115 municipalités participent à la 2ème édition du Livre Blanc de Catalogne Nord


Le « Llibre Blanc de Catalunya Nord » est un outil à destination des municipalités de tous bords politiques, de toutes tailles et de toutes les zones géographiques souhaitant promouvoir une « catalanité » facteur de cohésion sociale. En une année, 115 municipalités ont intégré le projet du livre blanc. Elles étaient 55 à participer à la première édition en juin 2021, déjà réalisée par les Angelets de la Terra.   Feuilletez la deuxième édition du Llibre Blanc de Catalunya Nord en cliquant [ICI] Consultez et imprimez le PDF de la deuxième édition du Llibre Blanc de Catalunya Nord en cliquant [ICI]   Ce livre blanc commence par deux éditoriaux de deux personnalités : le député Paul Molac pour sa loi en faveur des langues de France et l'ancien président de la Generalitat de Catalunya Jordi Pujol pour ses projets transfrontaliers. Vous y trouverez aussi 55 propositions concrètes destinées aux élus de Catalogne Nord qui s’engagent à normaliser l’usage du catalan et son apprentissage, tout en valorisant les traditions populaires, ainsi que le développement des liens avec tous les Pays Catalans. Ces propositions aident les municipalités à développer une véritable politique linguistique et culturelle et s’accompagnent d’exemples concrets déjà mis en œuvre dans le département, mais également ailleurs en France. Vous pourrez également y consulter les résultats d'une enquête auprès des mairies, présentant leurs positions vis à vis des 55 propositions des Angelets de la Terra, mais aussi des sujets d'actualité tel que le changement du nom du département et le développement de l'OPLC. De plus, les Angelets y ont intégré les écrits des 115 municipalités participantes, dans lesquels elles précident leurs actions et projets. L'intégralité de ces écrits est consultable, en catalan et en français, sur le site Internet des Angelets (www.angeletsdelaterra.com), où chaque commune a une pagé dédiée. Enfin, de nombreuses informations ressources à destination des élus sont détaillées dans le livre blanc : contacts utiles, liste de groupes chantant en catalan, liste de conférenciers, etc.   Le contenu de cette deuxième édition s'est amplifié car le nombre de municipalités a plus que doublé, mais aussi parce que celles qui participaient déjà ont pu faire un premier bilan après une année. De plus, les Angelets de la Terra ont approfondi leurs 55 propositions grace à l'expérience acquise en collaborant avec les mairies. A l'heure actuelle, 60% des municipalités nord-catalanes affirment dans le Livre Blanc de Catalogne Nord leur engagement en faveur de la « catalanité » dans leurs communes et intercommunalités. Ce projet a dors et déjà généré de nombreux débats et normalisé la question catalane au sein des conseils municipaux, même lorsqu’ils ne participent pas encore au livre blanc. Cela a permis d'approfondir la réflexion sur les moyens à mettre en œuvre pour agir en faveur du catalan et de ses traditions, mais aussi d'affirmer que la préservation et la promotion de la « catalanité » est une problématique transversale qui concerne tous les habitants de Catalogne Nord, catalans d'origine ou d' adoption, parlant le catalan ou pas. C'est la principale richesse de ce territoire et personne n'en a le monopole.   Le Livre Blanc de Catalogne Nord donne un éventail de la situation sociologique, culturelle et linguistique en Catalogne Nord, en s’appuyant aussi sur l'enquête réalisée auprès des municipalités. Cette enquête s’appuie sur les 55 propositions et établie pour la première fois un état des lieux précis des actions, des projets et des besoins de nos municipalités. Les Angelets de la Terra dévoilent les résultats positifs de cette enquête et invitent les institutions supra-municipales (Europe, Etat, Région, Département et Generalitat de Catalunya) à définir les politiques à mettre en place pour soutenir cette volonté municipale. La participation de la majorité des municipalités nord-catalanes et la multiplication des actions en faveur de la catalanité ces derniers mois illustrent à quel point nos élus de proximité sont bel et bien conscient des bénéfices, notamment économiques et sociaux, inhérents à une catalanité moderne, ouverte et vivante.   