Dernier communiqué

Editorial n°1 : Je suis catalan

Je suis aussi un peu français et un peu occitan, surtout très européen et citoyen du monde, même si je me méfie souvent de ceux qui emploient ce terme. Mais par dessus tout je suis catalan car je considère que c'est mon identité catalane qui est mise en péril et je milite pour empêcher désespérément cette injustice. Je ne supporte pas les injustices.   Je pense que d'autres personnes, de part et d'autre de cette maudite frontière peuvent se retrouver dans ces propos, c'est pourquoi je les écris ici. Il y en a peut-être même en Bretagne, en Corse, en Occitanie, en Alsace, au Pays Basque ou ailleurs qui s'identifieront. C'est pourquoi je crois encore que tout n'est pas perdu et que la roue tourne.   Je pourrais l'écrire en catalan mais je crois aussi que ce sont ceux à qui on a volé leur langue, leur culture, leur histoire et donc une partie de leur identité qui ont plus besoin de me lire. Ceux qui comprennent le catalan ont déjà fait un grand pas vers la guérison.   Certains considèreront que je suis un traitre à la patrie en revendiquant de multiples identités, d'autres me trouveront trop radical, limite extrémiste. A ceux-là (et à tous) je dis:   Visca Catalunya! Visca la Terra! Visca la llibertat!   Ramon Faura i Labat, président des Angelets de la Terra

Cabestany

e nom catalan de la commune (de Cap, « Tête » et « Estany », lac) n’a pas été francisé (du latin caput et stagni, même sens). Les premières mentions du nom sont Cabestagnium en 927 et Caput stagnum en 1042. Le territoire agricole de Cabestany, essentiellement consacré à la vigne, s'est considérablement rétréci depuis une trentaine d'années avec l'extension des zones pavillonnaires. Dans le cadre de son Plan local d'urbanisme (2010), une ceinture verte aura vocation à préserver une partie du territoire de l'urbanisation forte de la plaine du Roussillon. Cabestany constitue une banlieue résidentielle proche de Perpignan.

Agenda
Actualité
Les Angelets de la Terra aux 39èmes Rencontres du Court-métrage à Cabestany
à - Cabestany
En 2019, plus de 1200 réalisations ont été proposées, provenant de 100 pays différents. Le jury a sélectionné 10 réalisations pour le « Concours de Courts Catalan » projetées dans la salle comble du Centre Culturel de Cabestany. Parmi ces courts-métrages, le jury a choisi de présenter "Visca" réalisé par Isabelle Ravetllat sur le traitement médiatique du conflit entre la Catalogne et l'Espagne, au travers des actions des Angelets de la Terra. Ces Rencontres permettent aussi de découvrir des expositions artistiques et photographiques. Là encore Isabelle Ravetllat met en avant le processus d'indépendance de la Catalogne avec, entre autre, des photos des actions des Angelets de la Terra.
Resultat de la recherche : {{ itemarecherchesauvegarde }}

Actualité :

Aucun resultat
{{resultatactualita.titre}}
{{resultatactualita.contenu.text}}




Musiciens :

Aucun resultat
{{music.titre}} - {{music.nom}}
{{music.description}}
- {{music.userdescription}}




Photopériodistes :

Aucun resultat
{{fotoperiodiste.titre}}
{{fotoperiodiste.contenu.text}}




Poêtes :

Aucun resultat
{{poetes.titre.text}}
{{poetes.contenu.text}}




Villes :

Aucun resultat
{{ajuntamen.titre}} - {{ajuntamen.ville}}
{{ajuntamen.contenu.text}}




Agenda :

Aucun resultat
{{agenda.titre}}
{{agenda.description.text}}