115 municipalités participent à la 2ème édition du Livre Blanc de Catalogne Nord


Le « Llibre Blanc de Catalunya Nord » est un outil à destination des municipalités de tous bords politiques, de toutes tailles et de toutes les zones géographiques souhaitant promouvoir une « catalanité » facteur de cohésion sociale. En une année, 115 municipalités ont intégré le projet du livre blanc. Elles étaient 55 à participer à la première édition en juin 2021, déjà réalisée par les Angelets de la Terra.   Ce livre blanc commence par deux éditoriaux de deux personnalités : le député Paul Molac pour sa loi en faveur des langues de France et l'ancien président de la Generalitat de Catalunya Jordi Pujol pour ses projets transfrontaliers. Vous y trouverez aussi 55 propositions concrètes destinées aux élus de Catalogne Nord qui s’engagent à normaliser l’usage du catalan et son apprentissage, tout en valorisant les traditions populaires, ainsi que le développement des liens avec tous les Pays Catalans. Ces propositions aident les municipalités à développer une véritable politique linguistique et culturelle et s’accompagnent d’exemples concrets déjà mis en œuvre dans le département, mais également ailleurs en France. Vous pourrez également y consulter les résultats d'une enquête auprès des mairies, présentant leurs positions vis à vis des 55 propositions des Angelets de la Terra, mais aussi des sujets d'actualité tel que le changement du nom du département et le développement de l'OPLC. De plus, les Angelets y ont intégré les écrits des 115 municipalités participantes, dans lesquels elles précident leurs actions et projets. L'intégralité de ces écrits est consultable, en catalan et en français, sur le site Internet des Angelets (www.angeletsdelaterra.com), où chaque commune a une pagé dédiée. Enfin, de nombreuses informations ressources à destination des élus sont détaillées dans le livre blanc : contacts utiles, liste de groupes chantant en catalan, liste de conférenciers, etc.   Le contenu de cette deuxième édition s'est amplifié car le nombre de municipalités a plus que doublé, mais aussi parce que celles qui participaient déjà ont pu faire un premier bilan après une année. De plus, les Angelets de la Terra ont approfondi leurs 55 propositions grace à l'expérience acquise en collaborant avec les mairies. A l'heure actuelle, 60% des municipalités nord-catalanes affirment dans le Livre Blanc de Catalogne Nord leur engagement en faveur de la « catalanité » dans leurs communes et intercommunalités. Ce projet a dors et déjà généré de nombreux débats et normalisé la question catalane au sein des conseils municipaux, même lorsqu’ils ne participent pas encore au livre blanc. Cela a permis d'approfondir la réflexion sur les moyens à mettre en œuvre pour agir en faveur du catalan et de ses traditions, mais aussi d'affirmer que la préservation et la promotion de la « catalanité » est une problématique transversale qui concerne tous les habitants de Catalogne Nord, catalans d'origine ou d' adoption, parlant le catalan ou pas. C'est la principale richesse de ce territoire et personne n'en a le monopole.   Le Livre Blanc de Catalogne Nord donne un éventail de la situation sociologique, culturelle et linguistique en Catalogne Nord, en s’appuyant aussi sur l'enquête réalisée auprès des municipalités. Cette enquête s’appuie sur les 55 propositions et établie pour la première fois un état des lieux précis des actions, des projets et des besoins de nos municipalités. Les Angelets de la Terra dévoilent les résultats positifs de cette enquête et invitent les institutions supra-municipales (Europe, Etat, Région, Département et Generalitat de Catalunya) à définir les politiques à mettre en place pour soutenir cette volonté municipale. La participation de la majorité des municipalités nord-catalanes et la multiplication des actions en faveur de la catalanité ces derniers mois illustrent à quel point nos élus de proximité sont bel et bien conscient des bénéfices, notamment économiques et sociaux, inhérents à une catalanité moderne, ouverte et vivante.   