115 municipalités participent à la 2ème édition du Livre Blanc de Catalogne Nord


Le « Llibre Blanc de Catalunya Nord » est un outil à destination des municipalités de tous bords politiques, de toutes tailles et de toutes les zones géographiques souhaitant promouvoir une « catalanité » facteur de cohésion sociale. En une année, 115 municipalités ont intégré le projet du livre blanc. Elles étaient 55 à participer à la première édition en juin 2021, déjà réalisée par les Angelets de la Terra.   Feuilletez la deuxième édition du Llibre Blanc de Catalunya Nord en cliquant [ICI] Consultez et imprimez le PDF de la deuxième édition du Llibre Blanc de Catalunya Nord en cliquant [ICI]   Ce livre blanc commence par deux éditoriaux de deux personnalités : le député Paul Molac pour sa loi en faveur des langues de France et l'ancien président de la Generalitat de Catalunya Jordi Pujol pour ses projets transfrontaliers. Vous y trouverez aussi 55 propositions concrètes destinées aux élus de Catalogne Nord qui s’engagent à normaliser l’usage du catalan et son apprentissage, tout en valorisant les traditions populaires, ainsi que le développement des liens avec tous les Pays Catalans. Ces propositions aident les municipalités à développer une véritable politique linguistique et culturelle et s’accompagnent d’exemples concrets déjà mis en œuvre dans le département, mais également ailleurs en France. Vous pourrez également y consulter les résultats d'une enquête auprès des mairies, présentant leurs positions vis à vis des 55 propositions des Angelets de la Terra, mais aussi des sujets d'actualité tel que le changement du nom du département et le développement de l'OPLC. De plus, les Angelets y ont intégré les écrits des 115 municipalités participantes, dans lesquels elles précident leurs actions et projets. L'intégralité de ces écrits est consultable, en catalan et en français, sur le site Internet des Angelets (www.angeletsdelaterra.com), où chaque commune a une pagé dédiée. Enfin, de nombreuses informations ressources à destination des élus sont détaillées dans le livre blanc : contacts utiles, liste de groupes chantant en catalan, liste de conférenciers, etc.   Le contenu de cette deuxième édition s'est amplifié car le nombre de municipalités a plus que doublé, mais aussi parce que celles qui participaient déjà ont pu faire un premier bilan après une année. De plus, les Angelets de la Terra ont approfondi leurs 55 propositions grace à l'expérience acquise en collaborant avec les mairies. A l'heure actuelle, 60% des municipalités nord-catalanes affirment dans le Livre Blanc de Catalogne Nord leur engagement en faveur de la « catalanité » dans leurs communes et intercommunalités. Ce projet a dors et déjà généré de nombreux débats et normalisé la question catalane au sein des conseils municipaux, même lorsqu’ils ne participent pas encore au livre blanc. Cela a permis d'approfondir la réflexion sur les moyens à mettre en œuvre pour agir en faveur du catalan et de ses traditions, mais aussi d'affirmer que la préservation et la promotion de la « catalanité » est une problématique transversale qui concerne tous les habitants de Catalogne Nord, catalans d'origine ou d' adoption, parlant le catalan ou pas. C'est la principale richesse de ce territoire et personne n'en a le monopole.   Le Livre Blanc de Catalogne Nord donne un éventail de la situation sociologique, culturelle et linguistique en Catalogne Nord, en s’appuyant aussi sur l'enquête réalisée auprès des municipalités. Cette enquête s’appuie sur les 55 propositions et établie pour la première fois un état des lieux précis des actions, des projets et des besoins de nos municipalités. Les Angelets de la Terra dévoilent les résultats positifs de cette enquête et invitent les institutions supra-municipales (Europe, Etat, Région, Département et Generalitat de Catalunya) à définir les politiques à mettre en place pour soutenir cette volonté municipale. La participation de la majorité des municipalités nord-catalanes et la multiplication des actions en faveur de la catalanité ces derniers mois illustrent à quel point nos élus de proximité sont bel et bien conscient des bénéfices, notamment économiques et sociaux, inhérents à une catalanité moderne, ouverte et vivante.   