Dernier communiqué

35 personnalités qui soutiennent l'action solidaire des Angelets de la Terra

Les Angelets de la Terra sont sur les routes depuis septembre 2018 avec leur exposition itinérante de photojournalisme "Visca per la Llibertat" sur le processus d'indépendance en Catalogne. Leur action en faveur de la démocratie et de la liberté a reçu le soutien de nombreuses personnalités du monde culturel, sportif, médiatique ou politique: Jordi Cuixart (président d'Omnium Cultural emprisonné), Elisenta Paluzie (président de l'ANC), Sergi Lopez (César du meilleur acteur en 2001), Bernard Goutta (ancien capitaine emblématique de l'USAP, entraîneur de l'ASM Clermont Auvergne), Carles Puigdemont (président de la Catalogne, en exil en Belgique), Montse Puigdemont (soeur du président Puigdemont, membre de l'Associació Catalana pels Drets Civils), Xavier Sànchez (frère de l'ex-president de l'ANC Jordi Sanchez, membre de l'Associació Catalana pels Drets Civils), Clara Ponsatí (ministre de l'enseignement, en exil en Ecosse), Toni Comín (ministre de la santé, en exil en Belgique), Lluís Puig (ministre de la culture, en exil en Belgique), Meritxell Serret (ministre de l’agriculture, en exil en Belgique), Ferran Civit (député du parlement de Catalogne, membre de l'Associació Catalana pels Drets Civils), Artur Mas (ex-président de la Catalogne), Quim Torra (actuel président de la Catalogne), Lluís Llach (ex-député du parlement de Catalogne, auteur de l'Estaca, compositeur et interprète), Josep Puigbert (directeur de la Casa de la Generalitat a Perpinyà),... Les maires présents lors des vernissages de Visca per la Llibertat: Claude Ferrer (maire de Prats-de-Mollo), Elies Nova (maire Llivia), Xavier Barranco (maire Port-Bou), Jean-Michel Soler (maire de Banyuls-sur-Mer), Marc Cassou (mairie Cerbère), Guy Esclopé (vice-président Conseil Régional), Nicolas Garcia (vice-président Conseil Départemental), Jean-Pierre Romero (maire de Port-Vendres), Patrick Sarda (mairie d'Opoul-Perillos), Jean-André Magdalou (maire d'Alenya), Maurice Guisset (mairie Vernet-les-Bains), Jean-Claude Rivayrol (mairie Estavar), Armelle Fourcada (maire du Soler), Jean-Paul Billés (maire de Pézilla-la-Rivière), François Rallo (maire Saleilles), Robert Garrabé (maire Saint-Jean-Pla-de-Corts), Eric Nivet-Rustullet (maire Jujols), Jean-Luc Moliner (maire Saint-Pierre-dels-Forcats), Huguette Teulière (maire Villefranche-de-Conflent)

Villefranche-de-Conflent

En 2017, il y a 213 habitants à Vilafranca de Conflent (en catalan).

La cité construite en marbre rose (dit de Villefranche car extrait de carrières des environs) est toujours entourée par son enceinte fortifiée, d'origine médiévale et grandement remaniée au fil des siècles, notamment au xviie siècle par Vauban, qui fait bâtir le fort Libéria qui domine toujours la ville. Ses rues ont conservé leur caractère médiéval, avec de nombreux bâtiments remontant à cette période. Le village est classé parmi les plus beaux de Catalogne.

Outre l'église Saint-Jacques et les fortifications, la ville possède plusieurs bâtiments dignes d'intérêt, notamment de remarquables exemples de l'architecture civile médiévale.
L'espace urbain à l'intérieur de l'enceinte est organisé autour de deux rues parallèles est-ouest : la rue Saint-Jacques au sud et la rue Saint-Jean au nord.
L'ancienne viguerie, aujourd'hui siège de l'hôtel de ville, est sise rue Saint-Jean, à l'angle avec la place de l'église. Le bâtiment remonte au xiie siècle, de même que la tour-beffroi qui le flanque35, surmonté par une pyramide en maçonnerie en 1623.
L'hôpital de Villefranche (rue Saint-Jean), fondé par Pons de Sarabeu en 1225, comporte un corps de logis remanié surmonté de merlons, et une haute tour quadrangulaire dont le sommet est surmonté de corbeaux.
Presque toutes les maisons remontent au Moyen Âge. La plupart ont été remaniées et présentent donc des traces, des empreintes des différentes époques. Au rez-de-chaussée, elles comportent quasiment toutes une ou plusieurs grandes arches en plein cintre. Certaines façades présentent encore des fenêtres géminées, comme la demeure sise au 75 rue Saint-Jean (deuxième moitié du xiiie siècle) ou des fenêtres à meneaux, comme aux 24-26 rue Saint-Jean (vers 1500).