Durant les trois années à venir, les Angelets de la Terra feront un suivi des actions municipales et de leur évolution. En 2025, en fin de mandats, ils éditeront un troisième Livre Blanc de Catalogne Nord, pour valoriser les actions portées à terme pendant ce mandat par toutes les municipalités nord-catalanes, y compris celle qui n'auront pas souhaité adhérer à ce projet. Le Livre Blanc de Catalogne Nord a pour ambition de participer à l'entrée de la Catalogne Nord, Pays Catalan ou même Pyrénées Catalanes dans le XXIème siècle. - L’association culturelle des Angelets de la Terra : Elle est créée à Perpignan en 2001, est autogérée et autofinancée. Elle fonctionne donc sans subventions, avec des bénévoles passionnés et des mécènes engagés. De 2001 à 2009, les Angelets de la Terra étaient à l'origine un groupe de supporters de l'USAP, puis des Dragons Catalans. Depuis 2010, ils coordonnent un collectif de centaines de musiciens qui chantent à minima un titre en catalan. En 2018, ils organisent quatre festivals, les « Concerts per la Llibertat », pour la liberté et la démocratie, avec la participation de 40 groupes du collectif. - Le Livre Blanc de Catalogne Nord : Il a été élaboré par les Angelets de la Terra avec l'aide de professeurs de l'Université de Perpignan, spécialisés dans la toponymie, l'histoire et l'enseignement du catalan, mais aussi plusieurs acteurs de la vie culturelle, associative et économique de notre département (voir la liste ci-dessous). - L'origine du Livre Blanc de Catalogne Nord : En 2019, une cinquantaine de communes ont accueilli leur exposition collective de photojournalisme « Visca per la Llibertat ». En 2020, 23 listes aux élections municipales ont porté le « Label Cultural » des Angelets de la Terra dont elles ont signé la charte et 14 d'entre elles ont gagné ces élections. C'est de la réflexion autour des trois axes principaux de cette charte du « Label Cultural des Angelets de la Terra » qu'est né le Livre Blanc de Catalogne Nord : langue, culture et pays. - Pourquoi avons-nous choisi le français pour rédiger le Livre blanc ? Ce livre est écrit majoritairement en français car nous voulons toucher le plus de monde possible en Catalogne Nord où de nombreux élus ne comprennent pas bien le catalan. La Catalogne Nord est un territoire où l’intérêt pour le catalan et son enseignement n’ont jamais été aussi élevés, malgré un usage en baisse constante. Cette situation est le résultat de décennies d’étouffement économique et de discriminations qui ont généré une honte de soi, dans cette zone sinistrée. En 2011, 59% des résidents n’étaient pas nés en Catalogne Nord, selon une étude du Département 66, de la Generalitat de Catalunya et de l’Université de Perpignan. L’enjeu est donc d’intégrer ces «nouveaux catalans», de donner la possibilité à la jeunesse de rester vivre ici et de donner un sens à l’engagement de tous en faveur du catalan. Il faut renforcer la cohésion sociale avec la «catalanité» comme outil. - Qui a participé à la réalisation de la deuxième édition du Livre Blanc de Catalogne Nord ? DANAT Delphine, DOMENECH DE CELLÈS Hug, DONAIRE BARBERA Judith, FARRÉ SALVATELLA Rémy, Richard BANTEGNY, FAURA i LABAT Ramon, GUILLEM Sabrina, LABAT Geneviève, LEIBERICH Michel, MARTY Nicolas, PEYTAVÍ i DEIXONA Joan, PINÈDA Thierry, PLANES Joan, POISSON Olivier, RICORD Thierry, ROUS François, SANCHEZ Alain, SUNYER Bérengère, TARRIUS Thierry i elegits de 115 ajuntaments. Mécènes : BRUNSO Francis, CARBONELL Lluís, FAURA i LABAT Ramon, FONT i CASES Ramon, HAVART FALGUERAS Jean-Claude & Maguy, JUNQUÉ Vanessa, MAINSON Marie-ange, MILHAU-BLAY Juan, MULERO David, PARES José, PIQUER i JORDANA Jaume, PUJOL i FERRUSOLA Oriol, PUJOL Ramon, ROSSINYOL Daniel, ROUS-BOIX François, SUNYER Joan Pere, VANDAMME Frederic, XANCHO Maryline, GRAU Daniela.   Mise-en-page / graphisme / illustrations : COMÈS Sabine (Comes Design) et GUBIANAS Jaume (www.auques.cat).