Durant les trois années à venir, les Angelets de la Terra feront un suivi des actions municipales et de leur évolution. En 2025, en fin de mandats, ils éditeront un troisième Livre Blanc de Catalogne Nord, pour valoriser les actions portées à terme pendant ce mandat par toutes les municipalités nord-catalanes, y compris celle qui n'auront pas souhaité adhérer à ce projet. Le Livre Blanc de Catalogne Nord a pour ambition de participer à l'entrée de la Catalogne Nord, Pays Catalan ou même Pyrénées Catalanes dans le XXIème siècle. - L’association culturelle des Angelets de la Terra : Elle est créée à Perpignan en 2001, est autogérée et autofinancée. Elle fonctionne donc sans subventions, avec des bénévoles passionnés et des mécènes engagés. De 2001 à 2009, les Angelets de la Terra étaient à l'origine un groupe de supporters de l'USAP, puis des Dragons Catalans. Depuis 2010, ils coordonnent un collectif de centaines de musiciens qui chantent à minima un titre en catalan. En 2018, ils organisent quatre festivals, les « Concerts per la Llibertat », pour la liberté et la démocratie, avec la participation de 40 groupes du collectif. - Le Livre Blanc de Catalogne Nord : Il a été élaboré par les Angelets de la Terra avec l'aide de professeurs de l'Université de Perpignan, spécialisés dans la toponymie, l'histoire et l'enseignement du catalan, mais aussi plusieurs acteurs de la vie culturelle, associative et économique de notre département (voir la liste ci-dessous). - L'origine du Livre Blanc de Catalogne Nord : En 2019, une cinquantaine de communes ont accueilli leur exposition collective de photojournalisme « Visca per la Llibertat ». En 2020, 23 listes aux élections municipales ont porté le « Label Cultural » des Angelets de la Terra dont elles ont signé la charte et 14 d'entre elles ont gagné ces élections. C'est de la réflexion autour des trois axes principaux de cette charte du « Label Cultural des Angelets de la Terra » qu'est né le Livre Blanc de Catalogne Nord : langue, culture et pays. - Pourquoi avons-nous choisi le français pour rédiger le Livre blanc ? Ce livre est écrit majoritairement en français car nous voulons toucher le plus de monde possible en Catalogne Nord où de nombreux élus ne comprennent pas bien le catalan. La Catalogne Nord est un territoire où l’intérêt pour le catalan et son enseignement n’ont jamais été aussi élevés, malgré un usage en baisse constante. Cette situation est le résultat de décennies d’étouffement économique et de discriminations qui ont généré une honte de soi, dans cette zone sinistrée. En 2011, 59% des résidents n’étaient pas nés en Catalogne Nord, selon une étude du Département 66, de la Generalitat de Catalunya et de l’Université de Perpignan. L’enjeu est donc d’intégrer ces «nouveaux catalans», de donner la possibilité à la jeunesse de rester vivre ici et de donner un sens à l’engagement de tous en faveur du catalan. Il faut renforcer la cohésion sociale avec la «catalanité» comme outil. - Qui a participé à la réalisation de la deuxième édition du Livre Blanc de Catalogne Nord ? DANAT Delphine, DOMENECH DE CELLÈS Hug, DONAIRE BARBERA Judith, FARRÉ SALVATELLA Rémy, Richard BANTEGNY, FAURA i LABAT Ramon, GUILLEM Sabrina, LABAT Geneviève, LEIBERICH Michel, MARTY Nicolas, PEYTAVÍ i DEIXONA Joan, PINÈDA Thierry, PLANES Joan, POISSON Olivier, RICORD Thierry, ROUS François, SANCHEZ Alain, SUNYER Bérengère, TARRIUS Thierry i elegits de 115 ajuntaments. Mécènes : BRUNSO Francis, CARBONELL Lluís, FAURA i LABAT Ramon, FONT i CASES Ramon, HAVART FALGUERAS Jean-Claude & Maguy, JUNQUÉ Vanessa, MAINSON Marie-ange, MILHAU-BLAY Juan, MULERO David, PARES José, PIQUER i JORDANA Jaume, PUJOL i FERRUSOLA Oriol, PUJOL Ramon, ROSSINYOL Daniel, ROUS-BOIX François, SUNYER Joan Pere, VANDAMME Frederic, XANCHO Maryline, GRAU Daniela.   Mise-en-page / graphisme / illustrations : COMÈS Sabine (Comes Design) et GUBIANAS Jaume (www.auques.cat).

