Visca per la Llibertat à Amélie-les-Bains (Vallespir) avec Ferran Civit i Martí, député au Parlement de Catalogne
à - Els Banys Amélie-les-Bains (07-06-2019)
Les Angelets de la Terra ont présenté Visca per la Llibertat a Els Banys / Amélie-les-Bains (Vallespir) en présence de Maurice GUISSET (premier adjoint), Ferran Civit i Martí (député au Parlement de Catalogne), Josep Puigbert (directeur de la Casa de la Generalitat a Perpinyà) et des habitants de la commune. Les Angelets de la Terra, association culturelle autogérée et autofinancée des Pyrénées-Orientales, ont réuni les meilleurs clichés d’une cinquantaine de photojournalistes dans l’exposition itinérante Visca per la Llibertat, afin d’aider le public à mieux comprendre le processus d’autodétermination de la Catalogne. Cette exposition de 250 photos, retraçant les faits les plus marquants depuis la première consultation populaire à Arenys de Munt en 2009, est exposée en collaboration avec une cinquantaine de communes françaises en 2019. Les Angelets de la Terra présentent « Visca per la Llibertat », en collaboration avec des maires solidaires en Catalogne Nord, Alsace, Béarn, Savoie, Bretagne, Corse, Pays Basque de janvier à décembre 2019. Pendant chaque vernissages, cette exposition collective de photojournalisme, est complétée par la diffusion du documentaire « Catalunya : 1-0 », réalisé par Médiapro et sous-titré en français, qui montre l’organisation de plusieurs lieux de vote le jour du référendum du 1er octobre 2017, afin de mieux comprendre les motivations du peuple catalan. « Visca per la Llibertat » a été inaugurée par le président catalan Quim Torra à la Casa de la Generalitat à Perpinyà. L’exposition a été présentée en septembre 2018 dans 26 commerces et galeries de Perpignan, en parallèle du festival de photojournalisme « Visa pour l’Image » qui a refusé et refuse toujours de traiter du processus catalan. L’objectif des Angelets de la Terra est d’éclairer le plus large public possible sur ce processus pacifique, démocratique et civique. Créée en 2001, l’association loi 1901 « Angelets de la Terra » était à l’origine une penya de supporters de l’USAP et des Dragons Catalans. Depuis, elle soutient activement les projets visant à renforcer les liens entre les catalans du Nord et du Sud, ainsi que le développement de la création artistique en langue catalane, particulièrement au travers de son collectif de musiciens. Depuis mars 2018, les Angelets organisent aussi les « Concerts per la Llibertat », en solidarité avec les prisonniers et les exilés politiques catalans. Une centaine de musiciens professionnels d’Occitanie, de Catalogne Nord et Sud y ont participé bénévolement. En décembre 2018, les Angelets ont fait un concert devant la prison de Figueres où était enfermée l’ancienne ministre du travail, Dolors Bassa.Ils ont aussi convoqué plusieurs « Cassolades per la Llibertat » unitaires afin de dénoncer la répression judiciaire contre les Catalans du Sud et pour demander la liberté des prisonniers et exilés politiques catalans. En septembre 2019, commence un nouveau cycle de « Visca per la Llibertat » qui s’exposera dans les plus grandes communes de Catalogne Nord, mais aussi dans les communes d’autres peuples solidaires. Cela met d’avantage en évidence que le conflit entre la Catalogne et l’Espagne n’est pas une affaire interne et que cela concerne tous les républicains et démocrates. Il s’agit de défendre les droits fondamentaux comme la liberté d’expression, le droit de vote et de manifestation, mais aussi le droit pour un peuple de décider démocratiquement et pacifiquement de son futur. L’ensemble de ces actions, parrainées par l’ancien joueur de l’USAP Bernard Goutta et l’acteur Sergi Lopez, bénéficient du soutien de nombreux élus de Catalogne Nord et sud, ainsi que des trois derniers présidents de la Generalitat de Catalogne. Le site web de l’exposition : http://visca-llibertat.cat/ des Angelets: https://angeletsdelaterra.com/Plus d’informations : Ramon Faura, président des Angelets de la Terra (06.68.89.82.71) L’exposition itinérante « Visca per la Llibertat » en 2019 c’est :45 municipis a l’estat francès / communes françaises7.000 visitants / visiteurs41 fotografs / photographes245 fotos / photos
