Livre Blanc de Catalogne Nord : 55 propositions et 55 municipalités pour la catalanité


Les principaux axes du « Livre Blanc de Catalogne Nord » sont la normalisation de la présence du catalan dans l'espace public; l'enseignement en catalan; l'organisation de fêtes populaires et traditionnelles; les liens avec le reste des Pays Catalans; etc...   Le « Livre Blanc de Catalogne Nord » a été élaboré par les Angelets de la Terra avec l'aide de professeurs de l'Université de Perpignan, spécialisés dans la toponymie, l'histoire et l'enseignement du catalan, mais aussi plusieurs acteurs de la vie culturelle, associative et économique de notre département (voir la liste ci-dessous).   Le « Livre Blanc de Catalogne Nord » développe 55 propositions concrètes pour la catalanité qui ont été soumises à toutes les municipalités nord-catalanes.   55 municipalités participent au « Livre Blanc de Catalogne Nord » en y présentant leurs actions et les projets en lien avec la catalanité. De nombreuses autres communes souhaitent aussi participer à ce projet. C'est pourquoi une deuxième édition est déjà prévue, afin de donner une place à toutes les communes de Catalogne Nord et de faire un premier bilan.   L'association culturelle, autogérée et indépendante des Angelets de la Terra était à l'origine un groupe de supporters de l'USAP et des Dragons Catalans, de 2001 à 2009. Elle coordonne depuis 2010 un collectif autogéré et autofinancé de centaines de musiciens. En 2018, elle a organisé 4 festivals « Concerts per la Llibertat » pour la liberté et la démocratie avec la participation de 40 groupes. En 2019, une cinquantaine de communes ont accueilli leur exposition collective de photojournalisme « Visca per la Llibertat ». En 2020, 23 listes aux municipales ont porté le « Label Cultural » des Angelets de la Terra dont elles ont signé la charte et 14 d'entre elles ont gagné ces élections. Aujourd'hui, le « Livre Blanc de Catalogne Nord » reprend et développe les trois points de la charte de ce « Label Cultural »: langue, culture, pays.   Des exemplaires du « Livre Blanc de la Catalogne Nord » seront offerts à toutes les municipalités, participantes ou pas de cette première édition, à partir de la mi-mai 2021. Ainsi, il sera possible pour tous les élus et les habitants de se procurer ce livre dans les mairies.   Ont participé à la réalisation du « Livre Blanc de Catalogne Nord »: Berenguera Sunyer (psychologue), Christian Troadec (maire de Carhaix), Coleta Planas (conseillère pédagogique de catalan retraitée et poétesse), Daniela Grau (professeur de catalan retraitée), Geneviève Labat (chef d'entreprise), Gildas Girodeau (écrivain), Jaume Gubianas (dessinateur), Joan Peytaví Deixona (professeur d'université spécialiste en toponymie), Joan Planes (co-fondateur des Angelets de la Terra), Michel Leiberich (professeur d'université retraité), Nicolas Marty (professeur d'université spécialiste d'histoire économique et sociale), Olivier Poisson (président de L'ASPHAR), Pierre Lissot (directeur de l'Office Public de la Langue Catalane), Priscilla Beauclair (graphiste et journaliste au Travailleur Catalan), Ramon Faura-Llavari (chef d'entreprise), Rémy Farré (président de l'Associació Catalana d'Estudiants), Richard Bantegny (caméraman, photographe), Rita Peix (docteure en Etudes catalanes et transfrontalières, formatrice pour l'enseignement bilingue)...
Débat avec le maire de Saint-Jean-Pla-de-Cort, Robert Garrabé
à - Sant Joan de Pladecorts (24-05-2019)
Débat très riche et intervention en catalan du maire de la commune, Robert Garrabé, en faveur des prisonniers et des exilés politiques catalans.    
Exposition à Alénya, en présence du maire Jean-André Magdalou
