115 municipalités participent à la 2ème édition du Livre Blanc de Catalogne Nord


Le « Llibre Blanc de Catalunya Nord » est un outil à destination des municipalités de tous bords politiques, de toutes tailles et de toutes les zones géographiques souhaitant promouvoir une « catalanité » facteur de cohésion sociale. En une année, 115 municipalités ont intégré le projet du livre blanc. Elles étaient 55 à participer à la première édition en juin 2021, déjà réalisée par les Angelets de la Terra.   Ce livre blanc commence par deux éditoriaux de deux personnalités : le député Paul Molac pour sa loi en faveur des langues de France et l'ancien président de la Generalitat de Catalunya Jordi Pujol pour ses projets transfrontaliers. Vous y trouverez aussi 55 propositions concrètes destinées aux élus de Catalogne Nord qui s’engagent à normaliser l’usage du catalan et son apprentissage, tout en valorisant les traditions populaires, ainsi que le développement des liens avec tous les Pays Catalans. Ces propositions aident les municipalités à développer une véritable politique linguistique et culturelle et s’accompagnent d’exemples concrets déjà mis en œuvre dans le département, mais également ailleurs en France. Vous pourrez également y consulter les résultats d'une enquête auprès des mairies, présentant leurs positions vis à vis des 55 propositions des Angelets de la Terra, mais aussi des sujets d'actualité tel que le changement du nom du département et le développement de l'OPLC. De plus, les Angelets y ont intégré les écrits des 115 municipalités participantes, dans lesquels elles précident leurs actions et projets. L'intégralité de ces écrits est consultable, en catalan et en français, sur le site Internet des Angelets (www.angeletsdelaterra.com), où chaque commune a une pagé dédiée. Enfin, de nombreuses informations ressources à destination des élus sont détaillées dans le livre blanc : contacts utiles, liste de groupes chantant en catalan, liste de conférenciers, etc.   Le contenu de cette deuxième édition s'est amplifié car le nombre de municipalités a plus que doublé, mais aussi parce que celles qui participaient déjà ont pu faire un premier bilan après une année. De plus, les Angelets de la Terra ont approfondi leurs 55 propositions grace à l'expérience acquise en collaborant avec les mairies. A l'heure actuelle, 60% des municipalités nord-catalanes affirment dans le Livre Blanc de Catalogne Nord leur engagement en faveur de la « catalanité » dans leurs communes et intercommunalités. Ce projet a dors et déjà généré de nombreux débats et normalisé la question catalane au sein des conseils municipaux, même lorsqu’ils ne participent pas encore au livre blanc. Cela a permis d'approfondir la réflexion sur les moyens à mettre en œuvre pour agir en faveur du catalan et de ses traditions, mais aussi d'affirmer que la préservation et la promotion de la « catalanité » est une problématique transversale qui concerne tous les habitants de Catalogne Nord, catalans d'origine ou d' adoption, parlant le catalan ou pas. C'est la principale richesse de ce territoire et personne n'en a le monopole.   Le Livre Blanc de Catalogne Nord donne un éventail de la situation sociologique, culturelle et linguistique en Catalogne Nord, en s’appuyant aussi sur l'enquête réalisée auprès des municipalités. Cette enquête s’appuie sur les 55 propositions et établie pour la première fois un état des lieux précis des actions, des projets et des besoins de nos municipalités. Les Angelets de la Terra dévoilent les résultats positifs de cette enquête et invitent les institutions supra-municipales (Europe, Etat, Région, Département et Generalitat de Catalunya) à définir les politiques à mettre en place pour soutenir cette volonté municipale. La participation de la majorité des municipalités nord-catalanes et la multiplication des actions en faveur de la catalanité ces derniers mois illustrent à quel point nos élus de proximité sont bel et bien conscient des bénéfices, notamment économiques et sociaux, inhérents à une catalanité moderne, ouverte et vivante.   