Agenda
Actualité
Deuxième Concert per la Llibertat à Villefranche-de-Conflent
à - Vilafranca de Conflent Villefranche-de-Conflent
Le deuxième concert organisé par le Col·lectiu Angelets de la Terra pour réclamer la libération des prisonniers politiques catalans a eu lieu le samedi 19 mai dans la salle des fêtes de Villefranche de Conflent. 350 personnes ont participé à cette soirée solidaire dans ce village de 200 habitants. Après le succès du premier concert où 800 personnes sont venues à Alénya, les 60 bénévoles des Concerts per la Llibertat se sont rendus à Villefranche de Conflent afin de mobiliser les nord-catalans du Conflent. Les castellers « Angelets del Vallespir » ont fait une exhibition pendant le concert. Dans la première salle où se trouvent le bar et une petite scène, se sont succédés Gadjo Lolo, l’ancien boxeur au cœur tendre ; Cris Cayrol, le fils du célèbre écrivain Jordi Père Cerdà, Maëlle Rouifed qui interprétera « Les moulins de mon cœur » traduits par Ramon Faura ; Virginie Turquin qui passe de Piaf à Deep Purple, toujours en catalan. Sur la deuxième scène se sont produits Eric El Català en provenance de Cerdagne, le prolifique « cantautor » Joan Ortiz. Meritxell Gené, venue de Lleida, invitée de Catalogne du Sud, qui a déjà participé à la quatrième Setmana per la Llengua en 2010 et à l’hommage à Joan Pau Giné en 2013, deux projets portés par les Angelets de la Terra. Balbino Medellin, l’auteur de la chanson à succès « Perpignan », a présenté son nouveau tour de chant en catalan. La soirée s’est terminée avec Llamp te Frigui, un groupe très festif et très impliqué dans la défense de l’identité catalane. Cette série de quatre Concerts per la Llibertat, initiée le 1er avril, s’est rapidement enchaînée avec diverses mobilisations impliquant une multitude d’acteurs de Catalogne Nord. Ainsi, le 4 avril, une vingtaine de maires -dont ceux qui accueillent les Concerts- créaient à Pézilla de la Rivière un collectif avec l’ambition de réunir les maires de Catalunya et au-delà pour montrer « leur soutien aux personnalités de Catalogne emprisonnées et dénoncer le silence de la France et de l’Europe ». Il est important pour les Angelets de la Terra d'aider à maintenir voire d’accroître cette fantastique énergie et implication de la part des Nord-Catalans.
Balbino Medellin participe au deuxième Concert per la Llibertat a Vilafranca de Conflent
à - Vilafranca de Conflent Villefranche-de-Conflent
Balbino Medellin chante lors du deuxième Concert per la Llibertat (pour la liberté) à Vilafranca de Conflent, en soutien aux prisonniers et exilés politiques catalans.Balbino est un auteur-compositeur-interprète né en 1979 à Épinay-sur-Seine. D'origine nord-catalane, son style est influencé par la culture gitane et la nouvelle vague de «fusion» interculturelle. Balbino est devenu célèbre avec la chanson "Perpignan", en 2006. Il a tout un répertoire de chansons en catalan. Il vit entre Perpignan et Paris où il est "toujours connecté avec le catalan et l'actualité en Catalogne avec TV3".
Visca per la Llibertat a Villefranche-de-Conflent
à - Vilafranca de Conflent Villefranche-de-Conflent
Vernissage de l'exposition Visca per la Llibertat à Vilafranca de Conflent avec les maires de Jújols (Eric Nivet-Rustullet), Llívia (Elies Nova) et  Vilafranca (Huguette Teulière). Nous avons terminé la soirée avec des chansons de Franck Sala. Je remercie Allan Blo pour la vidéo et Enrique Campaner pour les photos. Villefranche de Conflent et Jujols accueillent jusqu’au jeudi 30 mai 2019 l’exposition itinérante « Visca per la Llibertat ». Une exposition de 45 photojournalistes sur le processus d’indépendance présentée par les Angelets de la Terre dans une trentaine de communes de Catalunya Nord, tout au long de l’année. L’inauguration festive et revendicative a eu lieu le vendredi 17 mai, dans la Salle des Fêtes de Villefranche. L’inauguration de « Visca per la Llibertat » a débuté par la projection d’un documentaire de 36 minutes sur le référendum du 1er octobre 2017 et des images des actions solidaires menées par les Angelets de la Terra dans toute la Catalogne Nord, depuis mars 2018. Le public a pu voir, entre autre, les images du deuxième Concert per la Llibertat (concert pour la liberté des prisonniers politiques) qui a eu lieu en mai 2018 dans cette même Salle des Fêtes où avaient chanté dix groupes, dont Balbino Medellin, devant une salle comble. Un débat avec les habitants et les élus, a été modéré par les Angelets de la Terra après le visionnage du documentaire. Huguette Teulière, mairesse de Villefranche de Conflent, Eric Nivet, maire de Jujols et Elies Nova, maire de Llivia ont participé. Pour clôturer la soirée inaugurale, la municipalité a offert un apéritif et Franck Sala, membre du collectif de musiciens pour la langue catalane des Angelets de la Terra, a interprété quelques chansons. Le public a pu obtenir des disques du collectif, des autocollants, des affiches et des « llaços grocs » (rubans jaunes) symbole du soutien aux prisonniers et exilés politiques.
Resultat de la recherche : {{ itemarecherchesauvegarde }}

Actualité :

Aucun resultat
{{resultatactualita.titre}}
{{resultatactualita.contenu.text}}




Musiciens :

Aucun resultat
{{music.titre}} - {{music.nom}}
{{music.description}}
- {{music.userdescription}}




Photopériodistes :

Aucun resultat
{{fotoperiodiste.titre}}
{{fotoperiodiste.contenu.text}}




Poêtes :

Aucun resultat
{{poetes.titre.text}}
{{poetes.contenu.text}}




Villes :

Aucun resultat
{{ajuntamen.titre}} - {{ajuntamen.ville}}
{{ajuntamen.contenu.text}}




Agenda :

Aucun resultat
{{agenda.titre}}
{{agenda.description.text}}