Durant les trois années à venir, les Angelets de la Terra feront un suivi des actions municipales et de leur évolution. En 2025, en fin de mandats, ils éditeront un troisième Livre Blanc de Catalogne Nord, pour valoriser les actions portées à terme pendant ce mandat par toutes les municipalités nord-catalanes, y compris celle qui n'auront pas souhaité adhérer à ce projet. Le Livre Blanc de Catalogne Nord a pour ambition de participer à l'entrée de la Catalogne Nord, Pays Catalan ou même Pyrénées Catalanes dans le XXIème siècle. - L’association culturelle des Angelets de la Terra : Elle est créée à Perpignan en 2001, est autogérée et autofinancée. Elle fonctionne donc sans subventions, avec des bénévoles passionnés et des mécènes engagés. De 2001 à 2009, les Angelets de la Terra étaient à l'origine un groupe de supporters de l'USAP, puis des Dragons Catalans. Depuis 2010, ils coordonnent un collectif de centaines de musiciens qui chantent à minima un titre en catalan. En 2018, ils organisent quatre festivals, les « Concerts per la Llibertat », pour la liberté et la démocratie, avec la participation de 40 groupes du collectif. - Le Livre Blanc de Catalogne Nord : Il a été élaboré par les Angelets de la Terra avec l'aide de professeurs de l'Université de Perpignan, spécialisés dans la toponymie, l'histoire et l'enseignement du catalan, mais aussi plusieurs acteurs de la vie culturelle, associative et économique de notre département (voir la liste ci-dessous). - L'origine du Livre Blanc de Catalogne Nord : En 2019, une cinquantaine de communes ont accueilli leur exposition collective de photojournalisme « Visca per la Llibertat ». En 2020, 23 listes aux élections municipales ont porté le « Label Cultural » des Angelets de la Terra dont elles ont signé la charte et 14 d'entre elles ont gagné ces élections. C'est de la réflexion autour des trois axes principaux de cette charte du « Label Cultural des Angelets de la Terra » qu'est né le Livre Blanc de Catalogne Nord : langue, culture et pays. - Pourquoi avons-nous choisi le français pour rédiger le Livre blanc ? Ce livre est écrit majoritairement en français car nous voulons toucher le plus de monde possible en Catalogne Nord où de nombreux élus ne comprennent pas bien le catalan. La Catalogne Nord est un territoire où l’intérêt pour le catalan et son enseignement n’ont jamais été aussi élevés, malgré un usage en baisse constante. Cette situation est le résultat de décennies d’étouffement économique et de discriminations qui ont généré une honte de soi, dans cette zone sinistrée. En 2011, 59% des résidents n’étaient pas nés en Catalogne Nord, selon une étude du Département 66, de la Generalitat de Catalunya et de l’Université de Perpignan. L’enjeu est donc d’intégrer ces «nouveaux catalans», de donner la possibilité à la jeunesse de rester vivre ici et de donner un sens à l’engagement de tous en faveur du catalan. Il faut renforcer la cohésion sociale avec la «catalanité» comme outil. - Qui a participé à la réalisation de la deuxième édition du Livre Blanc de Catalogne Nord ? DANAT Delphine, DOMENECH DE CELLÈS Hug, DONAIRE BARBERA Judith, FARRÉ SALVATELLA Rémy, Richard BANTEGNY, FAURA i LABAT Ramon, GUILLEM Sabrina, LABAT Geneviève, LEIBERICH Michel, MARTY Nicolas, PEYTAVÍ i DEIXONA Joan, PINÈDA Thierry, PLANES Joan, POISSON Olivier, RICORD Thierry, ROUS François, SANCHEZ Alain, SUNYER Bérengère, TARRIUS Thierry i elegits de 115 ajuntaments. Mécènes : BRUNSO Francis, CARBONELL Lluís, FAURA i LABAT Ramon, FONT i CASES Ramon, HAVART FALGUERAS Jean-Claude & Maguy, JUNQUÉ Vanessa, MAINSON Marie-ange, MILHAU-BLAY Juan, MULERO David, PARES José, PIQUER i JORDANA Jaume, PUJOL i FERRUSOLA Oriol, PUJOL Ramon, ROSSINYOL Daniel, ROUS-BOIX François, SUNYER Joan Pere, VANDAMME Frederic, XANCHO Maryline, GRAU Daniela.   Mise-en-page / graphisme / illustrations : COMÈS Sabine (Comes Design) et GUBIANAS Jaume (www.auques.cat).