Durant les trois années à venir, les Angelets de la Terra feront un suivi des actions municipales et de leur évolution. En 2025, en fin de mandats, ils éditeront un troisième Livre Blanc de Catalogne Nord, pour valoriser les actions portées à terme pendant ce mandat par toutes les municipalités nord-catalanes, y compris celle qui n'auront pas souhaité adhérer à ce projet. Le Livre Blanc de Catalogne Nord a pour ambition de participer à l'entrée de la Catalogne Nord, Pays Catalan ou même Pyrénées Catalanes dans le XXIème siècle. - L’association culturelle des Angelets de la Terra : Elle est créée à Perpignan en 2001, est autogérée et autofinancée. Elle fonctionne donc sans subventions, avec des bénévoles passionnés et des mécènes engagés. De 2001 à 2009, les Angelets de la Terra étaient à l'origine un groupe de supporters de l'USAP, puis des Dragons Catalans. Depuis 2010, ils coordonnent un collectif de centaines de musiciens qui chantent à minima un titre en catalan. En 2018, ils organisent quatre festivals, les « Concerts per la Llibertat », pour la liberté et la démocratie, avec la participation de 40 groupes du collectif. - Le Livre Blanc de Catalogne Nord : Il a été élaboré par les Angelets de la Terra avec l'aide de professeurs de l'Université de Perpignan, spécialisés dans la toponymie, l'histoire et l'enseignement du catalan, mais aussi plusieurs acteurs de la vie culturelle, associative et économique de notre département (voir la liste ci-dessous). - L'origine du Livre Blanc de Catalogne Nord : En 2019, une cinquantaine de communes ont accueilli leur exposition collective de photojournalisme « Visca per la Llibertat ». En 2020, 23 listes aux élections municipales ont porté le « Label Cultural » des Angelets de la Terra dont elles ont signé la charte et 14 d'entre elles ont gagné ces élections. C'est de la réflexion autour des trois axes principaux de cette charte du « Label Cultural des Angelets de la Terra » qu'est né le Livre Blanc de Catalogne Nord : langue, culture et pays. - Pourquoi avons-nous choisi le français pour rédiger le Livre blanc ? Ce livre est écrit majoritairement en français car nous voulons toucher le plus de monde possible en Catalogne Nord où de nombreux élus ne comprennent pas bien le catalan. La Catalogne Nord est un territoire où l’intérêt pour le catalan et son enseignement n’ont jamais été aussi élevés, malgré un usage en baisse constante. Cette situation est le résultat de décennies d’étouffement économique et de discriminations qui ont généré une honte de soi, dans cette zone sinistrée. En 2011, 59% des résidents n’étaient pas nés en Catalogne Nord, selon une étude du Département 66, de la Generalitat de Catalunya et de l’Université de Perpignan. L’enjeu est donc d’intégrer ces «nouveaux catalans», de donner la possibilité à la jeunesse de rester vivre ici et de donner un sens à l’engagement de tous en faveur du catalan. Il faut renforcer la cohésion sociale avec la «catalanité» comme outil. - Qui a participé à la réalisation de la deuxième édition du Livre Blanc de Catalogne Nord ? DANAT Delphine, DOMENECH DE CELLÈS Hug, DONAIRE BARBERA Judith, FARRÉ SALVATELLA Rémy, Richard BANTEGNY, FAURA i LABAT Ramon, GUILLEM Sabrina, LABAT Geneviève, LEIBERICH Michel, MARTY Nicolas, PEYTAVÍ i DEIXONA Joan, PINÈDA Thierry, PLANES Joan, POISSON Olivier, RICORD Thierry, ROUS François, SANCHEZ Alain, SUNYER Bérengère, TARRIUS Thierry i elegits de 115 ajuntaments. Mécènes : BRUNSO Francis, CARBONELL Lluís, FAURA i LABAT Ramon, FONT i CASES Ramon, HAVART FALGUERAS Jean-Claude & Maguy, JUNQUÉ Vanessa, MAINSON Marie-ange, MILHAU-BLAY Juan, MULERO David, PARES José, PIQUER i JORDANA Jaume, PUJOL i FERRUSOLA Oriol, PUJOL Ramon, ROSSINYOL Daniel, ROUS-BOIX François, SUNYER Joan Pere, VANDAMME Frederic, XANCHO Maryline, GRAU Daniela.   Mise-en-page / graphisme / illustrations : COMÈS Sabine (Comes Design) et GUBIANAS Jaume (www.auques.cat).