Il y a 437 actualités sur Angelets de la Terra

Calmeilles participe à la deuxième édition du Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Calmella (ROSSELLÓ) (05-05-2022)
Nous fêtons la Sant Joan avec une grillade sur les braises du feu allumé après avoir récupéré la Flama del Canigó . A cette occasion, les traditionnels ramallets de fleurs sont confectionnés et distribués. Il y a aussi l’aplec à la chapelle de Nostra Senyora del Coll à la fin de l'été et la belle église paroissiale Sant Feliu de Calmella qui date du XIIe siècle. Les plaques de rues sont en catalan. Nous disposons d'un fond documentaire en catalan à la bibliothèque. Si le nom du département devait changer nous sommes favorables à "Pyrénées Catalanes".   Gérard CHINAUD, alcalde/batlle (maire) Harold SOUILLER, primer tinent (premier adjoint)
Canohès participe à la deuxième édition du Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Cànoes (ROSSELLÓ) (04-05-2022)
Le Conseil Municipal de la ville de Canohès s’engage tout au long de l’année à mettre en valeur la culture catalane, son histoire et ses traditions: - Les fêtes de la Sant Jordi, de la Sant Joan, des Goigs dels Ous, la castanyada, la Festa Major, ainsi que des ballades de sardanes sont des incontournables de la programmation festive du village. Nous souhaitons organiser les Reis Mags et communiquer les noms de toutes ces fêtes en catalan. - La ville soutient le développement de la langue catalane avec des cours dispensés aux adultes avec Ómnium Cultural. - Les noms des rues du centre-bourg ainsi que le nom hôtel de ville sont bilingues. - En période estivale, la municipalité décore les rues de couleurs « sang i or ». - L'annonce du répondeur de l’hôtel de ville est en catalan et en français. - Nomination d’une Adjointe déléguée aux affaires Catalanes et mise en place d'une "Commission catalanité" composée d'élus, d'associations et de citoyens - Les cartes de visite des élus sont-elles en catalan et en français. - Le bulletin municipal inclut du catalan. - Des panneaux "Pays Catalan" aux entrées de votre commune. - Nous avons corrigé l'orthographe des toponymes : cours d'eau, chemins, rues, etc. - Nous avons un fond documentaire en catalan à la bibliothèque.   Au cours de ce mandat nous souhaitons: - Implanter des panneaux bilingues aux entrées de la commune avec son nom. - Demander la correction orthographique du nom de la commune afin de revenir au nom d'origine. - Le maire et les autres élus formuleront systématiquement quelques mots ou phrases en catalan lors de chaque intervention publique et lors des conseils municipaux. - Lors des actes officiels, certains élus porteront les couleurs du drapeau catalan en complément de leurs écharpes tricolores. - Présence régulière de la langue catalane sur la page Facebook de la commune et site Internet de la mairie bilingue, avec extension « .cat » en complément du « .fr ». - Bilinguisme pour : le papier à entête de la mairie, le slogan du logo municipal, cartons d'invitations et cartes de vœux, les actes courants (certificats de résidence ou de mariage, actes de naissance ou de décès, etc.), le Livret de famille bilingue. - Annonce par un affichage que l'accueil du public peut être fait en catalan en mairie. - Célébration des mariages en catalan ou en bilingue. - Un drapeau catalan sur la façade de la mairie et une plaque « Ajuntament ». - Panneaux bilingues : de signalisation routière, sur les façades des bâtiments municipaux, pour expliquer le patrimoine communal et d'informations électroniques. - Marquage bilingue sur les véhicules municipaux. - Inciter les membres du réseau associatif et les commerçants à communiquer en catalan. - Effectuer des échanges institutionnels, culturels, sportifs, scolaires, etc. avec une ou plusieurs communes du reste des Pays Catalans.   