Organisez des projets culturels et festifs en catalan dans votre commune avec les Angelets de la Terra

Les Angelets de la Terra proposent aux municipalités d'impulser des projets culturels et festifs sur mesure, pour promouvoir le catalan à travers la musique, la poésie, le théâtre, le cinéma, mais aussi avec l'organisation de débats pour échanger avec les habitants, toujours en priorisant l'aspect ludique et convivial.

 

Les Angelets de la Terra ont un savoir-faire indéniable pour organiser des activités culturelles en catalan réussies et variées. Les 7 éditions de la Setmana per la Llengua, les 4 édition de la Sant Jordi Jove, la Diada de Catalunya Nord, les festival des Concerts per la Llibertat, etc. sont la preuve de ce savoir-faire.

Ce succés est surtout dû à beaucoup de travail et beaucoup d'amour pour la culture catalane ; un grand respect pour le public et les artistes ; une compréhension et une adaptation en fonction de la réalité et des problématiques de la Catalogne Nord ; le rejeté de toutes les formes de sectarisme.

 

La musique est le meilleur outil pour valoriser le catalan

La musique en catalan en Catalogne Nord a été l'axe majeur développé par les Angelets de la Terra depuis la création de son collectif de musiciens en 2010. Elle doit être valorisée et généralisée en priorité.

En Bretagne et en Corse la musique est un point fort de la valorisation de ces cultures malmenées. En Catalogne Sud et dans tous les Pays Catalans, des chanteurs comme Lluís Llach, Joan Manuel Serrat, Maria del Mar Bonet, Raimon ont donné ses lettres de noblesses à la chanson en catalan avec le mouvement de la « Nova Cançó ».

L'association culturelles des Angelets de la Terra cherche, depuis une dizaine d'années, à s'inspirer de ces exemples pour donner une continuité à ce qu'ont inicié Jordi Barre, Joan Pau Giné et le Groupe Guillem de Cabestany, entre autres.

Il s'agit de faire entrer la création musicale en catalan dans la modernité, tout en respectant ce qui a été fait et en allant plus loin encore. Il s'agit aussi d'intégrer les musiciens de Catalogne Nord dans le « marché » de la chanson en catalan qui va de València à Barcelona, en passant par Mallorca.

 

Un collectif de musiciens de Catalogne Nord

En 2010, quand les Angelets de la Terra créent le « Col·lectiu dels musics per la llengua », il ne restait qu'une poignée de chanteurs d'expression catalane en Catalunya Nord. Ils avaient conscience de l'importance de maintenir la création artistique en catalan et que la musique était la meilleure option pour montrer à la société que le catalan pouvait exister en dehors de l'école.

Entre 2010 et 2018, les Angelets de la Terra ont développer une offre musicale massive en catalan, malgré un constat initial alarmant. Ils ont montré qu'il y avait un désir de nos artistes de faire vivre le catalan. En huit années, les Angelets ont édité 14 disques de compilations de musiques actuelles, soit environ 250 titres en catalan enregistrés par une certaine de groupes de Catalogne Nord et la collaboration avec des groupes de tous les Pays Catalans. L'hommage à Joan Pau Giné que les Angelets ont imaginé et coordonné à reçu le Prix coup de cœur de la fameuse Académie Charles-Cros.

Les principaux musiciens de Catalunya Nord ont participé au collectif des Angelets de la Terra (Cali, Balbino Medellín, Gerard Jacquet, Al Chemist, Llamp te Frigui, Muriel Perpigna, Julio Leone, etc.).

 

Ce projet met en évidence les aspects suivant :

 

1- La langue catalane est un vecteur de cohésion sociale qui regroupe des centaines de musiciens de tous styles musicaux et de toutes origines. Il n'existe aucun projet de cette envergure.

 

2- Le catalan est une langue qui convient à tous les styles musicaux (rock, électro, rumba, jazz, reggae, etc.) et pas uniquement au chant traditionnel.

 

3- Chanter en catalan est une valeur ajouté pour les musiciens nord-catalans qui attire l'attention des touristes lors des nombreux concerts en été, mais aussi lorsqu'ils sont programmés en Catagne du Sud.

 

4- Il y a un public en Catalogne Nord pour la musique en catalan et cela s'est vu lors des différents concerts des Angelets de la Terra et de chaque groupe qui participent à ce projet. France Bleu Roussillon qui est très attentive à la demande de ses auditeurs, dédie plusieurs espaces à la chanson en catalan dans sa grille des programmes. Il s'agit de la radio la plus écoutée en Catalogne Nord.

 

Que peuvent faire les municipalités pour promouvoir la musique en catalan ?

Les municipalités qui souhaitent promouvoir le catalan peuvent organiser régulièrement des concerts dans cette langue et favoriser ainsi la vitalité de la création artistique.

Il s'agit donc de programmer des artistes nord-catalans qui font l'effort d'intégrer le catalan dans leur répertoire. Un artiste nord-catalan permettra au public de s'identifier alors qu'un artiste sud-catalan est trop éloigné dans l'imaginaire collectif. Cela valorisera davantage l'usage du catalan par des gens d'ici et pour les gens d'ici.