à - Alenyà (27-04-2019)
Alenya fait partie des communes arborant le "Label Culturel Angelets de la Terra". Interventions de Jean-André Magdalou (maire d'Alenyà), Nicolas Garcia (vice-président Conseil Départemental), Guy Esclopé (vice-président Conseil Régional),... Musique de Joan Ortiz (Col.lectiu Angelets de la Terra).
Exposition Visca per la Llibertat à Estavar: interview du maire, Laurent Leygue
à - Estavar (19-04-2019)
Visca per la Llibertat en Cerdagne: les maires d'Estavar et de Llivia présentent l'exposition de photojournalisme sur le processus d'autodétermination en Catalogne réalisée par l'association culturelle des Angelets de la Terra en collaboration avec 45 photographes. Les Angelets de la Terra, association culturelle autogérée et autofinancée des Pyrénées-Orientales, ont réuni les meilleurs clichés d’une cinquantaine de photojournalistes dans l’exposition itinérante Visca per la Llibertat, afin d’aider le public à mieux comprendre le processus d’autodétermination de la Catalogne. Cette exposition de 250 photos, retraçant les faits les plus marquants depuis la première consultation populaire à Arenys de Munt en 2009, est exposée en collaboration avec une cinquantaine de communes françaises en 2019. Les Angelets de la Terra présentent « Visca per la Llibertat », en collaboration avec des maires solidaires en Catalogne Nord, Alsace, Béarn, Savoie, Bretagne, Corse, Pays Basque de janvier à décembre 2019.Pendant chaque vernissages, cette exposition collective de photojournalisme, est complétée par la diffusion du documentaire « Catalunya : 1-0 », réalisé par Médiapro et sous-titré en français, qui montre l’organisation de plusieurs lieux de vote le jour du référendum du 1er octobre 2017, afin de mieux comprendre les motivations du peuple catalan. « Visca per la Llibertat » a été inaugurée par le président catalan Quim Torra à la Casa de la Generalitat à Perpinyà. L’exposition a été présentée en septembre 2018 dans 26 commerces et galeries de Perpignan, en parallèle du festival de photojournalisme « Visa pour l’Image » qui a refusé et refuse toujours de traiter du processus catalan. L’objectif des Angelets de la Terra est d’éclairer le plus large public possible sur ce processus pacifique, démocratique et civique. Créée en 2001, l’association loi 1901 « Angelets de la Terra » était à l’origine une penya de supporters de l’USAP et des Dragons Catalans. Depuis, elle soutient activement les projets visant à renforcer les liens entre les catalans du Nord et du Sud, ainsi que le développement de la création artistique en langue catalane, particulièrement au travers de son collectif de musiciens. Depuis mars 2018, les Angelets organisent aussi les « Concerts per la Llibertat », en solidarité avec les prisonniers et les exilés politiques catalans. Une centaine de musiciens professionnels d’Occitanie, de Catalogne Nord et Sud y ont participé bénévolement. En décembre 2018, les Angelets ont fait un concert devant la prison de Figueres où était enfermée l’ancienne ministre du travail, Dolors Bassa.Ils ont aussi convoqué plusieurs « Cassolades per la Llibertat » unitaires afin de dénoncer la répression judiciaire contre les Catalans du Sud et pour demander la liberté des prisonniers et exilés politiques catalans. En septembre 2019, commence un nouveau cycle de « Visca per la Llibertat » qui s’exposera dans les plus grandes communes de Catalogne Nord, mais aussi dans les communes d’autres peuples solidaires. Cela met d’avantage en évidence que le conflit entre la Catalogne et l’Espagne n’est pas une affaire interne et que cela concerne tous les républicains et démocrates. Il s’agit de défendre les droits fondamentaux comme la liberté d’expression, le