Nous voulons le changement du nom du département par « Pays Catalan » ou un nom avec les mots Catalan ou Catalogne, avec la mise en place d'une consultation populaire sur tout le département avec des urnes dans chaque commune pour décider de ce nom. Nous souhaitons l'organisation d'événements spécifiques pour faciliter les rencontres entre les élus de Catalogne du Nord et du Sud (exemple: invitations d'élus sud-catalans et organisation de débats sur le transfrontalier lors du salon des maires) Nous sommes favorables à une augmentation du budget de l'OPLC pour qu'il aide les communes à développer l'enseignement du catalan et sa présence dans l'espace public (exemple: création d'un service de Traduction-Conseil mutualisé et soutien à l'implantation de panneaux de signalisation routière bilingues).     Jean-Louis CHAMBON, batlle/alcalde (maire) Florence ESCUDER-SANCHEZ, tinenta (déléguée aux associations et chargée des affaires Catalanes)
Le président Pujol soutient le Livre blanc de Catalogne Nord
(03-05-2022)
Jordi Pujol i Soley (Barcelona, 9 juin 1930) est un homme politique et homme d'affaires catalan, dirigeant de Convergència Democràtica de Catalunya (CDC) de 1974 à 2003 et président de la Generalitat de Catalunya de 1980 à 2003. Les Angelets de la Terra ont eu l'honneur de rencontrer l'ancien président de la Generalitat de Catalunya lors d'un repas le 5 février 2022. A cette occasion, nous souhaitions avoir plus de détails sur la création de la Casa de la Generalitat a Perpinyà, l'implantation du siège de l'Eurorégion dans la capitale roussillonnaise, la création de l'Hôpital transfrontalier de Cerdagne et bien d'autres projets qui ont rapproché à nouveau la Catalogne et la Catalogne Nord et dont Jordi Pujol a été l'un des promoteurs.  Finalement, c'est le Président qui a interrogé les Angelets de la Terra sur l'actualité en Catalogne Nord et l'action que nous portons en faveur de la langue, les traditions et les liens « transfrontaliers ». Du haut de ses 91 ans, celui qui a rencontré les plus grandes personnalités de son temps et qui a été l'un des principaux constructeurs de la Catalogne post franquiste, si ce n'est le principal, nous a montré à quel point son intérêt pour la Catalogne Nord et l'avenir de l'humanité est resté intacte malgré tout.  Jordi Pujol nous a expliqué, entre autres choses, qu'il ne lit plus chaque jour tous les principaux journaux européens, lui qui parle plusieurs langues (anglais, français, allemand, italien, etc.). Pourtant, quelques jours plus tard, lorsqu'il a fait son retour sur la scène médiatique, lors d'un débat avec les autres anciens présidents de la Generalitat, il a prouvé une fois encore que sa vision dépasse largement les frontières du Principat de Catalunya, en analysant les positions historiques et actuelles de la Russie et l'Union Européenne, deux jours avant le début de l'invasion de l'Ukraine.  Le 5 février, lors de ce repas qui restera pour toujours gravé dans la mémoire de Joan Planes et Ramon Faura, Jordi Pujol avait interrogé le président des Angelets de la Terra sur sa vision en ce qui concerne la position que prendrait le président Macron en cas d'entrée en guerre de la Russie contre l'Ukraine. Devant le manque d'arguments de Ramon Faura, celui qui a inauguré la Casa de la Generalitat a Perpinyà en clamant: « La Generalitat est de retour à Perpinyà, plus de 3 siècles après le traité des Pyrénées! », a dit avec l'humour qui le caractérise: « Bon! Revenons à la Catalogne Nord. Quand se fera ce lycée de la Bressola? ».   Voilà pourquoi les Angelets de la Terra ont proposé au président Pujol d'écrire un éditorial dans le Livre Blanc de Catalogne Nord. C'est un honneur qu'il est accepté et nous espérons que ce lien militant et spirituel durera encore longtemps. Un autre éditorial du Livre Blanc de Catalogne Nord a été rédigé par Paul Molac, le député breton qui a porté, en 2021, la loi Molac en faveur de la normalisation et de l'enseignement des langues dites « régionales ».