Il y a 933 actualités sur Angelets de la Terra

La mairie de Sarrià de Ter (Gironès) veut développer des liens avec les communes de Catalogne Nord
à - Sarrià de Ter - CATALUNYA SUD - Gironès (16-11-2023)
Entretien avec la mairie de Sarrià de Ter   1- Souhaitez-vous collaborer avec des communes de Catalogne Nord ? Oui, nous sommes intéressés à collaborer et à participer à des projets en faveur de la langue, de la culture, des traditions et autres qui peuvent être jugés intéressants.   2 - Dans quels domaines souhaiteriez-vous collaborer ? Notamment dans le domaine de la culture, mais nous restons ouverts à d'autres initiatives.   3 - Que pensez-vous d'une généralisation des liens entre communes catalanes ? Nous trouvons qu’il s’agit d’une initiative non seulement intéressante, mais très nécessaire.   4 - Vous souhaitez participer à la réunion des élus municipaux du Nord et du Sud de la Catalogne, le 9 décembre 2023, à Sant Cebrià de Rosselló (Saint-Cyprien) ? Oui, nous avons déjà confirmé la présence du maire Isaac Ramió.   5 - Avez-vous des suggestions ? Nous attendons avec impatience cette réunion afin que nous puissions tous/toutes élargir les possibilités de collaboration.
Castanyada 2023 à Cervera de la Marenda
à - Cervera de la Marenda ROSSELLÓ (14-11-2023)
Castanyada 2023 a Cervera de la Marenda
La mairie d'Agullana (Alt Empordà) veut développer des liens avec les communes de Catalogne Nord
à - Agullana - CATALUNYA SUD - Alt Empordà (12-11-2023)
Depuis la commune d'Agullana, nous souhaitons collaborer avec les communes de la Catalogne du Nord. Nous souhaitons collaborer dans les domaines de la culture, du sport et de la langue. Nous participerons à la première Rencontre des Communes Catalanes Sans Frontières à Sant Cebrià de Rosselló, le samedi 9 décembre 2023. Généraliser les liens entre les communes du Nord et du Sud de la Catalogne est une très bonne initiative.   Réponses faites par la mairie d’Agullana.
Castanyada i vi nou 2023 à Ralleu
à - Ralleu CONFLENT (11-11-2023)
Castanyada i vi nou (chataignes grillées et vin nouveau) à Ralleu
Mithė Pull Sanyas: « Nous avons partagé la même histoire, nous sommes encore unis par la même culture et nous avons une langue commune."
à - Sant Cebrià de Vallalta CATALUNYA SUD - Maresme (30-10-2023)
Ce discours a été rédigé et lu par Mithė Pull Sanyas, membre du Comitè d’agermanament de Sant Cebrià de Rosselló, lors de l'inauguration de la Festa Major 2023 de Sant Cebrià de Vallalta.   Sant Cebrià de Vallalta . Festa major 2023 Molt bona nit ! Senyor alcalde, senyores regidores de cultura i festes , autoritats, amics, familiars, veïns i veïnes de Sant Cebrià de Vallalta, moltes gràcies, és sempre un plaer de venir a casa d’uns bons amics. A casa nostra, a Catalunya Nord no tenim l’hàbit ,ni la cultura del pregó i la festa major s’inaugura amb el discurs del batlle de la vila. Ja sé que habitualment ,els pregons els solen fer personatges de prestigi i la meva persona no té cap mérit extraordinari, entenc que l’encàrrec de fer el pregó de la vostra festa major és un honor i una gran responsabilitat per això estic molt agraïda i molt emocionada de fer el pregó d’aquest any en nom del Comitè d’agermanament de Sant Cebrià de Rosselló. Si em trobo avui en aquest lloc al costat de les autoritats i davant tots vosaltres és perquè dels anys 2010 fins als anys 2015 vaig tenir càrrecs de secretària i de presidenta al si del Comitè d’agermanament del meu poble. Un agermanament que va néixer de la voluntat de tres companys el Bernat, el Joan Pau i jo mateixa de lligar i desenvolupar vincles amb un poble de Catalunya Sud per trobar-nos dins un esperit d’amistat i de convivència .Un dia, l’atzar va portar els