droit de vote et de manifestation, mais aussi le droit pour un peuple de décider démocratiquement et pacifiquement de son futur. L’ensemble de ces actions, parrainées par l’ancien joueur de l’USAP Bernard Goutta et l’acteur Sergi Lopez, bénéficient du soutien de nombreux élus de Catalogne Nord et sud, ainsi que des trois derniers présidents de la Generalitat de Catalogne. Le site web de l’exposition : http://visca-llibertat.cat/des Angelets: https://angeletsdelaterra.com/Plus d’informations : Ramon Faura, président des Angelets de la Terra (06.68.89.82.71) L’exposition itinérante « Visca per la Llibertat » en 2019 c’est :45 municipis a l’estat francès / communes françaises7.000 visitants / visiteurs41 fotografs / photographes245 fotos / photos
Exposition Visca per la Llibertat en présence des maires de Pézilla-la-Rivière, du Soler, des vice-présidents du département et de la région
à - Pesillà de la Ribera (29-03-2019)
Des représentants du collectif des maires solidaires, de la région Occitanie et du département des Pyrénées-Orientales sont intervenus à Pesillà de la Ribera, lors de l’inauguration de l’exposition itinérante sur le processus d’indépendance. L’inauguration de « Visca per la Llibertat » a débuté par des discours de Jean-Paul Billés, maire de Pesillà de la Ribera, Armelle Fourcade, mairesse du Soler, Guy Esclopé, vice-président du Conseil Régional et Nicolas Garcia, vice-président du Conseil Départemental. Les deux maires ont parlé du manifeste signé par plus de 100 maires du département pour « le respect des libertés et des droits fondamentaux en Catalogne », de leur souhait d’intégrer des maires de toute la France et de se rendre bientôt à Waterloo, avec un maximum de maires, pour rencontrer le président catalan en exil. Nicolas Garcia et Guy Esclopé ont rappelé que le Conseil Départemental et le Conseil Régional ont voté deux motions pour demander la libération des prisonniers politiques. Nicolas Garcia a fait mention de sa collaboration avec Marie-Pierre Vieu, député européenne communiste, qui soutient les prisonniers politiques avec José Bové, député européen écologiste et d’autres députés européens. Armelle Fourcada a souligné l’importance du manifeste de soutien signé par 41 sénateurs français et porté, entre autre, par le sénateur François Calvet, ancien maire du Soler. La mobilisation des élus nord-catalans en faveur des libertés et des droits fondamentaux en Catalogne dépasse les clivages politiques et tous les élus présent à Pesillà de la Ribera s’en sont félicités.
Exposition Visca per la Llibertat à Opoul-Périllos
à - Òpol i Perellós (15-03-2019)
Opoul-Périllos fait partie des communes arborant le "Label Culturel Angelets de la Terra". Opoul-Périllos, le village le plus au Nord des Pays Catalans recelant de nombreux trésors et histoires, a accueilli l’exposition Visca per la Llibertat dans son Presbytère. Lorsque les Angelets de la Terra sont venus tracter avec leur livret explicatif dans toutes les boîtes aux lettres du village, ils ont été surpris de voir une vingtaine de maison arborant des "estelades". La surprise ne s’est pas arrêtée là. Lors de l’inauguration, la salle était bondée avec une centaine de personnes, principalement des habitants de la commune. Nous avons donc fait une clôture et il y aait autant de monde présent. Les Angelets de la Terra remercient Patrick et Jérémy Sarda, l'association Terre de Pierre, la municipalité et les habitants d’Òpol i Perellós pour leur engagement et leur chaleureux accueil.    
Discours du maire de Banyuls-sur-Mer, Jean-Michel Solé
à - Banyuls de la Marenda - Banyuls-sur-Mer (01-02-2019)
