2ème Rencontre Sans Frontières: les projets des municipalités catalanes


Les élus présentent leurs projets lors de la 2ème Rencontre Sans Frontières à Bàscara: Enregistrement avec un son de meilleure qualité: - Nathalie Regond Planas, maire de Sant Genís de Fontanes, et les membres de l'association porteuse du projet présentent Camí de Mar, un projet qui relie Argelers à Malgrat. - Christian Grau, maire de Cervera de la Marenda, participe au Camí de Mar et explique un projet avec Portbou. - Jordi Castellà, conseiller municipal de Canet de Mar, souhaite participer au Camí de Mar et propose de faire la route carolingienne. - Yves Escape, conseiller municipal de Pesillà de la Ribera: projet de centre d'interprétation des caves des villages catalans. - Ramon Padrós, maire de Sant Martí d'Albars: route du bétail de la Haute Cerdagne à Vilanova de la Geltrú. - Joan Llauró, conseiller municipal de Darnius: créer un outil pour rassembler et promouvoir tous les projets. - Jordi Rotllant, maire de Sant Hilari Sacalm: regrouper tout le réseau routier. - Josep Maria Tegido, conseiller municipal d'Espolla: agenda culturel Nord-Sud, promotion des musiciens de la Catalogne Nord. - Josep Agustí Faiges, conseiller municipal de La Guingueta d'Ix présente deux projets avec Baixa Cerdanya. Quarante communes du nord et du sud de la Catalogne se sont réunies à Bàscara, le 18 mai 2024. Le but est « d’effacer la frontière mentale et de travailler sur des projets communs » pour établir une relation fluide. Maires et conseillers d'une quarantaine de communes catalanes des deux côtés des Pyrénées se sont réunis à Bàscara (Alt Empordà) pour la deuxième rencontre des communes sans frontières. Organisé par l'association culturelle Angelets de la Terra, il vise à tisser des liens entre le nord et le sud de la Catalogne et à maintenir sur le long terme la relation, "renforcée par le processus indépendantiste". Le président des Angelets de la Terra, Ramon Faura, a expliqué : « Il y a un problème d'ignorance entre le nord et le sud ». Et il a ajouté que ces réunions visent à remédier à cette situation. "Nous devons effacer la frontière mentale et travailler sur des projets communs", a-t-il déclaré. L'événement a débuté avec l'inauguration de l'exposition photographique itinérante sur le processus d'autodétermination de la Catalogne. En même temps, les représentants de chaque mairie ont signé la lettre commune des municipalités catalanes, dans laquelle dix points sont convenus en faveur de l'augmentation des relations des deux côtés des Pyrénées, en plus de promouvoir la langue et la culture catalanes. "Nous avons un problème d'ignorance entre le nord et le sud et entre le sud et le nord", a déclaré Faura. "Malgré trente ans de subventions européennes pour développer les relations transfrontalières, peu de choses ont été faites", a-t-il critiqué. "Les rencontres doivent être catalanes-catalanes et non franco-espagnoles et les frontières mentales, physiques et linguistiques imposées par les Etats doivent être effacées." "L'objectif est de créer un espace commun et nous pensons qu'il faut commencer par les communes, qui sont les plus proches des gens", a-t-il ajouté. A cet effet, dans les réunions de communes sans frontières, des rencontres rapides sont organisées entre maires ou conseillers de communes ayant des aspects communs, que ce soit par volume de population ou par objectifs similaires, afin qu'ils apprennent à se connaître. "Il est important de commencer à créer une amitié, puis de penser à des projets contractuels", a expliqué Faura. « Nous avons tous beaucoup à gagner ; du nord, nous apportons des choses positives au sud et vice versa.