Exposition Visca per la Llibertat à Maureillas-las-Illas
à - Morellàs i les Illes Maureillas-las-Illas (31-05-2019)
Les Angelets de la Terra, association culturelle autogérée et autofinancée de Catalogne Nord, ont réuni les meilleurs clichés d’une cinquantaine de photojournalistes dans l’exposition itinérante Visca per la Llibertat, afin d’aider le public à mieux comprendre le processus d’autodétermination de la Catalogne. Cette exposition de 250 photos, retraçant les faits les plus marquants depuis la première consultation populaire à Arenys de Munt en 2009, est exposée en collaboration avec une cinquantaine de communes françaises en 2019. Les Angelets de la Terra présentent « Visca per la Llibertat », en collaboration avec des maires solidaires en Catalogne Nord, Alsace, Béarn, Savoie, Bretagne, Corse, Pays Basque de janvier à décembre 2019.Pendant chaque vernissages, cette exposition collective de photojournalisme, est complétée par la diffusion du documentaire « Catalunya : 1-0 », réalisé par Médiapro et sous-titré en français, qui montre l’organisation de plusieurs lieux de vote le jour du référendum du 1er octobre 2017, afin de mieux comprendre les motivations du peuple catalan. « Visca per la Llibertat » a été inaugurée par le président catalan Quim Torra à la Casa de la Generalitat à Perpinyà. L’exposition a été présentée en septembre 2018 dans 26 commerces et galeries de Perpignan, en parallèle du festival de photojournalisme « Visa pour l’Image » qui a refusé et refuse toujours de traiter du processus catalan. L’objectif des Angelets de la Terra est d’éclairer le plus large public possible sur ce processus pacifique, démocratique et civique. Créée en 2001, l’association loi 1901 « Angelets de la Terra » était à l’origine une penya de supporters de l’USAP et des Dragons Catalans. Depuis, elle soutient activement les projets visant à renforcer les liens entre les catalans du Nord et du Sud, ainsi que le développement de la création artistique en langue catalane, particulièrement au travers de son collectif de musiciens. Depuis mars 2018, les Angelets organisent aussi les « Concerts per la Llibertat », en solidarité avec les prisonniers et les exilés politiques catalans. Une centaine de musiciens professionnels d’Occitanie, de Catalogne Nord et Sud y ont participé bénévolement. En décembre 2018, les Angelets ont fait un concert devant la prison de Figueres où était enfermée l’ancienne ministre du travail, Dolors Bassa.Ils ont aussi convoqué plusieurs « Cassolades per la Llibertat » unitaires afin de dénoncer la répression judiciaire contre les Catalans du Sud et pour demander la liberté des prisonniers et exilés politiques catalans. En septembre 2019, commence un nouveau cycle de « Visca per la Llibertat » qui s’exposera dans les plus grandes communes de Catalogne Nord, mais aussi dans les communes d’autres peuples solidaires. Cela met d’avantage en évidence que le conflit entre la Catalogne et l’Espagne n’est pas une affaire interne et que cela concerne tous les républicains et démocrates. Il s’agit de défendre les droits fondamentaux comme la liberté d’expression, le droit de vote et de manifestation, mais aussi le droit pour un peuple de décider démocratiquement et pacifiquement de son futur. L’ensemble de ces actions, parrainées par l’ancien joueur de l’USAP Bernard Goutta et l’acteur Sergi Lopez, bénéficient du soutien de nombreux élus de Catalogne Nord et sud, ainsi que des trois derniers présidents de la Generalitat de Catalogne. L’exposition itinérante « Visca per la Llibertat » en 2019 c’est :45 municipis a l’estat francès / communes françaises7.000 visitants / visiteurs41 fotografs / photographes245 fotos / photos
Exposition Visca per la Llibertat à Jujols (Conflent) en présence du maire
à - Jújols Jujols (17-05-2019)
