Dernier communiqué

Editorial n°1 : Je suis catalan

Je suis aussi un peu français et un peu occitan, surtout très européen et citoyen du monde, même si je me méfie souvent de ceux qui emploient ce terme. Mais par dessus tout je suis catalan car je considère que c'est mon identité catalane qui est mise en péril et je milite pour empêcher désespérément cette injustice. Je ne supporte pas les injustices.   Je pense que d'autres personnes, de part et d'autre de cette maudite frontière peuvent se retrouver dans ces propos, c'est pourquoi je les écris ici. Il y en a peut-être même en Bretagne, en Corse, en Occitanie, en Alsace, au Pays Basque ou ailleurs qui s'identifieront. C'est pourquoi je crois encore que tout n'est pas perdu et que la roue tourne.   Je pourrais l'écrire en catalan mais je crois aussi que ce sont ceux à qui on a volé leur langue, leur culture, leur histoire et donc une partie de leur identité qui ont plus besoin de me lire. Ceux qui comprennent le catalan ont déjà fait un grand pas vers la guérison.   Certains considèreront que je suis un traitre à la patrie en revendiquant de multiples identités, d'autres me trouveront trop radical, limite extrémiste. A ceux-là (et à tous) je dis:   Visca Catalunya! Visca la Terra! Visca la llibertat!   Ramon Faura i Labat, président des Angelets de la Terra

Jack Gou

"J’ai commencé à prendre des photos à 16 ans avec une caméra abdominale Ajax dans la maison. Mais après un certain temps, ils m’ont offert un tapis Yasica avec lequel je pouvais faire de meilleures photos même si la machine qui me plaisait le plus était Nikon et que je ne me suis pas arrêtée tant que je n’en ai pas eu. C’était une merveille et j’avais un objectif Nikkor 55mm F 1: 1.2 que je garde toujours. Ici, j’ai commencé à faire mes premières œuvres photographiques: sports, action, équitation et voile, tels étaient les sports que je pratiquais.

Je travaillais également avec des revues nautiques faisant des répétitions de bateaux et des spectacles nautiques. Au fil du temps, j’ai élargi les domaines de la Generalitat de Catalunya dans différents départements du magazine Espais.

En l’an 90, j’ai créé une société spécialisée dans l’architecture, travaillant dans le village olympique de Barcelone, le Palau Sant Jordi, le stade olympique, l’hôtel des arts, etc. J’ai également travaillé à l’Expo de Séville et à l’Avenue de Madrid à Séville.

Après cette période, la crise est arrivée et comme beaucoup nous ont touchés, le travail était très lent.

Dernièrement, je viens de faire des photos pour moi-même mais sans beaucoup d’enthousiasme.

En septembre 2017, j’ai assisté à la manifestation des étudiants de Gérone. À mon retour, je suis allé prendre des photos. Le 27 octobre, j’ai assisté à de nombreux actes du processus et je suis entré dans le monde du photojournalisme que je n’avais pas encore fait. Jamais mais maintenant, je suis enthousiasmé par le seul fait de pouvoir capturer les images des personnes et de leurs expressions, mais avec une touche différente. Photos noir et blanc avec une touche de couleur."

https://jackgou.cat/ 

Resultat de la recherche : {{ itemarecherchesauvegarde }}

Actualité :

Aucun resultat
{{resultatactualita.titre}}
{{resultatactualita.contenu.text}}




Musiciens :

Aucun resultat
{{music.titre}} - {{music.nom}}
{{music.description}}
- {{music.userdescription}}




Photopériodistes :

Aucun resultat
{{fotoperiodiste.titre}}
{{fotoperiodiste.contenu.text}}




Poêtes :

Aucun resultat
{{poetes.titre.text}}
{{poetes.contenu.text}}




Villes :

Aucun resultat
{{ajuntamen.titre}} - {{ajuntamen.ville}}
{{ajuntamen.contenu.text}}




Agenda :

Aucun resultat
{{agenda.titre}}
{{agenda.description.text}}