Argelès-sur-Mer participe à la deuxième édition du Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Argelers (ROSSELLÓ) (02-05-2022)
La catalanité à Argelès-sur-Mer se décline de diverses manières que nous tenterons de développer davantage. De nombreuses actions ont été mises en œuvre : - Anciens noms catalans sur les panneaux dans le centre du village - Filière bilingue de la Maternelle au Lycée (15 classes) - Enseignement du catalan pour adultes depuis plus de 20 ans au Casal de l'Albera et depuis quelques années avec Embarca't (association des parents d'élèves de la filière bilingue) - Aide aux associations culturelles ou patrimoniales qui contribuent au maintien des traditions catalanes: Cantaïres d'Argelers, Colla Gegantera, Foment de la Sardana , Casal de l'Albera, Capbreu, GranyotaRem (barques catalanes), Amics de la Barca Notre Dame de Consolation,... - Célébration des fêtes catalanes dont nous communiquons les noms en catalan : Sant Jordi, Sant Joan, Goigs dels Ous, Diades Catalanes, Aplec de sardanes, Festa Major, Reis Mags, Pessebre, Tió de Nadal, Castanyada,... - Nous avons renoué des liens avec la Catalunya Sud, en montant des activités communes et des échanges scolaires avec Montgat (ville jumelée), Manlleu et Espolla. Les élus sont favorables à l'utilisation du catalan lors de chaque intervention publique et lors des conseils municipaux, mais peu d'entre eux le parlent pour l'instant. Le conseil municipal comprend un élu délégué à la catalanité et nous avons prévu de créer une "Commission catalanité" avec les associations. Nous envisageons d'inclure du catalan dans le bulletin municipal, ainsi que sur la page Facebook de la commune. Nos cartons d'invitations et cartes de vœux sont bilingues. Nous aimerions développer un site Internet bilingue pour la mairie et diffuser des informations bilingues sur nos panneaux électroniques, mais pour l'instant nous n'avons pas de personnel qui maîtrise suffisamment le catalan. Des panneaux "Pays Catalan" et le nom de la commune en bilingue ont été mis aux entrées. Un drapeau catalan est fixé sur le toît de la mairie et nous envisageons de mettre une plaque « Ajuntament » en façade. Nous envisageons de faire corriger l'orthographe des toponymes : cours d'eau, chemins, rues, etc. Lors des Journées du Patrimoine nous utiliserons le catalan pour mettre à l'honneur l'histoire et le patrimoine de notre commune. Des panneaux en catalan expliquent le patrimoine communal. Nous disposons d'un fond documentaire en catalan à la médiathèque. Lors du Salon des Associations, nous invitons des associations qui valorisent la langue, la culture et le patrimoine catalans. L'accueil à l'office du tourisme, au camping municipal ou sur les sites patrimoniaux sont parfois en catalan, car certains personnels parlent le catalan. Nous envisageons d'inciter les commerçants à donner de la visibilité à la langue catalane (publicités, affichage, menus, etc.). Les commerçants sont favorables mais ils ont besoin d'aide car peu d'entre eux maîtrisent le catalan. Nous proposons des activités périscolaires autour de la langue, de la culture et des traditions catalanes, ainsi