companys Bernat i Joan Pau fins a Sant Cebrià de Vallalta i tot passejant pel poble es van encontrar amb uns electes de l’ajuntament i va ser com una evidència el desig de trobar-se de nou, per concretitzar trobades i intercanvis. En el cas nostre l’agermanament tenia tot el seu sentit. Aprofito per agraïr totes les persones que ens van fer costat tot al llarg d’aquesta aventura ,la Montse, la Tina, la Patou, la Lulu, la Marta ,L’Anna i totes les autoritats al llarg dels anys i tots i totes les persones que segueixen fent lo viure ,l’Anna Maria ,el Francesc i tot el seu equip de voluntaris perquè tots ells han estat i són de vital importància perquè el projecte tiri endavant i perduri. Desprès de 3 anys d’amistat i d’encontres vam formalitzar de manera oficial sota el lema «  Germans per sempre » el nostre agermanament el 16 de setembre 2012 mitjançant la signatura d’uns documents acreditatius entre les ambdues viles i llur representants el Batlle de Sant Cebrià de Rosselló Thierry Del Poso i la senyora Antonia Benitez Gonzalez. Aquest any hem celebrat el desé aniversari del nostre conveni en uns actes solemnes de renovació de l’agermanament celebrats tot primer a Sant Cebrià de Rosselló i desprès al vostre poble , a la plaça de l’onze de setembre en presència de les autoritats d’ambdós pobles . De veritat som germans , som dos pobles bessons ja que tenim el mateix nom i celebrem la festa major el mateix dia, diada del nostre sant patró. Fem part d’un mateix poble, vivim en terres catalanes, hem compartit durant segles una mateixa història i encara avui dia ens uneix una mateixa cultura ,tradicions semblants i tenim una llengua comuna : el català. Sí ! Venim del nord de Catalunya i parlem el mateix idioma, malgrat les vicissituds de la nostra història i una llengua malmesa a l’estat francès encara es parla català a casa nostra , la majoria d’entre nosaltres ha perdut el parlar de l’avi,perquè l’escola tenia la voluntat de substituir el català pel francès els deia «  sigueu nets ,parleu francès » , avui dia i d’ençà els anys 70 es recupera la nostra llengua mitjançant les escoles bressoles i Arrels , instituts bilingües i la Universitat de Perpinyà. Esperem que els intercanvis amb les vostres escoles i el Punt jove estimulin les ganes d’apprendre la llengua catalana per als futurs bescanvis. Amb l’esperança per a tots nosaltres que molt aviat, el català sigui llengua d’Europa. Sí ! Hem compartit durant segles una mateixa història . Arreu de Catalunya Nord són presents els rastres i els vestigis d’aquesta història comuna , uns exemples recorden la nostra herència, el Palau de reis de Mallorca a Perpinyà encarregat per Jaume II ,rei de Mallorca ,comte de Rosselló i Cerdanya , llavors Perpinyà era capital del regne de Mallorca . La llotja de mar de Perpinyà és un exemple d’aquesta llotges presents a les grans ciutats de la corona d’Aragó com a testimoni de la seva puixança comarcal ; I a la cantonada de la Llotja de mar a Perpinyà tenim el Palau de la deputació vestigi dels poders locals i, són molts ,els llocs que parlen de la nostra història comuna ,una història que sovint desconeixem ,però amb motiu d’una trobada ,d’una visita ,d’una festa o altres esdeveniments ,ens reconectem amb aquesta història mútua . Així, l’any passat el vostre alcalde L’Albert va ser convidat a una cerimònia al poble de Rià ( antigament Arrià) al Conflent prop de la vila de Prada . Rià ,és el bressol de Catalunya perquè en aquest poble són les restes del vestigis del castell de Rià ,castell on va nèixer Guifré El Pilós ,fundador del casal de Barcelona. Al capdamunt del poble , en les ruïnes del castell ens vam trobar l any passat ,la revetlla de Sant Joan, per confiar