Dernier communiqué

2018-2019: Actions solidaires des Angelets de la Terra pour la démocratie et la liberté

Les actions solidaires pour la démocratie et la liberté de l’association cultuelle de Catalogne Nord « Angelets de la Terra » –autogérée et autofinancée- entre 2018 et 2019: - 19 octobre 2019 : la principale manifestation solidaire avec les catalans du sud en dehors de l’Etat espagnol (pour une fois, ce n'était pas les sud-catalans qui manifestaient) devant le Castillet à Perpignan avec 40 maires et adjoints, 2 sénateurs, 4 conseillers départementaux, 2 conseillers régionaux et 2.000 personnes selon l'Indépendant (quasiment 500 selon radio Arrels et la police...) ; - 56 actes de solidarité en collaboration 44 communes et maires de Catalogne Nord (Pyrénées-Orientales), Bretagne, Corse, Pays-Basque, Occitanie, Savoie et Alsace ; - Avril - octobre 2018 : 4 festivals en collaboration avec 4 communes avec la participation de 40 groupes de musique de tous les Pays Catalans et d'Occitània ; - Septembre 2018 : édition d’un disque avec 21 groupes de tous les Pays Catalans en solidarité avec les prisoniers politiques ; - 3 Cassolades per la Llibertat unitaires devant le Consulat d'Espagne et à Collioure avec quasiment 2000 participants, principalement des nord-catalans ; - Mai 2018 : rencontre avec les familles et amis des prisonniers politiques en Catalogne Nord qui venait pour la première fois dans l'état français ; - Décembre 2018 : concerts devant la prison de Figueres ; - Décembre 2018 : participation sur invitation à la présentation officielle du Consell per la República à Bruxelles ; - Juin 2019 : allocution lors de l'acte organisé par Poetes per la República dans les ruines d'Empúries; - Juillet 2019 : participation à la manifestation devant le Parlement européen à Strasbourg en faveur des députés européens catalans ; - Septembre 2019 : allocution à la Marxa de les Torxes à Cornellà del Llobregat ; - Octobre 2019 : Trobada per la Llibertat avec 20 poètes et musiciens catalans et occitans à Perillós, extrême nord des Pays Catalans ; - 10.000 € reversés aux familles des prisonniers et exilés politiques, ainsi qu'au Consell de la República ; - 50.000 livrets explicatifs distribués sur le processus d'autodétermination en Catalogne, accompagnés des messages de Q. Torra, C. Puigdemont, Jordi Cuixart, Sergi Lopez et Bernard Goutta ; - 10.000 affiches et 5.000 autocollants collés en faveur de la libération des prisonniers politiques ; - 7.000 visiteurs de l'exposition Visca per la Llibertat ; - 2.000 personnes ont assisté aux Concerts per la Llibertat ; - 50 photographes et 250 photos pour retracer le processus d'autodétermination de 2009 à 2019 dans l'exposition Visca per la Llibertat ; etc.

Thuir

Thuir est citée dès le xe siècle dans des documents d'époque. C'est une ancienne villa royale, entourée d'une enceinte qui abritait l'église et le cimetière. Cette enceinte était un heptagone irrégulier, elle était faite en cailloux roulés. Un fossé complétait le dispositif défensif de la villa.

Au fil des ans, des habitations supplémentaires se sont formées autour de l'enceinte, formant comme un bourg à l'extérieur de la minuscule ville. Il fallut donc renforcer à nouveau les défenses en construisant une deuxième enceinte, flanquée de tours et de meurtrières. Les travaux durèrent toute l'année 1287. L'enceinte intérieure apparut alors comme une citadelle, à l'instar de la ville de Mont-Louis des années plus tard. En 1294, la ville obtient du roi une charte de consulat.

En 1415 fut construite la chapelle de la Pietat, suivant le style gothique. Elle fut construite aux frais d'un notaire de Perpignan appelé Pierre Aybri. Elle fut modifiée architecturalement durant le xviie siècle. Elle contient une statue de La Vierge du milieu du xixe siècle ainsi qu'une croix reliquaire.

En 1589, un couvent des Frères mineurs capucins est fondé à l'ouest de la ville, sous gouverne espagnole à cette époque. Lors de la reprise du Roussillon par les Français, les moines partirent en Catalogne pour être remplacés par des moines français.

Thuir eut aussi une part importante dans la Guerre du Roussillon. Cette année-là les espagnols prirent la ville le 29 juin et la gardèrent jusqu'à 21 septembre, la laissant après un siège fait par les Français.

Avant la Révolution française, Thuir était très commerçante. Les domaines d'activités principales étaient la papeterie, l'imprimerie et la poterie, mais c'est au xixe siècle que le village va connaître son heure de gloire.En 1827, Simon et Pallade Viollet, deux frères marchands de tissus originaires de Corsavy, créent à Thuir un chais destiné à élever un vin doux naturel sous le nom de Byrrh.