Eric Nivet i Rustullet, maire de la commune, était présent lors de la présentation de Visca per la Llibertat à Jújols. Les Angelets de la Terra, association culturelle autogérée et autofinancée des Pyrénées-Orientales, ont réuni les meilleurs clichés d’une cinquantaine de photojournalistes dans l’exposition itinérante Visca per la Llibertat, afin d’aider le public à mieux comprendre le processus d’autodétermination de la Catalogne. Cette exposition de 250 photos, retraçant les faits les plus marquants depuis la première consultation populaire à Arenys de Munt en 2009, est exposée en collaboration avec une cinquantaine de communes françaises en 2019. Les Angelets de la Terra présentent « Visca per la Llibertat », en collaboration avec des maires solidaires en Catalogne Nord, Alsace, Béarn, Savoie, Bretagne, Corse, Pays Basque de janvier à décembre 2019.Pendant chaque vernissages, cette exposition collective de photojournalisme, est complétée par la diffusion du documentaire « Catalunya : 1-0 », réalisé par Médiapro et sous-titré en français, qui montre l’organisation de plusieurs lieux de vote le jour du référendum du 1er octobre 2017, afin de mieux comprendre les motivations du peuple catalan. « Visca per la Llibertat » a été inaugurée par le président catalan Quim Torra à la Casa de la Generalitat à Perpinyà. L’exposition a été présentée en septembre 2018 dans 26 commerces et galeries de Perpignan, en parallèle du festival de photojournalisme « Visa pour l’Image » qui a refusé et refuse toujours de traiter du processus catalan. L’objectif des Angelets de la Terra est d’éclairer le plus large public possible sur ce processus pacifique, démocratique et civique. Créée en 2001, l’association loi 1901 « Angelets de la Terra » était à l’origine une penya de supporters de l’USAP et des Dragons Catalans. Depuis, elle soutient activement les projets visant à renforcer les liens entre les catalans du Nord et du Sud, ainsi que le développement de la création artistique en langue catalane, particulièrement au travers de son collectif de musiciens. Depuis mars 2018, les Angelets organisent aussi les « Concerts per la Llibertat », en solidarité avec les prisonniers et les exilés politiques catalans. Une centaine de musiciens professionnels d’Occitanie, de Catalogne Nord et Sud y ont participé bénévolement. En décembre 2018, les Angelets ont fait un concert devant la prison de Figueres où était enfermée l’ancienne ministre du travail, Dolors Bassa.Ils ont aussi convoqué plusieurs « Cassolades per la Llibertat » unitaires afin de dénoncer la répression judiciaire contre les Catalans du Sud et pour demander la liberté des prisonniers et exilés politiques catalans. En septembre 2019, commence un nouveau cycle de « Visca per la Llibertat » qui s’exposera dans les plus grandes communes de Catalogne Nord, mais aussi dans les communes d’autres peuples solidaires. Cela met d’avantage en évidence que le conflit entre la Catalogne et l’Espagne n’est pas une affaire interne et que cela concerne tous les républicains et démocrates. Il s’agit de défendre les droits fondamentaux comme la liberté d’expression, le droit de vote et de manifestation, mais aussi le droit pour un peuple de décider démocratiquement et pacifiquement de son futur. L’ensemble de ces actions, parrainées par l’ancien joueur de l’USAP Bernard Goutta et l’acteur Sergi Lopez, bénéficient du soutien de nombreux élus de Catalogne Nord et sud, ainsi que des trois derniers présidents de la Generalitat de Catalogne. Le site web de l’exposition : http://visca-llibertat.cat/des Angelets: https://angeletsdelaterra.com/Plus d’informations : Ramon Faura, président des Angelets de la Terra (06.68.89.82.71) L’exposition itinérante « Visca per la Llibertat » en 2019 c’est :45 municipis a l’estat francès / communes françaises7.000 visitants / visiteurs41 fotografs / photographes245 fotos / photos
Exposition Visca per la Llibertat à Llívia, en présence du maire
à - Llívia Llivia (19-04-2019)
Visca per la Llibertat en Cerdagne: les maires d'Estavar et de Llivia présentent l'exposition de photojournalisme sur le processus d'autodétermination en Catalogne réalisée par l'association culturelle des Angelets de la Terra en collaboration avec 45 photographes.
