Dernier communiqué

2018-2019: Actions solidaires des Angelets de la Terra pour la démocratie et la liberté

Les actions solidaires pour la démocratie et la liberté de l’association cultuelle de Catalogne Nord « Angelets de la Terra » –autogérée et autofinancée- entre 2018 et 2019: - 19 octobre 2019 : la principale manifestation solidaire avec les catalans du sud en dehors de l’Etat espagnol (pour une fois, ce n'était pas les sud-catalans qui manifestaient) devant le Castillet à Perpignan avec 40 maires et adjoints, 2 sénateurs, 4 conseillers départementaux, 2 conseillers régionaux et 2.000 personnes selon l'Indépendant (quasiment 500 selon radio Arrels et la police...) ; - 56 actes de solidarité en collaboration 44 communes et maires de Catalogne Nord (Pyrénées-Orientales), Bretagne, Corse, Pays-Basque, Occitanie, Savoie et Alsace ; - Avril - octobre 2018 : 4 festivals en collaboration avec 4 communes avec la participation de 40 groupes de musique de tous les Pays Catalans et d'Occitània ; - Septembre 2018 : édition d’un disque avec 21 groupes de tous les Pays Catalans en solidarité avec les prisoniers politiques ; - 3 Cassolades per la Llibertat unitaires devant le Consulat d'Espagne et à Collioure avec quasiment 2000 participants, principalement des nord-catalans ; - Mai 2018 : rencontre avec les familles et amis des prisonniers politiques en Catalogne Nord qui venait pour la première fois dans l'état français ; - Décembre 2018 : concerts devant la prison de Figueres ; - Décembre 2018 : participation sur invitation à la présentation officielle du Consell per la República à Bruxelles ; - Juin 2019 : allocution lors de l'acte organisé par Poetes per la República dans les ruines d'Empúries; - Juillet 2019 : participation à la manifestation devant le Parlement européen à Strasbourg en faveur des députés européens catalans ; - Septembre 2019 : allocution à la Marxa de les Torxes à Cornellà del Llobregat ; - Octobre 2019 : Trobada per la Llibertat avec 20 poètes et musiciens catalans et occitans à Perillós, extrême nord des Pays Catalans ; - 10.000 € reversés aux familles des prisonniers et exilés politiques, ainsi qu'au Consell de la República ; - 50.000 livrets explicatifs distribués sur le processus d'autodétermination en Catalogne, accompagnés des messages de Q. Torra, C. Puigdemont, Jordi Cuixart, Sergi Lopez et Bernard Goutta ; - 10.000 affiches et 5.000 autocollants collés en faveur de la libération des prisonniers politiques ; - 7.000 visiteurs de l'exposition Visca per la Llibertat ; - 2.000 personnes ont assisté aux Concerts per la Llibertat ; - 50 photographes et 250 photos pour retracer le processus d'autodétermination de 2009 à 2019 dans l'exposition Visca per la Llibertat ; etc.

Rencontre entre les Angelets de la Terra et les familles des prisonniers et exilés politiques

Article de l'Indépendant (mai 2018): Les familles de prisonniers et exilés politiques catalans reçues à St-Estève.
Les représentants de l’association catalane des Droits Civils étaient invités pour la première fois en France.

Sept personnalités étaient très attendues hier midi à Saint-Estève, dans une résidence privée aux portes grandes ouvertes. Des femmes pour la plupart, épouses de ministres catalans aux noms désormais familiers : Lluis Puig, Jordi Turrull, Joaquim Forn, Raül Romeva, Jordi Cuixart... Plusieurs d’entre eux sont emprisonnés à Madrid depuis que l’État espagnol a « dégainé » en octobre dernier l’article 155 de la Constitution, plaçant de facto la Région sous tutelle à l’issue d’un référendum d’indépendance déclaré illégal. Les autres se sont exilés.
Dimanche, Maria, Diana, Laura, Txell et Blanca ont été accueillies par une soixantaine de militants du nord, acquis à la cause de la défense des droits civils. Ces droits que les membres des familles et proches des élus entravés dans leur action démocratique par le gouvernement espagnol défendent depuis des mois au sein de l’Associació Catalana de Drets Civils.

Dans les Pyrénées-Orientales, ils étaient les invités de Ramon Faura, à la tête des Angels de la Terra, association culturelle qui a lancé les Concerts per la Llibertat. Le premier, donné le 1er avril à Alénya, a permis de récolter 4 000 euros (entre les dons, la buvette et la vente de tee-shirts) qui ont été remis hier aux hôtes de Catalogne sud. Le prochain concert aura lieu le 19 mai à Villefranche-de-Conflent. Deux autres sont d’ores et déjà programmés. Quelques élus locaux étaient chez Ramon Faura hier pour soutenir ses invités, le vice-président du conseil départemental Nicolas Garcia ainsi que des maires et représentants des communes de Pézilla-la-Rivière, Alénya, Le Soler etc. Le mot d’ordre : « Ici, on ne revendique pas l’indépendance, on soutient la liberté ! »

Resultat de la recherche : {{ itemarecherchesauvegarde }}

Actualité :

Aucun resultat
{{resultatactualita.titre}}
{{resultatactualita.contenu.text}}




Musiciens :

Aucun resultat
{{music.titre}} - {{music.nom}}
{{music.description}}
- {{music.userdescription}}




Photopériodistes :

Aucun resultat
{{fotoperiodiste.titre}}
{{fotoperiodiste.contenu.text}}




Poêtes :

Aucun resultat
{{poetes.titre.text}}
{{poetes.contenu.text}}




Villes :

Aucun resultat
{{ajuntamen.titre}} - {{ajuntamen.ville}}
{{ajuntamen.contenu.text}}




Agenda :

Aucun resultat
{{agenda.titre}}
{{agenda.description.text}}