Il y a 464 actualités sur Angelets de la Terra

La mairie de Saint-Jea-Pla-de-Corts participe au Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Sant Joan de Pladecorts (VALLESPIR) (19-08-2022)
A Saint-Jean-Pla-De-Corts, la catalanité n’est pas un vain mot. Elle s’exprime avec force a travers plusieurs associations qui se dédient à promouvoir la langue et les traditions catalanes : La « Nit de la Canço Catalana » Els focs de Sant Joan Saltirells de Sant Joan de Pages   Saint-Jean-Pla-De-Corts est jumelé avec la municipalité de Forallac, avec qui nous partageons certaines manifestations au cours desquelles la langue catalane est de mise.   La municipalité se fait un devoir de maintenir les noms de lieux et des noms de rues en catalan et s’inscrit ainsi dans la démarche de sauvegarde du catalan.   Robert GARRABÉ, Maire
La mairie de Saint-Hippolyte participe au Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Sant Hipòlit de la Salanca (ROSSELLÓ) (19-08-2022)
La catalanité : c'est mettre à l'honneur la langue, la culture et les traditions, la gastronomie et le patrimoine. Nous devons commencer par évoquer l'investissement personnel de Madame Le Maire depuis de nombreuses années dans l'enseignement du catalan à l'école du village (chant et initiation à la langue).   C'est aussi : - La mise en place d'un comité de jumelage qui a permis d'associer le village avec Sant Hipòlit de Voltregà en Catalogne Sud. A cette occasion, il a été édité un document de présentation du village en catalan. - La présence fréquente dans les discours officiels de phrases en catalan ou des discours en catalan en fonction de la situation. - La mise à l'honneur de la catalanité à la journée des Hippolytains par la présence de la colla gegantera de l'association Els Apis Catalans. -La pérennité de la Festa Major durant laquelle la sardane est mise à l'honneur par la présence d'une cobla.   Les autres fêtes traditionnelles (Castanyada, fabrication de bunyetes pour Pâques, Goigs dels ous, Sant Jordi, Sant Joan, ballada de sardanes, repas catalans, trobada gegantera...) sont organisées traditionnellement par l'association "Els Apis Catalans" pour certaines en collaboration avec la municipalité. Cette association a pour objectif de développer la culture et la langue catalane. Elle donne aussi des cours de catalan pour adultes et des cours de sardane. Elle est à l'initiative des festivités précitées. Et cette année elle organise pour la première fois dans le village une "Diada de la Catalanitat" où seront présents de nombreux partenaires (écoles, université, écrivains, chanteurs, danseurs, cobla, associations..).   Concernant le patrimoine la municipalité a été à l'origine de la création de la « Médiévale de Saint Hippolyte » qui a pour objectif d'organiser une fête qui met en valeur le château.   Madeleine GARCIA-VIDAL, Maire  
La mairie de Saint-Génis-des-Fontaines participe au Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Sant Genís de Fontanes (ROSSELLÓ) (19-08-2022)
Le rattachement de l’abbaye de Saint-Génis au monastère de Montserrat au début du XVIème siècle nous rappelle les liens forts qui ont toujours existé entre le nord et le sud de la Catalogne.   Les fêtes traditionnelles catalanes ponctuent la vie du village: Els Goigs del Ous, Sant Jordi, Sant Joan, Festa Major, Castanyada L’été les cobles accompagnent les sardanistes   En 2019 le festival « Jazz en Tech » devenait transfrontalier avec des concerts à Camprodón, Maçanet de Cabrenys et Agullana.   Des cours de catalan pour adultes dispensés par Ómnium Cultural ont été mis en place par le Foment Sant Genís Sardanista avec l’aide du SIOCCAT.   Renforcer la coopération avec la Catalogne du Sud sur des thématiques comme le tourisme, la culture, le sport et les loisirs sont des volontés fortes de la commune mais aussi de l’intercommunalité. C’est en travaillant sur des projets concrets transfrontaliers que l’identité catalane prendra tout son sens.   Nathalie REGONS PLANAS, Maire
La mairie de Saint-Féliu-d’Avall participe au Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Sant Feliu d'Avall (ROSSELLÓ) (19-08-2022)