Exposition Visca per la Llibertat à Port-Vendres, en présence du maire
à - Portvendres Port-Vendres (12-04-2019)
Monsieur le maire de Port-Vendres et une partie de son conseil municipal ont assisté à la projection du documentaire « Le peuple interdit » au cinéma Le Vauban. Puis, ils ont débattu avec les habitants autour d’un verre de l’amitié dans la salle où sont exposées les photos des 45 photojournalistes qui ont suivi le processus démocratique et pacifique du peuple catalan. En janvier, l’exposition itinérante Visca per la Llibertat était à Portbou, Cervera et Banyuls de la Marenda. La Côte Vermeille est l’un des territoires de Catalogne Nord où l’intérêt pour les évènements en Catalogne du Sud est le plus fort. Probablement en raison de sa situation géographique.
Exposition Visca per la Llibertat à Arles-sur-Tech
à - Arles Arles-sur-Tech (08-03-2019)
"Retour aux origines" des Angelets de la Terra, vendredi 8 mars, pour une projection et un débat sur le processus d’indépendance avec les habitants du Vallespir. C’est à la médiathèque d’Arles-sur-Tech qu’a eu lieu le cinquième débat du cycle « Visca per la Llibertat » dont l’objectif est de rencontrer tous les élus solidaires et la population de Catalogne Nord afin de compenser le manque d’informations concernant les graves événements en Catalogne du Sud. Étaient notamment présents dans la salle un écossais, une belge candidate avec une étiquette catalaniste il y a une dizaine d’années en Vallespir, un CRS et ancien de la BAC à la retraite tatoué d’une « estelada » sur l’avant-bras, un agent immobilier ami de Bernard Goutta (parrain de l’exposition), une professionnelle de santé d’Amélie-les-Bains qui a assisté à d’autres actions des Angelets, un parisien très attaché à la Commune de Paris et aux peuples qui luttent pour la liberté, … Loin d’être anecdotique, cette diversité a largement participé à la richesse des échanges entre la salle et les Angelets de la Terra. Plusieurs adjoints de la mairie nous ont accueilli chaleureusement à la médiathèque ou se trouve la majorité des photos de l’exposition, l’autre partie est visible dans la mairie du village.
Exposition "Visca per la Llibertat" à Villeneuve-de-la-Raho
à - Vilanova de Raó Villeneude-de-la-Raho (15-02-2019)
Les Angelets de la Terra, association culturelle autogérée et autofinancée des Pyrénées-Orientales, ont réuni les meilleurs clichés d’une cinquantaine de photojournalistes dans l’exposition itinérante Visca per la Llibertat, afin d’aider le public à mieux comprendre le processus d’autodétermination de la Catalogne. Cette exposition de 250 photos, retraçant les faits les plus marquants depuis la première consultation populaire à Arenys de Munt en 2009, est exposée en collaboration avec une cinquantaine de communes françaises en 2019. Les Angelets de la Terra présentent « Visca per la Llibertat », en collaboration avec des maires solidaires en Catalogne Nord, Alsace, Béarn, Savoie, Bretagne, Corse, Pays Basque de janvier à décembre 2019.Pendant chaque vernissages, cette exposition collective de photojournalisme, est complétée par la diffusion du documentaire « Catalunya : 1-0 », réalisé par Médiapro et sous-titré en français, qui montre l’organisation de plusieurs lieux de vote le jour du référendum du 1er octobre 2017, afin de mieux comprendre les motivations du peuple catalan. « Visca per la Llibertat » a été inaugurée par le président catalan Quim Torra à la Casa de la Generalitat à Perpinyà. L’exposition a été présentée en septembre 2018 dans 26 commerces et galeries de Perpignan, en parallèle du festival de photojournalisme « Visa pour l’Image » qui a refusé et refuse toujours de traiter du processus catalan. L’objectif des Angelets de la Terra est d’éclairer le plus large public possible sur ce processus pacifique, démocratique et civique. Créée en 2001, l’association loi 1901 « Angelets de la Terra » était à l’origine une penya de