els símbols dels nostres pobles als tres muntanyencs del Cercle Flama del Canigó per portar los a dalt de la nostra muntanya sagrada i posar los a la foguera , fou una celebració molt emocionant . De Sant Cebrià de Vallalta i els seus voltants tampoc nosaltres sabíem ben poca cosa. Tanmateix, molt noms de pobles de les vostres comarques ens «  sonen » , perquè tenim la mateixa toponimia a casa nostra ,però en el cas del nostre agermanament ens va desafiar trobar una toponimia a l’idèntica .Aquí teniu Sant Cebrià de Vallalta,Canet de Mar i Sant Iscle …igual ho tenim al Rosselló amb Sant Cebrià de Rosselló, Canet de Rosselló i Sant Assiscle ,i això no és casualitat , gràcies a les recerques realitzades pel Cesc ( centre d’estudis del vostre poble ) la història explica que la comtessa de Barcelona Ermesindis va fer una crida als nobles catalans perquè enviessin els seus fills a poblar la vostra terra i donar força a la quasi extingida noblesa, un dels nobles que va fixar la seva estada a la Maresma fou en Canet ,fill de la casa dels Canets del Rosselló, així al voltant d’un vestigi o d’un nom conegut recordem la nostra història. Sí ! Tenim en comú una cultura i tradicions. Una cultura catalana que segueix sent molt vivaç a Catalunya Nord, fins i tot tenint en compte que pocs parlin català i que tenim una alta immigració daltres regions de França ,el sentiment català és molt present a les festes i tradicions i culmina al nostre club de rugbi icònic la Usap . Igual que a tots els Països catalans de parla catalana ,celebrem tot un conjunt de festes i fires tradicionals catalanes . Unes festes que d’ençà deu anys compartim i que han consolidat els nostres vincles de germanor. Ja són moltes les festes , trobades i intercanvis , culturals, esportives, escolars que hem celebrat desde l’inici del nostre agermanament. No en faré una llista exhaustiva sinó dels grans moments que vam gaudir junts. La primera vegada que ens vam trobar era per la Fira i jornades gastronòmiques de la maduixa del Maresme ,un dels esdeveniments més destacats de la vostra vila i desde l’inici de la nostra germanor ,una delegació és present a l’acte per gaudir d’una molt bonica oferta de fires i activitats al voltant del vostre grenat que és la maduixa de la Vallalta. Recordo també la primera vegada quan us vam portar la flama encesa a dalt de la nostra muntanya sagrada, el Canigó des d’el Castellet de Perpinyà on es guarda tot l’any, i un any més tard són uns ciclistes del vostre poble que varen venir recollir-la al Castellet i, malgrat el mal temps van aconseguir el repte de portar-la en bici desde Perpinyà fins a casa vostra. Per els catalans de les comarques de Catalunya Nord la Flama del Canigó té una simbologia molt potent ,vinculada amb la persistència i la vitalitat de la cultura catalana ,és un símbol d’amor,de pau i de germanor així volem que es reparteixi a tots els territoris de parla catalana. Avui som aquí, per celebrar amb tots vosaltres la vostra festa major .Hi ha uns dies festejàvem la nostra i són unes festes molt semblants .És la festa més rellevant de l’any dedicada al nostre sant patró, són unes festes que privilegien les tradicions catalanes .Fa uns deu anys la festa major de Sant Cebrià de Rosselló va tenir una nova embranzida amb més presència d’actes tradicionals i folklorics, més festa al carrer,amb gegants,músics,castells,concerts,fires ,menjars populars i per primera vegada la participació dels correfocs de la Vallalta i la Txacum. Aquest any el jovent del Punt Jove van desfilar amb els capgrossos realitzats sota la direcció dels tallers Ventura i Horta de Girona . Cada any més joves participen a la festa ,una festa i tradicions que el jovent de casa