La commune de Saint-Féliu-d’Avall est impliquée de différentes manières par des actions mises en place afin de maintenir et valoriser les traditions et la culture catalane.   Ainsi une convention de partenariat avec l’APLEC a été mise en place depuis plusieurs années pour l’initiation de la langue et des traditions catalanes « El Tió  » à l’école maternelle « La Trobada ».   L’association « Sant Feliu Sardanistes » intervient auprès des enfants du premier degré afin de les initier à la « ballada de sardanes ».   Participation active aux « Focs de la Sant Joan ». Après réception de la « flama del Canigó », une soirée animée avec la cobla Tres Vents est organisée avec des ballades de sardanes et distribution des « ramallets » confectionnés par des bénévoles autour d’une grillade (pa/tomaquet/butifarra/coca) servie par les membres du conseil municipal.   Le Conseil municipal perpétue, depuis de nombreuses années, la tradition des trobades avec les Sants Feliu de Catalogne, au nombre de six.   La bibliothèque municipale est impliquée pour la Sant Jordi par le biais de différentes animations notamment la projection de films documentaires, tels que « L’aiguat », les musiques de Max HAVART… ou des conférences afin de promouvoir la culture catalane, avec la traditionnelle rose offerte aux participants.   Sans oublier notre soutien indéfectible à l’USAP qui a invité les élèves de CM2, à un match au stade Aimé GIRAL. On se souvient encore de la visite de quelques joueurs avec le « planxot » en 2018.   On terminera par les ados du point jeunes qui vont fouler les pistes de ski à La Molina, en Catalogne Sud.   Roger GARRIDO, Maire   Sébastien SUELVES, 1er adjoint
La mairie de Saint-Feliu d'Amont participe au Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Sant Feliu d’Amunt (ROSSELLÓ) (19-08-2022)
La commune de Saint-Féliu d'Amont est très attachée à la culture catalane, nous sommes d'ailleurs membre du Si.OC.CAT et avons apposé sur le fronton de la mairie une plaque indiquant "Ajuntament".   Saint-Feliu d'Amont est très sensible à la cause catalane, notre commune n'a pas hésité à accueillir votre exposition de photojournalisme sur le référendum pour l'autodétermination avec la projection du documentaire associé. Puis en janvier 2020 - à Millas - Le Maire, Robert OLIVE, a signé le manifeste pour les prisonniers politiques catalans. Cette sensibilité est certainement exacerbée par le pacte d'amitié qui lie, depuis le début des années 1990, toutes les communes de Catalogne Nord et Sud portant le patronyme de "Sant Feliu". Au fil des années et des "trobades” des liens plus étroits se sont tissés avec la commune de Sant Feliu de Buixalleu (province de Gérone) avec qui des échanges culturels et patrimoniaux ont lieu tous les ans, ceux-ci bien évidemment en langue catalane.   Tous les ans aussi, l'association de randonnée monte le fagot du village au Canigó  pour régénérer la flamme de la "Sant-Joan". Tous les 23 juin, au village, le feu est allumé, la charte des feux de la Saint-Jean est lue, des sardanes sont dansées lors d'une très belle soirée organisée par le comité des fêtes : "Les Festaires de Sant Feliu d'Amunt".   Il y a quelques années des cours de catalan pour adultes ont été dispensés et plus anciennement ont été organisées des "Festes Catalanes" qui mettaient à l'honneur toutes nos traditions et toute notre culture.   Il faut évidemment que toutes ces actions se perpétuent et perdurent pour que continue à flotter, toujours plus haut, notre "bandera catalana".   Robert OLIVE, Maire   Joselyne CAMPS et Jean-Paul BONNET, Conseillers
La mairie de Saint-André participe au Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Sant Andreu de Sureda (ROSSELLÓ) (17-05-2021)