Les Angelets de la Terra ont présenté l'exposition Visca per la Llibertat, sur le processus d'autodétermination de la Catalogne, à Banyuls de la Marenda en présence de:- Jean-Michel Solé, maire de la commune;- Olivier Capell, adjoint de la commune;- Xavier Baranco qui a été élu depuis maire de Portbou;- Xavier Sanchez, frère de Jordi Sanchez, l'un prisonnier politique catalan;- Roger Rull, ex-maire de la commune;- Serge Pages, président de la penya du FC Barcelona de Banyuls; etc.
Discours du maire de Prats de Molló, Claude Ferrer
à - Prats de Molló (20-10-2018)
Discours du maire de Pesillà de la Ribera lors du 4ème Concert per la Llibertat
à - Pesillà de la Ribera (13-10-2018)
Les musiciens de Catalogne Nord qui forment le Col·lectiu Angelets de la Terra se sont mobilisés depuis le début de l’année 2018 pour organiser quatre concerts/festivals de soutien aux prisonniers et exilés politiques catalans. Pour ce quatrième Concert pour la Liberté, les Angelets de la Terra ont invité les Pézillanais et tous les Catalans du Nord à affirmer leur soutien à leurs frères du Sud qui souffrent de la répression de l’état espagnol. L’argent récolté a été reversé aux caisses de solidarité aux prisonniers et exilés et s'est additionner aux 8000 euros obtenus lords des trois premiers concerts. Le référendum du 1er Octobre 2017, organisé par le gouvernement catalan avec l’aide de la population civile, a permis de montrer au monde entier le désir de changement du peuple catalan et mettre en évidence le comportement violent et anti-démocratique de l’Espagne. Le mouvement catalan reste pacifiste malgré les provocations, les persécutions judiciaires contre des maires, des enseignants,… la condamnation de musiciens à des peines de prison ferme pour avoir critiqué la royauté, etc. Les Angelets de la Terra considèrent cette situation intolérable et dangereuse pour la démocratie en Europe, c’est pourquoi ils ont organisé les Concerts per la Llibertat. Le concert solidaire à la salle des fêtes de Pézilla-de-la-Rivière, dont l’entrée était libre, a débuté par des chants traditionnels valenciens avec Susanna, originaire d’Alcoi. Puis, il y a eu de la rumba catalana sur la scène principale avec le groupe de Figueres, Els Delai, qui a participé à l’hommage à Joan Pau Giné en 2013 et à l’inauguration de Visca per la Llibertat (www.visca-llibertat.cat) le mois dernier, deux activités organisées par les Angelets de la Terra. Il y a eu aussi un récital de Pere Figueres, puis de Gerard Jacquet, porteurs de la chanson catalane en Roussillon depuis les années 70 et leur participation aux collectifs Guillem de Cabestany puis Angelets de la Terra. Muriel Perpigna Falzon, valeur montante, présente sur de nombreux galas officiels de la Generalitat en Catalogne Nord, a interprété les plus grands classiques de la chanson catalane avec une touche jazzy. Le groupe de rock festif La Reskape et Llamp te Frigui, premier groupe à avoir adhéré au Col·lectiu Angelets de la Terra, ont aussi ambiancé la soirée.
Débat avec le maire de Saleilles, François Rallo
à - Salelles (22-02-2018)
Débat pour l'inauguration de Visca per la Llibertat à Saleilles, village de Catalunya Nord solidaire avec les prisonniers politiques, après la projection du documentaire "Catalunya: 1-O", en présence du maire de la commune, François Rallo et du directeur de la Casa de la Generalitat, Josep Puigvert.    
Resultat de la recherche : {{ itemarecherchesauvegarde }}

Actualités :

Aucun resultat
{{resultatactualita.titre}}


Musiciens :

Aucun resultat
{{music.titre}} - {{music.nom}}


Photographes :

Aucun resultat
{{fotoperiodiste.titre}}


Poêtes :

Aucun resultat
{{poetes.titre}}


Villes :

Aucun resultat
{{ajuntamen.titre}} - {{ajuntamen.ville}}


Agenda :

Aucun resultat
{{agenda.titre}}