que des colonies de vacances immersives dans d'autres zones des Pays Catalans. Nous aimerions proposer une crèche et un lieu d'accueil de la petite enfance immersif ou bilingue aux Argelésiens. Nous favoriserons l'intervention d'aînés catalanophones auprès des enfants, afin de permettre une transmission intergénérationnelle. Nous sommes favorables au changement de nom du département par « Pyrénées Catalanes » et nous préférons une consultation populaire sur tout le département, avec des urnes dans chaque commune pour décider de ce nom. Nous souhaitons l'organisation d'événements spécifiques pour faciliter les rencontres entre les élus de Catalogne du Nord et du Sud. Le salon des maires pourrait inviter des élus de Catalogne du Sud et organiser des débats sur des thèmes transfrontaliers. Il faudrait que l'OPLC ait plus de moyens pour aider les communes à développer l'enseignement du catalan et sa présence dans l'espace public (exemples: service de Traduction-Conseil mutualisé; soutien des Points Jeunes et centres de loisirs, ainsi que des crèches et lieux d'accueil de la petite enfance en catalan ou bilingues; financement de panneaux de signalisation routière bilingues).   Antoine PARRA, batlle/alcalde (maire) Président de la Communauté de Communes des Albères, de la Côte Vermeille et de l'Illibéris Didier LAFOND, regidor (conseiller culture et transfrontalier)
Les Angelets à la première Diada Catalana de Cornellà de la Ribera
à - Cornellà de la Ribera (ROSSELLÓ) (01-05-2022)
Les Angelets de la Terra ont tenu un stand de l'association puis Ramon Faura a présenté le projet du Livre Blanc de Catalogne Nord au public. Ce dimanche 1er mai, Cornellà de la Ribera (Corneilla-la-Rivière) s'est paré de sang et d’or pour sa première Diada Catalana. Une journée de fête pour célébrer la culture catalane, son terroir et ses traditions. Dés 9 heures, les producteurs, artisans et vignerons locaux ont fait découvrir leurs spécialités. A 10 heures, présentation du film « Vie du village d’autrefois » à la salle Gaciot, avec des images de la fin des années 50 et du début des années 60, filmées par le curé du villae. Côté spectacle, Els Castellers del Riberal ont atteint les sommets. Puis place à la fête avec Llamp te frigui monte le son entre compositions originales et arrangements électro-folk des grands classiques du répertoire catalan. L’après-midi, la ronde aux rythme des plus belles sardanes avec la Cobla Mil-lenària « Fidelíssima Vila de Perpinyà » et ales plus belles danses catalanes avec le groupe folklorique “Alegria” d’Arles-sur-Tech.
Ayguatébia-Talau participe à la deuxième édition du Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Aiguatèbia i Talau (CONFLENT) (27-04-2022)
« Parlez Français, soyez propres ». Jusque dans les années cinquante, il était interdit de s'exprimer en Catalan dans les cours de récréations. En atteste cette inscription toujours visible dans le préau de l'école.   Un panneau "Pays Catalan" et des panneaux bilingues avec le nom de la commune sont présents à l'entrée. Les plaques de rues sont en catalan.   Nous souhaitons programmer des spectacles en catalan. La sardane est à l'honneur lors des repas organisés par le comité des fêtes pour la Festa Major et la Sant Joan. Nous envisageons d'organiser une castanyada. Nous communiquons le nom de ces fêtes en catalan. Nous sommes favorable au nom « Pays Catalan ».   Georges VICENS, batlle/alcalde (Maire) Pierre MINDA, regidor (conseiller municipal)
Clara-Villerach participe à la deuxième édition du Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Clarà i Villerac (ROSSELLÓ) (26-04-2022)