Il y a 1079 actualités sur Angelets de la Terra

La mairie de Fontpédrouse participe au Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Fontpedrosa CONFLENT (21-06-2024)
En ce qui concerne nos actions en cours et à venir en faveur de la catalanité :   - systématiser le double affichage catalan/français sur toutes les informations communales (nous avons la chance d'avoir un professeur de catalan sur notre commune qui gentiment nous prête son concours);   - maintenir et développer les fêtes locales : Sant Joan, Sant Jordi (en parallèle avec la création d'une bibliothèque), ...   - prendre part activement à la commission transfrontalière de la Communauté de communes Conflent Canigó (la commune a une frontière avec le Ripollès et est le départ d'un des chemins de Núria).   Chantal CALVET, Maire   Marc GLORIES, Conseiller catalanité et transfontalier
La mairie du Soler participe au Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Soler (El) ROSSELLÓ (21-06-2024)
Depuis longtemps déjà, la Ville du Soler est impliquée avec la Catalanité et a matérialisé celle-ci à travers l’accueil des écoles et collège de La Bressola mais aussi par le biais de l’enseignement bilingue dans les écoles publiques. Le déploiement de la signalétique bilingue pour les noms de rues, le jumelage avec la ville cerdane de Puigcerdà en sont quelques exemples supplémentaires. Ce travail a commencé lors des mandats de notre ancien maire et actuel sénateur, Monsieur François CALVET. C’est dans cet esprit que les initiatives portées par diverses associations du Soler qui font sens et donnent du contenu à notre culture catalane se voient renforcées par le soutien de la mairie qui aide au développement de notre patrimoine immatériel que sont nos fêtes et coutumes comme la Sant Jordi ou la Sant Joan entre autres. Il est à noter que d’autres activités telles que les Aplecs de Sardana, les cycles de conférences, les expositions et autres hommages figurent dans notre programme annuel. Nous développons aussi les points suivants :   Culture - Développement des fêtes et animations catalanes dans les domaines de la musique, la littérature, les arts scéniques, l’art et l’amélioration du patrimoine.   Langue - Cours de langue catalane pour les adultes. - Enseignement du catalan dans les écoles et collège. - Déploiement du bilinguisme dans l’espace public. - Intégration du catalan sur le portail internet de la Ville du Soler. - Intégration du catalan dans les documents administratifs de la Ville du Soler.   Coopération Transfrontalière Dans le cadre de ses missions comme déléguée au développement du territoire et de la coopération transfrontalière de Perpignan-Méditerranée-Métropole, Madame REVEL-FOURCADE met en place un plan d’action et de coopération transfrontalière pour le territoire : - Projet ES-TET pour la valorisation et l’appropriation des berges de la Têt à travers un volet de mobilité douce, la gestion du milieu naturel et le développement d’une économie touristique verte et la promotion des patrimoines culturels et naturels des onze communes riveraines. - Projet TTFS de Tourisme Transfrontalier Fluvial Soutenable autour des fleuves méditerranéens Têt, Ter, Fluvià et Segre pour une valorisation du patrimoine culturel et naturel qui met en lien quatre circuits cyclables et pédestres au bord des fleuves catalans cités inclus en territoire catalan et transfrontalier.   Armelle REVEL FOURCADE, Maire  
La mairie du Barcarès participe au Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Barcarès (El) ROSSELLÓ (21-06-2024)
Porte d’entrée de la Catalogne Nord, la ville du Barcarès est très attachée à son identité catalane et aux traditions qui la font vivre. La « Porte de la Liberté » érigée sur le territoire communal pour commémorer la Retirada, sous le patronage du  sculpteur catalan Emili ARMENGOL, est un marqueur fort de cette appartenance à cette terre et à son histoire.   Tout au long de l’année, diverses manifestations mettent à l’honneur les fêtes traditionnelles comme la Fête de la Sant Joan (avec discours en catalan), la Fête de la Sant Jordi, ou encore la Fête du Village avec de nombreuses animations en lien avec la catalanité (casament tremblant, sardanes, cobles, colles, falconers etc…).   Ces manifestations permettent à nos anciens de transmettre notre histoire aux plus jeunes ou à nos touristes, toujours très intéressés par la culture catalane (initiation au catalan, à la sardane…).   La ville, sous l’égide de son maire, Alain FERRAND, travaille à l’organisation d’un festival culturel de la catalanité qui devrait voir le jour en 2022.   Nos associations sont également très impliquées dans cette transmission, notamment autour des traditions de navigation avec l’Aviron catalan ou la Voile latine, et la pêche à l’art (démonstrations organisées chaque été).   La municipalité soutient la rénovation de barques catalanes et les associations qui les font naviguer, « Les Barques Catalanes du Barcarès », « Barcarem’s i veles »…tout comme l’association « Sardana del Barcares » ainsi que l’entrée de la Sardane au Patrimoine culturel immatériel de l'Humanité de l'UNESCO. Un quai des Barques Catalanes a été mis à disposition de ces bateaux d’intérêt patrimonial, ainsi que des visuels expliquant leur histoire.   Un livre « Mémoires du Barcarès » basé sur les récits des anciens, a également été édité par la municipalité…et ce n’est pas fini, sempre endavant !   Alain FERRAND, Maire  
La mairie d'Eus participe au Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Eus CONFLENT (11-05-2021)