Les municipalités peuvent aussi demander à tous les groupes qu'elles programment d'intégrer du catalan dans leur répertoire, afin de les motiver à utiliser la langue. De nombreux artistes nord-catalans ont participé au Collectif Angelets de la Terra de musiciens de Catalogne Nord pour la langue catalan même s'ils ne parlent pas catalan ou n'ont pas l'accent (comme cela est le cas pour la plupart des artistes français qui chantent en anglais...).

Les municipalités peuvent aussi encourager les organisateurs de festivités à avoir la même démarche, en faveur de la promotion de la langue catalane.

 

Quels projets les Angelets de la Terra proposent aux municipalités ?

 

La Setmana per la Llengua, un projet itinérant sur plusieurs commune avec plusieurs soirées autour de la création artistiques en catalan dans la musique, la poésie, le cinéma et le théâtre, ponctuées par des débats et conférences.

 

Une Diada Catalana valorisant le patrimoine matériel et immatériel de chaque commune avec la participation d'artistes (poètes et musiciens), de photographes et d'historiens (professionnels ou amateurs) qui déambulent et valorisent les principaux lieux et édifices des communes.

 

Un concours de la musique en catalan en lien avec les écoles de musiques du département, durant lequel chaque chanteur est invité à interpréter une chanson en catalan, même s'il ne parle pas le catalan.

 

Pourquoi un concours de la musique catalane ?

Promouvoir la création musicale en catalan des musiciens de Catalunya Nord. La musique en Catalogne du Sud, en Bretagne et en Corse participe a valoriser la richesse culturelle de ces territoires.

Développer les échanges avec la Catalunya del Sud. Les musiciens du département qui intègrent le catalan à leur répertoire ont plus de faciliter à obtenir des contrats pour jouer en Catalogne du Sud.

La chanson est complémentaire à l'enseignement pour normaliser l'usage du catalan dans la vie de tous les jours des habitants du département (radio, fêtes de village, etc.).

S'inspirer du Mercat de Música Viva de Vic.

Motiver de nouveaux musiciens à chanter en català.

Montrer l'intérêt des politiques publiques pour la création artistique en catalan qui est quasiment exclusivement dans la musique (deux ou trois compagnies de théâtre et une poignée d'écrivains ou poètes).

Il s'agit de montrer que cette création et les artistes qui la portent sont au-moins autant valorisés que les autres. Pour en finir avec l'idée que celui qui chante en català doit être un militant bénévole ou qui animera une fête à moindre coût.

D'un tel concours peuvent dériver des actions toit au long de l'année (concerts comptant pour les différentes phases du concours, échanges transfrontaliers, liens avec le concervatoire et la Casa Musicale, ...)

 

Organisation et financement : 

- Une ou plusieurs municipalités de Catalunya Nord.

- Mise à disposition de lieux, sonorisation, lumière et personnel,

- Création du matériel de communication : affiches, flyers, livret, web.

- Financement des différents prix (enregistrements, édition CD)

 

Coordination :

L'association Angelets de la Terra aidera les organisateurs à organiser, communiquer, contacter les musiciens et les différents partenaires.

Les Angelets proposeront aux participants de leur créer une page sur leur site internet (200 visites uniques par jour sur www.angeletsdelaterra.com) et d'en faire la promotion sur les réseaux sociaux (les Angelets ont plus de 10 000 followers sur Facebook et plus de 10 000 followers sur Twitter).

 

Participants :

Tous les musiciens de la Catalogne Nord qui utilisent le catalan dans leur création musicale (au moins un titre entièrement en catalan) ou qui font de la musique traditionnelle (ou fusion du traditionnel avec d'autres styles).
Comment attirer des musiciens confirmés ? Comment attirer les jeunes musiciens ? Des lots attractifs et adaptés ; promotion auprès des programmateurs catalans du nord et projection externe.

Invitez des programmateurs et des élus du Nord et du Sud de la Catalogne. Les proches des jeunes artistes. 

 

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec les Angelets de la Terra à info@angeletsdelaterra.com

Resultat de la recherche : {{ itemarecherchesauvegarde }}

Actualités :

Aucun resultat
{{resultatactualita.titre}}


Musiciens :

Aucun resultat
{{music.titre}} - {{music.nom}}


Photographes :

Aucun resultat
{{fotoperiodiste.titre}}


Poêtes :

Aucun resultat
{{poetes.titre}}


Villes :

Aucun resultat
{{ajuntamen.titre}} - {{ajuntamen.ville}}


Agenda :

Aucun resultat
{{agenda.titre}}