supporters de l’USAP et des Dragons Catalans. Depuis, elle soutient activement les projets visant à renforcer les liens entre les catalans du Nord et du Sud, ainsi que le développement de la création artistique en langue catalane, particulièrement au travers de son collectif de musiciens. Depuis mars 2018, les Angelets organisent aussi les « Concerts per la Llibertat », en solidarité avec les prisonniers et les exilés politiques catalans. Une centaine de musiciens professionnels d’Occitanie, de Catalogne Nord et Sud y ont participé bénévolement. En décembre 2018, les Angelets ont fait un concert devant la prison de Figueres où était enfermée l’ancienne ministre du travail, Dolors Bassa.Ils ont aussi convoqué plusieurs « Cassolades per la Llibertat » unitaires afin de dénoncer la répression judiciaire contre les Catalans du Sud et pour demander la liberté des prisonniers et exilés politiques catalans. En septembre 2019, commence un nouveau cycle de « Visca per la Llibertat » qui s’exposera dans les plus grandes communes de Catalogne Nord, mais aussi dans les communes d’autres peuples solidaires. Cela met d’avantage en évidence que le conflit entre la Catalogne et l’Espagne n’est pas une affaire interne et que cela concerne tous les républicains et démocrates. Il s’agit de défendre les droits fondamentaux comme la liberté d’expression, le droit de vote et de manifestation, mais aussi le droit pour un peuple de décider démocratiquement et pacifiquement de son futur. L’ensemble de ces actions, parrainées par l’ancien joueur de l’USAP Bernard Goutta et l’acteur Sergi Lopez, bénéficient du soutien de nombreux élus de Catalogne Nord et sud, ainsi que des trois derniers présidents de la Generalitat de Catalogne. Le site web de l’exposition : http://visca-llibertat.cat/des Angelets: https://angeletsdelaterra.com/Plus d’informations : Ramon Faura, président des Angelets de la Terra (06.68.89.82.71) L’exposition itinérante « Visca per la Llibertat » en 2019 c’est :45 municipis a l’estat francès / communes françaises7.000 visitants / visiteurs41 fotografs / photographes245 fotos / photos
Exposition Visca per la Llibertat à Banyuls-sur-Mer, en présence du maire
à - Banyuls de la Marenda Banyuls-sur-Mer (01-02-2019)
Le vendredi  1er février 2019 a eu lieu à Banyuls-sur-mer, le gala de clôture de l’exposition « Visca per la Llibertat » organisée par les Angelets de la Terra, en collaboration avec la municipalité. C’est au sein de la salle du conseil municipal que M. SOLE, maire de Banyuls a accueilli une cinquantaine de personnes présentes pour l’occasion. Les participants  ont pu apprécier la projection de 2 documentaires visant à retracer la tenue du referendum du 1er octobre 2017 d’une part et les actions solidaires des Angelets de la Terra d’autre part. S’est ensuite engagée une passionnante discussion entre la salle la tribune composée de M. Olivier CAPELL (Adjoint au maire de Banyuls), Ramon FAURA (Président des Angelets de la Terra), Xavier BARRANCO (Adjoint au maire de Portbou), Xavier SANCHEZ (Frère de Jordi SANCHEZ, ex-président de l’ANC) et Berenguera SUNYER (Modératrice). Durant plus d’une heure, de nombreux sujets ont été partagés comme l’organisation et le vécu du referendum, l’évolution du sentiment indépendantiste, le contexte politico-judiciaire espagnol, le rôle de l’Europe et ses possibles évolutions  ou encore le traitement médiatique français et la difficulté à accéder à une information neutre et exhaustive. Les participants ont ensuite été invités à partager un apéritif offert par la mairie de Banyuls et les Angelets de la Terra, accompagné par la musique de Joan ORTIZ. Les « retardataires » ont pu en profiter pour visiter, in extremis avant démontage, l’exposition des 42 photographes participant à Visca per la Llibertat. Le prochain rendez-vous de cette exposition itinérante est donné le 15 février 2019 pour le vernissage à Villeneuve-de-la-Raho.