Tous catalans ! A Saint-André, nous avons la Catalogne au cœur. Notre accent, nos gestes, nos mots respirent la tramontane. Je dis aux nouveaux arrivés des quatre coins de la France : « vous êtes maintenant Catalans ». Ce n’est pas un mot en l’air, la catalanité, ça se respire et ça se transmet, ça se prend. C’est une langue qu’on parle, parfois moins, peu ou avec maladresse, comme moi. C’est une année rythmée par des temps forts : La Nit de Sant Joan, La Nit de Nadal, Els Goigs dels Ous. C’est une culture, celle de la cuisine à l’huile d’olive, à l’ail, les sarments incandescents et les escargots qui grésillent. C’est une forme d’humanité, inclusive, comme on le dit aujourd’hui, qui intègre et absorbe le meilleur, qui regarde l’autre avec distance pour ensuite s’en faire un ami, qui s’intéresse aux autres, respecte le paysan, le maçon, le bâtisseur et se méfie des vendeurs de rêve. Être catalan, c’est s’épanouir, vivre, grandir dans ce territoire majestueux et abrupt, où la mer dispute la montagne, où les lacs provoquent les rivières et où la vigne se marie avec l’artichaut. Mon illustre prédécesseur et mentor, Francis MANENT, terminait ses discours de nouvel an par le « per molts anys », «pour beaucoup d’années ». J’avais repris la formule de bonne année pour un ami du nord de Salses qui en était resté perplexe et légèrement offusqué : « ça veut dire que ta carte de vœux compte pour les années à venir ? ». On se souhaite chez les catalans un bonheur qui ne s’inscrit pas dans le temps.   Alors, en effet, les actions que la commune mène depuis des décennies sont nombreuses : cours de catalan à l’école, cours pour les adultes, marché et rencontres culturelles transfrontralières, conférences, « Opera a la fresca », noms de rue, drapeau catalan, cours de sardane…   Notre projet est aujourd’hui de nous jumeler avec un village du sud des Albères, de cousiner avec Cabanes, Villabertran, Garriguella, Capmany…   Samuel MOLI, Batlle/Maire
La mairie de Saint-Cyprien participe au Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Sant Cebrià de Rosselló (ROSSELLÓ) (19-08-2022)
Thierry DEL POSO, Maire de Saint-Cyprien, Président de la communauté de communes Sud Roussillon et Conseiller Départemental en lien avec les associations catalanes (Els Amics Cebrianencs, Foment Ballem Tots, Terra i Mar et Xarxa Cebrianenca) est avec l’ensemble de son équipe attaché à la culture catalane.   L’enseignement du catalan : A Saint-Cyprien l’APLEC intervient dans les 2 écoles élémentaires de la commune pour les classes du CP au CE2, la Maison des Jeunes participe à l’ensemble des fêtes traditionnelles (Sant Jordi, Sant-Joan, Festa Major,…). Une réflexion est actuellement en cours sur le territoire sud Roussillon pour accueillir une Bressola (de la maternelle au bac). L’association Xarxa Cebrianenca, représentée par Mithé PULL et subventionnée par la mairie, propose des cours de catalan pour adultes. En ce qui concerne l’apprentissage du catalan pour le personnel municipal, une étude est actuellement en cours pour le personnel de l’Office de Tourisme.   Mairie bilingue/signalétique bilingue : Le drapeau catalan pavoise sur l’ensemble des bâtiments municipaux, et Jacques FIGUERAS est maire adjoint délégué à la catalanité. Comme le maire s’y était engagé lors des dernières élections les plaques des rues du centre ancien seront en catalan et il y a une page en catalan dans le bulletin municipal   Valorisation du patrimoine naturel et architectural : L’étude est actuellement menée pour que les agents de l’Office de Tourisme aient une formation au catalan. Dès l’été prochain l’Office de Tourisme disposera de documentation sur les communes de Catalogne du Sud.   Promotion de la culture populaire : Chaque année pour la Sant Jordi des lectures ou spectacles sont faits en catalan. Grâce à nos associations et à la volonté du maire d’afficher les valeurs et la culture catalane, la sardane, les gegants, les correfocs,… permettent de revivre les fêtes traditionnelles notamment lors de la Festa Major.   Développer les liens avec le reste des Pays Catalans : La ville est jumelée avec Sant Cebrià de Vallalta, la commune de Catalogne du Sud est représentée lors des fêtes traditionnelles organisées par Saint-Cyprien. Les membres de l’association Els Amics de Sant-Cebrià apportent la flamme du Canigó tous les 23 juin.   Thierry DEL POSO, Maire
La mairie de Saleilles participe au Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Salelles (ROSSELLÓ) (19-08-2022)
La commune de Saleilles partage la culture, la langue et les traditions catalanes avec tous les habitants.   Pour les plus petits, nous finançons l'intervenant de l'APLEC pour qu'il donne des cours de catalan en maternelle et primaire.   Nous soutenons aussi le Foment de la Sardana et la fête de la Sant Joan.   Nous avons la volonté de mettre en place un jumelage avec une commune de Baixa Cerdanya, en Catalogne Sud.   François RALLO, Maire
