Dernier communiqué

Editorial n°1 : Je suis catalan

Je suis aussi un peu français et un peu occitan, surtout très européen et citoyen du monde, même si je me méfie souvent de ceux qui emploient ce terme. Mais par dessus tout je suis catalan car je considère que c'est mon identité catalane qui est mise en péril et je milite pour empêcher désespérément cette injustice. Je ne supporte pas les injustices.   Je pense que d'autres personnes, de part et d'autre de cette maudite frontière peuvent se retrouver dans ces propos, c'est pourquoi je les écris ici. Il y en a peut-être même en Bretagne, en Corse, en Occitanie, en Alsace, au Pays Basque ou ailleurs qui s'identifieront. C'est pourquoi je crois encore que tout n'est pas perdu et que la roue tourne.   Je pourrais l'écrire en catalan mais je crois aussi que ce sont ceux à qui on a volé leur langue, leur culture, leur histoire et donc une partie de leur identité qui ont plus besoin de me lire. Ceux qui comprennent le catalan ont déjà fait un grand pas vers la guérison.   Certains considèreront que je suis un traitre à la patrie en revendiquant de multiples identités, d'autres me trouveront trop radical, limite extrémiste. A ceux-là (et à tous) je dis:   Visca Catalunya! Visca la Terra! Visca la llibertat!   Ramon Faura i Labat, président des Angelets de la Terra

Michel Destieu

Michel Destieu est né dans le Lot-et-Garonne. Il passe son enfance chez ses grands-parents à Hautefage-La-Tour, où l’occitan est le parler natif. Michel Destieu fait la rencontre du poète Jean‐Pierre Tardif. Il se lance alors dans le théâtre et la philosophie et, en parallèle, voyage en Europe et en Russie, ce qui lui inspirera chroniques et reportages, publiés dans des revues halieutiques (de pêche).

Puis, de retour à Perpignan, il revient aux racines de la langue avec l’écriture d’un ensemble de textes dont une partie a été publiée dans la revue Oc dès les années 90.

Son premier recueil, L’èstre, La chose – prix Paul Froment 2011 – est publié chez Gros Textes. Suivront Las gens, Les gens, impressions du festival Voix Vives de Méditerranée en Méditerranée 2012 et La Tour Thierry édition du Petit Véhicule (Chiendent) dont le thème est la rencontre avec le poète Thierry Metz.

Michel Destieu vit actuellement à Perpignan et, à l’occasion du festival "Voix Vives, de Méditerranée en Méditerranée" il a présenté des poèmes de son nouveau recueil : Entà Katakòlo, Vers Katakolo, K’A, édition trilingue en occitan, français et grec.

Michel Destieu a participé à la première Trobada per la llibertat, soirée poétique et musicale organisée par les Angelets de la Terra. 

Resultat de la recherche : {{ itemarecherchesauvegarde }}

Actualité :

Aucun resultat
{{resultatactualita.titre}}
{{resultatactualita.contenu.text}}




Musiciens :

Aucun resultat
{{music.titre}} - {{music.nom}}
{{music.description}}
- {{music.userdescription}}




Photopériodistes :

Aucun resultat
{{fotoperiodiste.titre}}
{{fotoperiodiste.contenu.text}}




Poêtes :

Aucun resultat
{{poetes.titre.text}}
{{poetes.contenu.text}}




Villes :

Aucun resultat
{{ajuntamen.titre}} - {{ajuntamen.ville}}
{{ajuntamen.contenu.text}}




Agenda :

Aucun resultat
{{agenda.titre}}
{{agenda.description.text}}