nostra s’han de fer propis per garantir-ne la continuitat . Avui dia la festa major del nostre poble és una festa molt concorreguda , dinàmica i rica de la nostra cooperació mútua. D’ença l’inici del nostre agermanament comprovem un afany per tot alló relacionat amb les festes i tradicions catalanes , comptem sempre més adherents a les associacions en defensa i promoció de la cultura i llengua catalanes. Sempre més gent hi participa ,Goigs dels Ous, Sant Jordi, Sant Joan, i tots els menjars populars .També l’ajuntament es compromet i dona suport a totes les iniciatives a favor de la cultura catalana i s’implica en la retolació en català ,amb una pàgina en català al butlletí municipal i bilinguisme en la promoció de les festes. Però tot i el suport de les institucions, no és suficient, la societat cívil també, ha de conèixer l’agermanament per poder apreciar-lo i apoderar-se’l, esperem que s’amplien les nostres relacions amb el teixit associatiu i entre totes les persones que vulguin, per que visqui el nostre estimat agermanament, la idea és, que tots vosaltres us sentiu protagonistes. Moltes gràcies a tothom per haver-me escoltat. En nom propi i del comitè d’agermanament de Sant Cebrià de Rosselló us desitjo una grandíssima festa major.
Du catalan à l'école dels Banys
à - Els Banys VALLESPIR (29-10-2023)
Les interventions, organisées par l’Associació per l’ensenyament del català en Catalogne du Nord, ont démarré : un dia a la setmana tota l’escola parla català (un jour par semaine, toute l’école parle catalan). Les plus jeunes de la maternelle ont appris à se présenter, à dire bonjour et regarder le ciel pour faire la météo.
Catalogne Nord: première rencontre sans frontière des municipalités catalanes
(23-10-2023)
Les Angelets de la Terra organisent la première «Trobada sense fronteres de municipis catalans» (rencontre sans frontière des municipalités catalanes), le samedi 9 décembre 2023, à Sant Cebrià de Rosselló (Saint-Cyprien). A cette occasion, des élus des 66 mairies inscrites signeront une charte commune et débattront sur la façon de généraliser les échanges entre municipalités catalanes du Nord et du Sud. Cette rencontre est exclusivement réservée aux élus.   En 2022, l'association culturelle des Angelets de la Terra a réalisé un sondage auprès des municipalités de Catalogne Nord qui a mis en évidence leur souhait de généraliser les échanges avec le reste de la Catalogne. 39,3% ont répondu oui à la question: "Effectuez-vous des échanges avec une ou plusieurs communes du reste des Pays Catalans?" et 72,7% ont répondu oui à la question: "Souhaitez-vous l'organisation d'événements pour faciliter les rencontres entre les élus de Catalogne du Nord et du Sud?". En conséquence les Angelets de la Terra ont commencé à créer un collectif de municipalités sud-catalanes. L'objectif est de créer des liens entre se collectif et celui de 120 municipalités nord-catalanes que les Angelets ont développé autour du «Llibre Blanc de Catalunya Nord» et ses 55 propositions en faveur de la langue, de la culture et des traditions catalanes.   La première rencontre entre municipalités de Catalogne Nord et Sud aura lieu le samedi 9 décembre 2023, à la salle Escaro de Sant Cebrià de Rosselló, en collaboration avec la mairie. Cette rencontre débutera à 10 heures par une prestation musicale de Joan Ortiz et l'accueil institutionnel de la centaine de participants. Les élus présents seront invités à signer officiellement la charte commune: «Carta dels municipis catalans sense fronteres» (Charte des municipalités catalanes sans frontières). Ensuite, il y aura un speed meeting avec 6 réunions de 10 minutes pour chaque mairie. À 13 heures, les participants prendront