Dernier communiqué

2018-2019: Actions solidaires des Angelets de la Terra pour la démocratie et la liberté

Les actions solidaires pour la démocratie et la liberté de l’association cultuelle de Catalogne Nord « Angelets de la Terra » –autogérée et autofinancée- entre 2018 et 2019: - 19 octobre 2019 : la principale manifestation solidaire avec les catalans du sud en dehors de l’Etat espagnol (pour une fois, ce n'était pas les sud-catalans qui manifestaient) devant le Castillet à Perpignan avec 40 maires et adjoints, 2 sénateurs, 4 conseillers départementaux, 2 conseillers régionaux et 2.000 personnes selon l'Indépendant (quasiment 500 selon radio Arrels et la police...) ; - 56 actes de solidarité en collaboration 44 communes et maires de Catalogne Nord (Pyrénées-Orientales), Bretagne, Corse, Pays-Basque, Occitanie, Savoie et Alsace ; - Avril - octobre 2018 : 4 festivals en collaboration avec 4 communes avec la participation de 40 groupes de musique de tous les Pays Catalans et d'Occitània ; - Septembre 2018 : édition d’un disque avec 21 groupes de tous les Pays Catalans en solidarité avec les prisoniers politiques ; - 3 Cassolades per la Llibertat unitaires devant le Consulat d'Espagne et à Collioure avec quasiment 2000 participants, principalement des nord-catalans ; - Mai 2018 : rencontre avec les familles et amis des prisonniers politiques en Catalogne Nord qui venait pour la première fois dans l'état français ; - Décembre 2018 : concerts devant la prison de Figueres ; - Décembre 2018 : participation sur invitation à la présentation officielle du Consell per la República à Bruxelles ; - Juin 2019 : allocution lors de l'acte organisé par Poetes per la República dans les ruines d'Empúries; - Juillet 2019 : participation à la manifestation devant le Parlement européen à Strasbourg en faveur des députés européens catalans ; - Septembre 2019 : allocution à la Marxa de les Torxes à Cornellà del Llobregat ; - Octobre 2019 : Trobada per la Llibertat avec 20 poètes et musiciens catalans et occitans à Perillós, extrême nord des Pays Catalans ; - 10.000 € reversés aux familles des prisonniers et exilés politiques, ainsi qu'au Consell de la República ; - 50.000 livrets explicatifs distribués sur le processus d'autodétermination en Catalogne, accompagnés des messages de Q. Torra, C. Puigdemont, Jordi Cuixart, Sergi Lopez et Bernard Goutta ; - 10.000 affiches et 5.000 autocollants collés en faveur de la libération des prisonniers politiques ; - 7.000 visiteurs de l'exposition Visca per la Llibertat ; - 2.000 personnes ont assisté aux Concerts per la Llibertat ; - 50 photographes et 250 photos pour retracer le processus d'autodétermination de 2009 à 2019 dans l'exposition Visca per la Llibertat ; etc.

 ~ ROMAIN LUCAS

"Toute personne née à Perpignan est amenée à se positionner à un moment sur sa Catalanité. Ça n'a pas été simple. Ne parlant pas la langue, j'ai vécu un temps cette identité de manière un peu schizophrénique. A mes amis étudiants à Montpellier, je me revendiquai Catalan, mais une fois la frontière passée au Sud, même si je me sentais bien et me débrouillais en mélangeant le catalan, l'anglais et l'espagnol, je me sentais bien plus franco-roussillonnais que catalan, sans maitriser la langue. Au stade, je me parais des couleurs sang et or avec fierté, mais à la fac, j'ai raté mon examen d'initiation à la langue qui était celle de mes voisins du Sud et dont je me revendiquais. En fait, la France avait, avec ma génération et après 3 siècles de rattachement, achevé le processus de "francisation" de mon département et donc de moi-même. Un succès tel, qu'il ne m'a jamais été proposé avant la fac d'apprendre à le parler à l'école, au collège et au lycée. Le collectif me permet de me rattacher à une langue qui se perd ici, à une histoire frontalière complexe et de mieux m'y situer. Mon fils apprendra le catalan à l'école, comme ses frères ainés, et si je suis français, j'en reste néanmoins Catalan de cœur, bien plus proche de la mentalité de Gérone que de celle de Paris."
Sur les projets du collectif, je propose en général un travail personnel. Je fabrique tout sur mon ordinateur, en home studio comme on dit. En dehors, je fais des scènes avec différents musiciens qui me font le plaisir de m'accompagner en tant que chanteur-guitariste, sur les groupes LA BRINGUE et BUENA ONDA. Je fais aussi du son au sein de la Compagnie en Tracteur, pour le polar adapté au théâtre 'SILENCE', que je co-produis et dans lequel je joue quelques scènes comme comédien, en assurant la bande-son en temps réel, grâce à mon ordinateur.
CONCERT FUTUR
CONCERT DEJA FAIT

Ollada

Romain Lucas
CONCERT LE PLUS PRET
Nom du concert :
Date du concert :
A :
Ville :
message.description :
Image :
PLAYLIST
{{time}} / 
{{totalTimeUnderPlayer}}
{{musique1Objet.titre}} - 
{{musique1Objet.description}}
{{index+1}}
{{musique.titre}}
{{musique.description}}
Resultat de la recherche : {{ itemarecherchesauvegarde }}

Actualité :

Aucun resultat
{{resultatactualita.titre}}
{{resultatactualita.contenu.text}}




Musiciens :

Aucun resultat
{{music.titre}} - {{music.nom}}
{{music.description}}
- {{music.userdescription}}




Photopériodistes :

Aucun resultat
{{fotoperiodiste.titre}}
{{fotoperiodiste.contenu.text}}




Poêtes :

Aucun resultat
{{poetes.titre.text}}
{{poetes.contenu.text}}




Villes :

Aucun resultat
{{ajuntamen.titre}} - {{ajuntamen.ville}}
{{ajuntamen.contenu.text}}




Agenda :

Aucun resultat
{{agenda.titre}}
{{agenda.description.text}}