Le conseil municipal comprend une élue déléguée à la culture et au patrimoine. Nous souhaitons intégrer le catalan dans le bulletin municipal et de développer le bilinguisme pour le répondeur téléphonique de la mairie, le papier à en-tête, les cartons d'invitations et les cartes de vœux. Pour faire cela, nous avons besoin d'être aidés. Nous sommes favorables à la mise en place de panneaux "Pays Catalan" et de panneaux bilingues avec le nom de la commune aux entrées. Nous souhaitons d'ailleurs demander la correction orthographique du nom de la commune afin de revenir au nom d'origine. Pour cela il suffira d'enlever une lettre et ajouter un accent. Il y a un drapeau catalan sur la façade de la mairie et sur le bâtiment public (ancienne école) à Villerac. Nous envisageons d'ajouter une plaque « Ajuntament » à la mairie et des panneaux bilingues sur les façades des autres bâtiments municipaux (Médiathèque, …). Nous donnerons des noms de personnalités catalanes si nous créons de nouvelles rues et places. Nous ferons corriger l'orthographe des toponymes : cours d'eau, chemins, rues, etc. En juillet 2021, lors d'une soirée festive nous avons programmé de la musique en catalan avec Ramon Gual et nous envisageons de programmer d'autres spectacles de culture populaire catalane (sardana, correfocs, castells, balls de bastons, gegants, bestiaris, etc.). Tous les repas à Villerac débutent par l’Estaca  de Lluis Llach. Nous organisons la Festa Major, la Sant Joan, le Tió de Nadal et une castanyada. Nous souhaitons aussi organiser la Sant Jordi, el Goig dels Ous et une autre fête traditionnelle catalane. Nous communiquerons progressivement le nom de toutes les fêtes en catalan, sur les affiches et autres supports. Nous voulons créer un fonds documentaire en catalan (livres, CDs, DVDs, etc.) àla médiathèque que nous venons de se structurer. Nous aimerions y organiser des activités en catalan. De plus, nous souhaitons mettre en place des cours de catalan pour les adultes. Concernant le changement de nom du département qui voudrait affirmer l'identité catalane du territoire, nous participerons à l’organisation de la consultation populaire pour décider de ce nom. Nous souhaitons l'organisation d'événements spécifiques pour faciliter les rencontres entre les élus de Catalogne du Nord et du Sud. Des élus de Catalogne du Sud pourraient être invités et des débats sur le transfrontalier organisés lors du Salon des maires. L'OPLC doit avoir plus de moyens pour aider les communes à développer l'enseignement du catalan et sa présence dans l'espace public : création d'un service de Traduction-Conseil mutualisé, aide pour intégrer le catalan dans les Points Jeunes et centres de loisirs, soutien à la création de crèches et lieux d'accueil de la petite enfance en catalan, aide à la généralisation des panneaux de signalisation routière bilingues.   Patrick MARCEL, alcalde/batlle (maire)
Sant Jordi à l'école d'Òpol i Perellós
à - Òpol i Perellós (ROSSELLÓ) (23-04-2022)
Photo: Patrick SARDA - batlle/alcalde (maire) Mariane VONAU OMS, Jérémy SARDÀ - Rregidor.e.s (conseillers)
Sant Jordi 2022 à Saint-Laurent-de-la-Salanque
à - Sant Llorenç de la Salanca (ROSSELLÓ) (21-04-2022)
Sant Jordi 2022
Sant Jordi 2022 à Alenya
à - Alenyà (ROSSELLÓ) (21-04-2022)
Sant Jordi 2022
Resultat de la recherche : {{ itemarecherchesauvegarde }}

Actualités :

Aucun resultat
{{resultatactualita.titre}}


Musiciens :

Aucun resultat
{{music.titre}} - {{music.nom}}


Photographes :

Aucun resultat
{{fotoperiodiste.titre}}


Poêtes :

Aucun resultat
{{poetes.titre}}


Villes :

Aucun resultat
{{ajuntamen.titre}} - {{ajuntamen.ville}}


Agenda :

Aucun resultat
{{agenda.titre}}