une collation avant une prestation musicale de Julio Leone et Llamp te Frigui, membres du Collectif Angelets de la Terra de musiciens pour la langue catalane. La réunion se terminera à 16 heures après la conférence-débat: "Comment généraliser les échanges entre communes du Nord et du Sud de la Catalogne ?". Le but de cette première rencontre est de permettre aux élus de présenter les collaborations déjà mises en place, d'envisager de nouveaux échanges et de décider de la forme que prendront les futures rencontres. Les Angelets de la Terra proposeront d'en organiser chaque année dans une commune différente, au Nord et au Sud.   Malgré une trentaine d'années de subventions européennes pour développer les relations transfrontalières, l'immense majorité des habitants de Catalogne Nord ont l'impression que Paris est plus proche que Girona, alors que nous sommes voisins. Il y a une méconnaissance mutuelle et une méconnaissance de notre propre territoire. Pourtant nous vivons sur un même territoire historique: la Catalogne dont le berceau est Rià, en Conflent. Pourtant nous partageons avec les habitants de La Jonquera, Olot et Llança les mêmes traditions telles que la Sant Jordi et la Sant Joan. Pourtant nous parlons et étudions à l'école la même langue millénaire qui est un bien immatériel commun que nous souhaitons préserver. C'est sur l'affirmation de ce socle commun que les Angelets de la Terra ont pensé cette rencontre historique entre 66 mairies catalanes. Le succès du nombre de participants pour cette première édition montre que la demande est forte.   La multiplication des rencontres dans un cadre convivial générera de la fraternité entre les élus et une envie de développer des projets ensemble autour de la culture, l'enseignement, le sport, les associations en tout genre, l'entreprenariat et tout ce qui permettra d'impliquer les populations. Les Angelets de la Terra ont intégré des réunions courtes de 10 minutes qui permettront aux différents élus d'avoir un premier contact avec des élus de l'autre côté des Pyrénées qui ont des problématiques communes tel que la situation géographique (mer, plaine, montagne), la taille, l'activité économique (agriculture, tourisme...). Les Angelets de la Terra feront un suivi de ces échanges et souhaitent que toutes les mairies se joignent à cette dynamique apolitique et transversale. Il est déjà prévu d'organiser une deuxième « Trobada sense frontera » avant l'été 2024, en Catalogne du Sud. Les Angelets de la Terra souhaitent que les institutions et autres organismes dédiés collaborent à l'organisation des prochaines éditions, afin de pérenniser et de faire grandir cette événement.   Les 66 mairies qui participent à cette première rencontre sont:   CATALUNYA NORD 1- Alenyà 2- Argelers 3- Bolquera 4- Cànoes 5- Cases de Pena 6- Cervera de la Marenda 7- Clairà 8- Cornellà del Bercol 9- Èguet 10- Estavar 11- Espirà de l'Aglí 12- Finestret 13- Fontpedrosa 14- Font-rabiosa 15- L'Albera 16- La Menera 17- La Torre del Bisbe 18- La Llaguna 19- Morellàs i les Illes 20- Òpol i Perellós 21- Pià 22- Portvendres 23- Sant Andreu de Sureda 24- Sant Cebrià de Rosselló 25- Sant Feliu d'Amunt 26- Sant Feliu d'Avall 27- Sant Genis de Fontanes 28- Sant Hipòlit de la Salanca 29- Sant Llorenç de la Salanca 30- Sant Nazari de Rosselló 31- Sureda 32- Toluges 33- Tuïr 34- Vilafranca de Conflent   CATALUNYA 1- Agullana - Alt Empordà 2- Bàscara - Alt Empordà 3- Cabanelles - Alt Empordà 4- Campdevànol - Ripollès 5- Campllong - Gironès 6- Cantallops - Alt Empordà 7- Capmany - Alt Empordà 8- Cervià de Ter 9- Darnius - Alt Empordà 10- Espolla - Alt Empordà 11- Girona - Gironès 12- Gombrèn - Ripollès 13- La Cellera de Ter - La Selva 14- La