Ultim communicat
Les Angelets de la Terra sont sur les routes depuis septembre 2018 avec leur exposition itinérante de photojournalisme "Visca per la Llibertat" sur le processus d'indépendance en Catalogne. Leur action en faveur de la démocratie et de la liberté a reçu le soutien de nombreuses personnalités du monde culturel, sportif, médiatique ou politique: Jordi Cuixart (président d'Omnium Cultural emprisonné), Elisenta Paluzie (président de l'ANC), Sergi Lopez (César du meilleur acteur en 2001), Bernard Goutta (ancien capitaine emblématique de l'USAP, entraîneur de l'ASM Clermont Auvergne), Carles Puigdemont (président de la Catalogne, en exil en Belgique), Montse Puigdemont (soeur du président Puigdemont, membre de l'Associació Catalana pels Drets Civils), Xavier Sànchez (frère de l'ex-president de l'ANC Jordi Sanchez, membre de l'Associació Catalana pels Drets Civils), Clara Ponsatí (ministre de l'enseignement, en exil en Ecosse), Toni Comín (ministre de la santé, en exil en Belgique), Lluís Puig (ministre de la culture, en exil en Belgique), Meritxell Serret (ministre de l’agriculture, en exil en Belgique), Ferran Civit (député du parlement de Catalogne, membre de l'Associació Catalana pels Drets Civils), Artur Mas (ex-président de la Catalogne), Quim Torra (actuel président de la Catalogne), Lluís Llach (ex-député du parlement de Catalogne, auteur de l'Estaca, compositeur et interprète), Josep Puigbert (directeur de la Casa de la Generalitat a Perpinyà),... Les maires présents lors des vernissages de Visca per la Llibertat: Claude Ferrer (maire de Prats-de-Mollo), Elies Nova (maire Llivia), Xavier Barranco (maire Port-Bou), Jean-Michel Soler (maire de Banyuls-sur-Mer), Marc Cassou (mairie Cerbère), Guy Esclopé (vice-président Conseil Régional), Nicolas Garcia (vice-président Conseil Départemental), Jean-Pierre Romero (maire de Port-Vendres), Patrick Sarda (mairie d'Opoul-Perillos), Jean-André Magdalou (maire d'Alenya), Maurice Guisset (mairie Vernet-les-Bains), Jean-Claude Rivayrol (mairie Estavar), Armelle Fourcada (maire du Soler), Jean-Paul Billés (maire de Pézilla-la-Rivière), François Rallo (maire Saleilles), Robert Garrabé (maire Saint-Jean-Pla-de-Corts), Eric Nivet-Rustullet (maire Jujols), Jean-Luc Moliner (maire Saint-Pierre-dels-Forcats), Huguette Teulière (maire Villefranche-de-Conflent)

Saint-Estève

11.658 habitants en 2017.

En catalan, le nom de la commune est Sant Esteve del Monestir. Car auparavant dans le Moyen Âge Saint-Estève était un lieu de culte et de recueillement dans son monastère.

Agenda
Actualité
Rencontre entre les Angelets de la Terra et les familles des prisonniers et exilés politiques
à - Sant Esteve del Monestir (Saint-Estève)
Article de l'Indépendant (mai 2018): Les familles de prisonniers et exilés politiques catalans reçues à St-Estève.Les représentants de l’association catalane des Droits Civils étaient invités pour la première fois en France. Sept personnalités étaient très attendues hier midi à Saint-Estève, dans une résidence privée aux portes grandes ouvertes. Des femmes pour la plupart, épouses de ministres catalans aux noms désormais familiers : Lluis Puig, Jordi Turrull, Joaquim Forn, Raül Romeva, Jordi Cuixart... Plusieurs d’entre eux sont emprisonnés à Madrid depuis que l’État espagnol a « dégainé » en octobre dernier l’article 155 de la Constitution, plaçant de facto la Région sous tutelle à l’issue d’un référendum d’indépendance déclaré illégal. Les autres se sont exilés.Dimanche, Maria, Diana, Laura, Txell et Blanca ont été accueillies par une soixantaine de militants du nord, acquis à la cause de la défense des droits civils. Ces droits que les membres des familles et proches des élus entravés dans leur action démocratique par le gouvernement espagnol défendent depuis des mois au sein de l’Associació Catalana de Drets Civils. Dans les Pyrénées-Orientales, ils étaient les invités de Ramon Faura, à la tête des Angels de la Terra, association culturelle qui a lancé les Concerts per la Llibertat. Le premier, donné le 1er avril à Alénya, a permis de récolter 4 000 euros (entre les dons, la buvette et la vente de tee-shirts) qui ont été remis hier aux hôtes de Catalogne sud. Le prochain concert aura lieu le 19 mai à Villefranche-de-Conflent. Deux autres sont d’ores et déjà programmés. Quelques élus locaux étaient chez Ramon Faura hier pour soutenir ses invités, le vice-président du conseil départemental Nicolas Garcia ainsi que des maires et représentants des communes de Pézilla-la-Rivière, Alénya, Le Soler etc. Le mot d’ordre : « Ici, on ne revendique pas l’indépendance, on soutient la liberté ! »
Le député Ferran Civit lors de la rencontre des Angelets de la Terra avec les familles des prisonniers et exilés politiques catalans
à - Sant Esteve del Monestir (Saint-Estève)
Ferran a été membre du Secrétariat de l'Assemblée nationale catalane (ANC) de 2012 à 2015. Il a fait partie des candidatures de Junts pel Sí aux élections de 2015 et de ERC en 2017. En 2012, il a été co-coordinateur national avec Ignasi Termes de la Marche pour l'Indépendance, qui a commencé à La Seu Vella et s'est terminée le 11 septembre avec la manifestation "La Catalogne, nouvel état de l'Europe" à Barcelone. Ce fut un jour historique, en nombre et par le ton nettement indépendantiste de la marche, jamais vu auparavant dans une mobilisation aussi massive.
Resultat de la recherche : {{ itemarecherchesauvegarde }}

Actualité :

Aucun resultat
{{resultatactualita.titre}}
{{resultatactualita.contenu.text}}




Musiciens :

Aucun resultat
{{music.titre}} - {{music.nom}}
{{music.description}}
- {{music.userdescription}}




Photopériodistes :

Aucun resultat
{{fotoperiodiste.titre}}
{{fotoperiodiste.contenu.text}}




Poêtes :

Aucun resultat
{{poetes.titre.text}}
{{poetes.contenu.text}}




Villes :

Aucun resultat
{{ajuntamen.titre}} - {{ajuntamen.ville}}
{{ajuntamen.contenu.text}}




Agenda :

Aucun resultat
{{agenda.titre}}
{{agenda.description.text}}