Exposition Visca per la Llibertat à Port-Bou avec le maire Xavier Barranco
à - Portbou Port-Bou (24-01-2019)
Les Angelets de la Terra, association culturelle autogérée et autofinancée des Pyrénées-Orientales, ont réuni les meilleurs clichés d’une cinquantaine de photojournalistes dans l’exposition itinérante Visca per la Llibertat, afin d’aider le public à mieux comprendre le processus d’autodétermination de la Catalogne. Cette exposition de 250 photos, retraçant les faits les plus marquants depuis la première consultation populaire à Arenys de Munt en 2009, est exposée en collaboration avec une cinquantaine de communes françaises en 2019. Les Angelets de la Terra présentent « Visca per la Llibertat », en collaboration avec des maires solidaires en Catalogne Nord, Alsace, Béarn, Savoie, Bretagne, Corse, Pays Basque de janvier à décembre 2019.Pendant chaque vernissages, cette exposition collective de photojournalisme, est complétée par la diffusion du documentaire « Catalunya : 1-0 », réalisé par Médiapro et sous-titré en français, qui montre l’organisation de plusieurs lieux de vote le jour du référendum du 1er octobre 2017, afin de mieux comprendre les motivations du peuple catalan. « Visca per la Llibertat » a été inaugurée par le président catalan Quim Torra à la Casa de la Generalitat à Perpinyà. L’exposition a été présentée en septembre 2018 dans 26 commerces et galeries de Perpignan, en parallèle du festival de photojournalisme « Visa pour l’Image » qui a refusé et refuse toujours de traiter du processus catalan. L’objectif des Angelets de la Terra est d’éclairer le plus large public possible sur ce processus pacifique, démocratique et civique. Créée en 2001, l’association loi 1901 « Angelets de la Terra » était à l’origine une penya de supporters de l’USAP et des Dragons Catalans. Depuis, elle soutient activement les projets visant à renforcer les liens entre les catalans du Nord et du Sud, ainsi que le développement de la création artistique en langue catalane, particulièrement au travers de son collectif de musiciens. Depuis mars 2018, les Angelets organisent aussi les « Concerts per la Llibertat », en solidarité avec les prisonniers et les exilés politiques catalans. Une centaine de musiciens professionnels d’Occitanie, de Catalogne Nord et Sud y ont participé bénévolement. En décembre 2018, les Angelets ont fait un concert devant la prison de Figueres où était enfermée l’ancienne ministre du travail, Dolors Bassa.Ils ont aussi convoqué plusieurs « Cassolades per la Llibertat » unitaires afin de dénoncer la répression judiciaire contre les Catalans du Sud et pour demander la liberté des prisonniers et exilés politiques catalans. En septembre 2019, commence un nouveau cycle de « Visca per la Llibertat » qui s’exposera dans les plus grandes communes de Catalogne Nord, mais aussi dans les communes d’autres peuples solidaires. Cela met d’avantage en évidence que le conflit entre la Catalogne et l’Espagne n’est pas une affaire interne et que cela concerne tous les républicains et démocrates. Il s’agit de défendre les droits fondamentaux comme la liberté d’expression, le droit de vote et de manifestation, mais aussi le droit pour un peuple de décider démocratiquement et pacifiquement de son futur. L’ensemble de ces actions, parrainées par l’ancien joueur de l’USAP Bernard Goutta et l’acteur Sergi Lopez, bénéficient du soutien de nombreux élus de Catalogne Nord et sud, ainsi que des trois derniers présidents de la Generalitat de Catalogne. Le site web de l’exposition : http://visca-llibertat.cat/des Angelets: https://angeletsdelaterra.com/Plus d’informations : Ramon Faura, président des Angelets de la Terra (06.68.89.82.71) L’exposition itinérante « Visca per la Llibertat » en 2019 c’est :45 municipis a l’estat francès / communes françaises7.000 visitants / visiteurs41 fotografs / photographes245 fotos / photos
Visca per la Llibertat à Cerbère avec Josep Puigbert, directeurde la Casa de la Generalitat à Perpignan