La mairie de Reynés participe au Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Reiners (VALLESPIR) (19-08-2022)
Située au cœur du Vallespir, Reynès offre une biodiversité extraordinaire entre plaine, rivière et montagne. Frontalière avec l’Empordà et jumelée avec Maçanet de Cabrenys, la commune offre d’innombrables possibilités de randonnées à l’image du projet « Les Pyrénées l’Alta Garrotxa – Salines-Vallespir » qui a été travaillé en coopération entre quatre entités supra-communales de l’Espace Catalan Transfrontalier. Témoin de nombreux épisodes de grande importance historique et culturelle entre le Roc de Frausa évoluant à 1450 mètres et le parcours ancestral « de Château à Château » et qui devint transfrontalier à partir de la signature du Traité des Pyrénées en 1659.   C’est donc tout naturellement que Reynès reste attachée à la culture catalane avec l’organisation de manifestations et d’actions de part l’implication très actives des associations locales comme: le comité de jumelage Reiners-Maçanet de Cabrenys, Reynès Patrimoine Culturel, Cistelles y Banastes…, les cours de catalan dispensés par le Centre Cultural Català del Vallespir… et bien d’autres projets qui seront mis en place durant ces 5 prochaines années.   Guy GATOUNES, Maire
La mairie de Ria-Sirach participe au Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Rià i Cirac (CONFLENT) (19-08-2022)
Bressol de Catalunya / Berceau de la Catalogne. C’est à Ria qu’est né, en 842, le fameux Guifred d’Arria surnommé Guifred « El Pelut », fondateur de la dynastie catalane. Le village de Ria mérite d’être connu pour avoir été le lieu de résidence d'une famille qui a été à l'origine des anciens Comtes de Barcelone et d’Aragon. Cette maison a donné des rois à la Castille, à la Navarre, à la Sicile, à l’Ile de Majorque, mais également des Souverains à la Provence et à une partie du Languedoc, et des reines à la France, à la Castille, au Portugal et au Royaume de Naples. C’est un point d’histoire, dont la Province du Roussillon doit se glorifier. Le 7 novembre 1659, le traité des Pyrénées formalise une paix entre la couronne d’Espagne et la France. Le Château de Ria fut le refuge des « Miquelets », catalans qui refusaient la nationalité française. Le 3 avril 1672 sur ordre de Louis XIV, ce château, qui représentait l’identité catalane, fut détruit et rasé par Vauban. C’est le 03 mars 1822, sur ordonnance royale que les communes préexistantes de Ria et de Sirach fusionnent pour n’en faire qu’une. Depuis, le village de Ria-Sirach, gardera toujours cet esprit de catalanité.   Pour le Conseil Municipal, il est souhaitable de s’occuper de l’avenir mais il est important, aussi, de connaître ses racines. Entouré et épaulé par ses associations dynamiques qui ne cessent de mettre en valeur, tout au long de l’année, la culture et les traditions Catalanes par l’organisation de fêtes traditionnelles comme: les Goigs del Ous, la Flamma del Canigó, la Sant Joan, les Corrofocs, l’Aplec de Llùgols, l’Aplec de Sardane, la castanyada.   Nos enfants ne sont pas oubliés, nous avons mis en place, dans l’école communale avec l’APLEC (Association pour l’Enseignement du Catalan), depuis de nombreuses années, des cours de catalan.   Les plaques de rues du vieux village « La Llisse » sont en en catalan et en français.   Dernièrement, nous avons apporté notre soutien à la Confédération Sardaniste de Catalogne pour l’inscription de la Patrimoine Culturel Immatériel de l'Humanité de l’UNESCO.   Pour terminer, comme je le dis souvent aux nouveaux arrivants: « Vous avez choisi notre beau village pour y vivre, vous êtes les bienvenus, vous faites partie intégrante de notre village, et si cela peut vous faire plaisir, vous êtes désormais Catalans. »   Jean MAURY, Maire
Resultat de la recherche : {{ itemarecherchesauvegarde }}

Actualités :

Aucun resultat
{{resultatactualita.titre}}


Musiciens :

Aucun resultat
{{music.titre}} - {{music.nom}}


Photographes :

Aucun resultat
{{fotoperiodiste.titre}}


Poêtes :

Aucun resultat
{{poetes.titre}}


Villes :

Aucun resultat
{{ajuntamen.titre}} - {{ajuntamen.ville}}


Agenda :

Aucun resultat
{{agenda.titre}}