Garriga - Vallès Oriental 15- La Jonquera - Alt Empordà 16- Llagostera - Gironès 17- Llançà - Alt Empordà 18- Montesquiu - Osona 19- Olot - Garrotxa 20- Ordis - Alt Empordà 21- Peralada - Alt Empordà 22- Riudaura - Garrotxa 23- Sant Cebrià de Vallalta - Maresme 24- Sant Climent Sescebes 25- Sant Gregori - Gironès 26- Sant Hilari Sacalm - La Selva 27- Sant Julià de Ramis - Gironès 28- Sant Martí d’Albars - Lluçanès 29- Sarrià de Ter - Gironès 30- Torroella de Fluvià - Alt Empordà 31- Vilabertran - Alt Empordà 32- Vilobí d'Onyar - La Selva   En signant la charte les municipalités s'engage à: 1- Voter en Conseil Municipal notre participation au projet des «Municipalités sans frontières» destiné à renforcer les liens entre la Catalogne du Nord et du Sud. 2- Désigner une personne chargée de développer des échanges Nord-Sud, mais aussi de favoriser leur continuité en cas de changement d'équipe municipale. 3- Participer aux «Rencontres sans frontières» qui ont pour objectif de rendre visible et de généraliser les liens entre communes catalanes. 4- Inviter régulièrement des élus des municipalités amies et les faire intervenir lors des célébrations officielles. 5- Organiser des sorties pour que les habitants participent aux fêtes de ces communes et créent des liens. 6- Aider les enseignants, les sportifs, les commerçants et les associations à renforcer les liens avec leurs homologues. 7- Programmer des artistes venant de l'autre côté de la frontière à condition qu'il y ait réciprocité et que le catalan soit présent dans leurs créations. 8- Promouvoir la langue, la culture, l'histoire et l'identité communes avec des projets partagés destinés à effacer la fontière mentale. 9- Utiliser en priorité la langue catalane dans le cadre de ces échanges afin d'en améliorer l'usage. 10- Placer cette charte signée dans un endroit visible de notre mairie afin que les visiteurs puissent prendre connaissance de ce projet.   Pour avoir plus de renseignements contactez-nous à info@angeletsdelaterra.com
Maxime Cayuela chante à Sant Joan de Pladecorts pour la 33ème Nit de la Cançó Catalana
à - Sant Joan de Pladecorts VALLESPIR (21-10-2023)
Maxime Cayuela du Collectif Angelets de la Terra de musiciens de Catalunya Nord pour la langue catalane à Sant Joan de Pladecorts pour la 33ème Nit de la Cançó Catalana.
Castanyada i vi nou 2023 a Pesillà de la Ribera
à - Pesillà de la Ribera ROSSELLÓ (21-10-2023)
Castanyada i vi nou (chataignes grillées et von nouveau) à Pesillà de la Ribera
Castanya i vi nou à Sant Cebrià de Rosselló
à - Sant Cebrià de ROSSELLÓ (19-10-2023)
Les cavistes et détaillants de la ville se réunissent, jeudi 19 octobre, à partir de 18h, Place de la République à Saint-Cyprien, pour fêter avec vous l’arrivée du vin primeur.   « Aux cépages Fleuris » Saint Cypri’Vin » et « Au Petit Bouchon » vous feront déguster gratuitement leur sélection de vins, dans une ambiance musicale décontractée avec DJ Quentin B. Châtaignes grillées avec l’association « Terra i Mar ».   Achat d’un verre écologique pour la dégustation à 1,5€ ou d’un verre à pied en verre à 4€.   Pour les plus petits (de 4 à 12 ans) : atelier créatif pour les enfants de 4 à 12 ans sur le thème : illustration d'un portrait avec des végétaux, de 18h – 19h30. Gratuit - Sans réservation.   Informations : 04 68 21 01 33
Resultat de la recherche : {{ itemarecherchesauvegarde }}

Actualités :

Aucun resultat
{{resultatactualita.titre}}


Musiciens :

Aucun resultat
{{music.titre}} - {{music.nom}}


Photographes :

Aucun resultat
{{fotoperiodiste.titre}}


Poêtes :

Aucun resultat
{{poetes.titre}}


Villes :

Aucun resultat
{{ajuntamen.titre}} - {{ajuntamen.ville}}


Agenda :

Aucun resultat
{{agenda.titre}}