à - Cervera de la Marenda Cerbère (18-01-2019)
Les Angelets de la Terra, association culturelle autogérée et autofinancée de Catalogne Nord, ont réuni les meilleurs clichés d’une cinquantaine de photojournalistes dans l’exposition itinérante Visca per la Llibertat, afin d’aider le public à mieux comprendre le processus d’autodétermination de la Catalogne. Cette exposition de 250 photos, retraçant les faits les plus marquants depuis la première consultation populaire à Arenys de Munt en 2009, est exposée en collaboration avec une cinquantaine de communes françaises en 2019. Les Angelets de la Terra présentent « Visca per la Llibertat », en collaboration avec des maires solidaires en Catalogne Nord, Alsace, Béarn, Savoie, Bretagne, Corse, Pays Basque de janvier à décembre 2019. Pendant chaque vernissages, cette exposition collective de photojournalisme, est complétée par la diffusion du documentaire « Catalunya : 1-0 », réalisé par Médiapro et sous-titré en français, qui montre l’organisation de plusieurs lieux de vote le jour du référendum du 1er octobre 2017, afin de mieux comprendre les motivations du peuple catalan. « Visca per la Llibertat » a été inaugurée par le président catalan Quim Torra à la Casa de la Generalitat à Perpinyà. L’exposition a été présentée en septembre 2018 dans 26 commerces et galeries de Perpignan, en parallèle du festival de photojournalisme « Visa pour l’Image » qui a refusé et refuse toujours de traiter du processus catalan. L’objectif des Angelets de la Terra est d’éclairer le plus large public possible sur ce processus pacifique, démocratique et civique. Créée en 2001, l’association loi 1901 « Angelets de la Terra » était à l’origine une penya de supporters de l’USAP et des Dragons Catalans. Depuis, elle soutient activement les projets visant à renforcer les liens entre les catalans du Nord et du Sud, ainsi que le développement de la création artistique en langue catalane, particulièrement au travers de son collectif de musiciens. Depuis mars 2018, les Angelets organisent aussi les « Concerts per la Llibertat », en solidarité avec les prisonniers et les exilés politiques catalans. Une centaine de musiciens professionnels d’Occitanie, de Catalogne Nord et Sud y ont participé bénévolement. En décembre 2018, les Angelets ont fait un concert devant la prison de Figueres où était enfermée l’ancienne ministre du travail, Dolors Bassa.Ils ont aussi convoqué plusieurs « Cassolades per la Llibertat » unitaires afin de dénoncer la répression judiciaire contre les Catalans du Sud et pour demander la liberté des prisonniers et exilés politiques catalans. En septembre 2019, commence un nouveau cycle de « Visca per la Llibertat » qui s’exposera dans les plus grandes communes de Catalogne Nord, mais aussi dans les communes d’autres peuples solidaires. Cela met d’avantage en évidence que le conflit entre la Catalogne et l’Espagne n’est pas une affaire interne et que cela concerne tous les républicains et démocrates. Il s’agit de défendre les droits fondamentaux comme la liberté d’expression, le droit de vote et de manifestation, mais aussi le droit pour un peuple de décider démocratiquement et pacifiquement de son futur. L’ensemble de ces actions, parrainées par l’ancien joueur de l’USAP Bernard Goutta et l’acteur Sergi Lopez, bénéficient du soutien de nombreux élus de Catalogne Nord et sud, ainsi que des trois derniers présidents de la Generalitat de Catalogne. L’exposition itinérante « Visca per la Llibertat » en 2019 c’est :45 municipis a l’estat francès / communes françaises7.000 visitants / visiteurs41 fotografs / photographes245 fotos / photos
Resultat de la recherche : {{ itemarecherchesauvegarde }}

Actualités :

Aucun resultat
{{resultatactualita.titre}}


Musiciens :

Aucun resultat
{{music.titre}} - {{music.nom}}


Photographes :

Aucun resultat
{{fotoperiodiste.titre}}


Poêtes :

Aucun resultat
{{poetes.titre}}


Villes :

Aucun resultat
{{ajuntamen.titre}} - {{ajuntamen.ville}}


Agenda :

Aucun resultat
{{agenda.titre}}