Agenda
Actualité
Visca per la Llibertat à Thuir: débat avec le maire René Olive
à - Tuïr Thuir
Les Angelets de la Terra, association culturelle autogérée et autofinancée de Catalogne Nord, ont réuni les meilleurs clichés d’une cinquantaine de photojournalistes dans l’exposition itinérante Visca per la Llibertat, afin d’aider le public à mieux comprendre le processus d’autodétermination de la Catalogne. Cette exposition de 250 photos, retraçant les faits les plus marquants depuis la première consultation populaire à Arenys de Munt en 2009, est exposée en collaboration avec une cinquantaine de communes françaises en 2019. Les Angelets de la Terra présentent « Visca per la Llibertat », en collaboration avec des maires solidaires en Catalogne Nord, Alsace, Béarn, Savoie, Bretagne, Corse, Pays Basque de janvier à décembre 2019. Pendant chaque vernissages, cette exposition collective de photojournalisme, est complétée par la diffusion du documentaire « Catalunya : 1-0 », réalisé par Médiapro et sous-titré en français, qui montre l’organisation de plusieurs lieux de vote le jour du référendum du 1er octobre 2017, afin de mieux comprendre les motivations du peuple catalan. « Visca per la Llibertat » a été inaugurée par le président catalan Quim Torra à la Casa de la Generalitat à Perpinyà. L’exposition a été présentée en septembre 2018 dans 26 commerces et galeries de Perpignan, en parallèle du festival de photojournalisme « Visa pour l’Image » qui a refusé et refuse toujours de traiter du processus catalan. L’objectif des Angelets de la Terra est d’éclairer le plus large public possible sur ce processus pacifique, démocratique et civique. Créée en 2001, l’association loi 1901 « Angelets de la Terra » était à l’origine une penya de supporters de l’USAP et des Dragons Catalans. Depuis, elle soutient activement les projets visant à renforcer les liens entre les catalans du Nord et du Sud, ainsi que le développement de la création artistique en langue catalane, particulièrement au travers de son collectif de musiciens. Depuis mars 2018, les Angelets organisent aussi les « Concerts per la Llibertat », en solidarité avec les prisonniers et les exilés politiques catalans. Une centaine de musiciens professionnels d’Occitanie, de Catalogne Nord et Sud y ont participé bénévolement. En décembre 2018, les Angelets ont fait un concert devant la prison de Figueres où était enfermée l’ancienne ministre du travail, Dolors Bassa.Ils ont aussi convoqué plusieurs « Cassolades per la Llibertat » unitaires afin de dénoncer la répression judiciaire contre les Catalans du Sud et pour demander la liberté des prisonniers et exilés politiques catalans. En septembre 2019, commence un nouveau cycle de « Visca per la Llibertat » qui s’exposera dans les plus grandes communes de Catalogne Nord, mais aussi dans les communes d’autres peuples solidaires. Cela met d’avantage en évidence que le conflit entre la Catalogne et l’Espagne n’est pas une affaire interne et que cela concerne tous les républicains et démocrates. Il s’agit de défendre les droits fondamentaux comme la liberté d’expression, le droit de vote et de manifestation, mais aussi le droit pour un peuple de décider démocratiquement et pacifiquement de son futur. L’ensemble de ces actions, parrainées par l’ancien joueur de l’USAP Bernard Goutta et l’acteur Sergi Lopez, bénéficient du soutien de nombreux élus de Catalogne Nord et sud, ainsi que des trois derniers présidents de la Generalitat de Catalogne. Le site web de l’exposition : http://visca-llibertat.cat/ Plus d’informations : Ramon Faura, président des Angelets de la Terra (06.68.89.82.71) L’exposition itinérante « Visca per la Llibertat » en 2019 c’est :45 municipis a l’estat francès / communes françaises7.000 visitants / visiteurs41 fotografs / photographes245 fotos / photos
LABEL CULTUREL ANGELETS DE LA TERRA : Alix Bourrat et Raymond Perez candidats sur la liste de René Olive
à - Tuïr Thuir
Alix Bourrat et Raymond Perez, conseillers municipaux à Tuïr en Roussillon (Catalunya Nord) sont candidats aux municipales de 2020 dans la liste de René Olive. René Olive a signé la charte du Label Culturel des Angelets de la Terra pour promouvoir ensemble la langue, les traditions et les liens avec la Catalogne du Sud. L’association culturelle des Angelets de la Terra s’engage à soutenir et mettre en valeur les actions que souhaite mener René Olive avec Alix Bourrat, Raymond Perez et la municipalité dans le cadre de l'enseignement du catalan, des échanges avec la Catalogne du Sud, des Diades Catalanes, Trobada Gegantera, Aplec sardaniste, théâtre et cinéma en catalan.
Resultat de la recherche : {{ itemarecherchesauvegarde }}

Actualité :

Aucun resultat
{{resultatactualita.titre}}
{{resultatactualita.contenu.text}}




Musiciens :

Aucun resultat
{{music.titre}} - {{music.nom}}
{{music.description}}
- {{music.userdescription}}




Photopériodistes :

Aucun resultat
{{fotoperiodiste.titre}}
{{fotoperiodiste.contenu.text}}




Poêtes :

Aucun resultat
{{poetes.titre.text}}
{{poetes.contenu.text}}




Villes :

Aucun resultat
{{ajuntamen.titre}} - {{ajuntamen.ville}}
{{ajuntamen.contenu.text}}




Agenda :

Aucun resultat
{{agenda.titre}}
{{agenda.description.text}}