A la mairie d'Eus, nous pensons que notre langue est la langue de ce territoire et qu'elle est un outil à la fois de cohésion sociale et de développement. Pour une petite ville comme la nôtre (400 habitants, pas d'école, …), il est difficile de faire chaque jour un travail spécifique en faveur de la langue mais nous essayons de faire des choses comme les noms de rue bien écrits en catalan. Cela semble peu d'avoir appelé le café municipal « El Lluert », mais ça participe à un environnement différent et cela rappelle l'identité du pays. Nous n'avons pas non plus douté à financer au même niveau les enfants du village qui vont dans les écoles publiques comme ceux qui vont à La Bressola. Bientôt nous aurons une salle municipale rénovée et nous serons ravis de recevoir l'exposition 55 Urnes per la Llibertat.   Nous n'avons pas de grands projets en faveur du catalan, mais puisque nous avons corrigé le cadastre, nous en profiterons pour rendre notre langue plus visible. Mettre en valeur la toponymie que peu de gens utilisent et qui pourrait être une ouverture à la connaissance du territoire et un outil de récupération. Il convient de mentionner aussi que nous avons déjà fait des mariages en catalan et que nous le referons si on nous le demande.   Nous croyons que la langue peut être un outil important de développement, tout simplement parce que c'est un lien avec la terre et que ce lien donne envie à ses habitants de rester dans leur pays et de le développer. Il y a quelques décennies, les Catalans du Nord sont partis pour "devenir fonctionnaires". Aujourd'hui, nous devons garder les forces vives du territoire et trouver les moyens pour que quiconque ayant un projet puisse le réaliser ici. Si chaque Catalan exilé avait créé une entreprise ici, aussi petite soit-elle, le taux de chômage serait aujourd'hui forcément plus bas qu'il ne l'est.   Aider le catalan est aussi un moyen de cohésion sociale entre les habitants de ce département et aussi envers les nouveaux arrivants. En ce sens, les fêtes traditionnelles et tout ce qui touche à la musique et aux traditions catalanes jouent un rôle important dans l'avenir du territoire. Nous pensons donc que les institutions qui représentent le territoire devraient mener une politique plus forte vis-à-vis de la langue dans son usage et sa visibilité. Nous espérons, par exemple, que le prochain Conseil Départemental pourra enfin prendre en compte les enquêtes qui montrent l'intérêt des parents pour que les enfants apprennent le Catalan et en catalan.   Nous soutenons toutes les propositions des Angelets.   Joseph MONTESSINO, Maire   Philippe DORANDEU 1er Adjoint
La mairie de Los Masos participe au Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Masos (Els) CONFLENT (21-06-2024)
La commune de Los Masos reste attachée à ses racines et coutumes catalanes.   Le conseil municipal a toujours soutenu et encouragé les traditionnelles fêtes locales et notamment les feux de la Sant Joan, moment de lien important.   La festa major qui clôture également l’été avec ses couleurs catalanes.   Llibre Blanc de Catalunya Nord   La bibliothèque municipale est aussi riche d'une collection d'œuvres en catalan.   Aimer cette langue c'est bien sûr vouloir la transmettre. La commune souhaite encourager l'apprentissage du catalan et les écoles bénéficient d’heures de catalan avec l'APLEC.   Monsieur le Maire ne manque jamais de clôturer ses discours officiels par un mot en catalan, empreint de son accent. Modestement mais sûrement, Los Masos et son Batlle aiment la langue catalane et ses traditions qu’ils œuvrent à faire perdurer.   Guy CASSOLY, Batlle/Maire
La mairie d'Estavar participe au Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Estavar ALTA CERDANYA (07-05-2021)
Llibre Blanc de Catalunya Nord   La mairie d'Estavar est déjà impliquée de diverses manières dans le maintien ou le renforcement de la catalanité, mais prévoit de la développer encore plus. Les armoiries du village ont été modifiées en 2016 par l'ajout d' « Estavar en Pays Catalan ». Le conseil municipal s'engage à remettre les cours de catalan à l'école publique d'Estavar via l'APLEC dès la rentrée 2021. Nous consoliderons les évènements avec le village voisin de Llívia comme la Sant Joan et le passage de la Flamme du Canigó, ainsi que les rencontres avec les enfants des deux villages. Nous organiserons des Conseils municipaux communs entre Llívia et Estavar. Nous consoliderons le « Festival Transfrontalier du Film Estavar-Llívia ». Il y a un projet pour relier les deux villages avec une piste cyclable et piétonne. Nous concrétiserons le jumelage avec Llívia l'été 2022 avec une Fête de la Démocratie. Continuer à traduire ou à faire des discours officiels en catalan. Discours en catalan du maire pour les funérailles ou les mariages de locuteurs catalans. Participation avec l’Institut d’Estudis Ceretans au concours Cerdà de l’année et à la Diada de la Cerdagne. Dans tous les actes du conseil municipal, il y a 4 drapeaux: Europe, France, Catalogne et Cerdagne. Les noms des rues sont tous écrits en catalan. Laurent LEYGUE, Batlle/Maire
La mairie d'Amélie-les-Bains-Palalda participe au Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Banys (Els) VALLESPIR (07-05-2021)
Llibre Blanc de Catalunya Nord   Normalisation de la présence du catalan dans l'espace public;   Enseignement en catalan;   Organisation de fêtes populaires et traditionnelles;   Liens avec le reste des Pays Catalans;   Amélie est déjà très largement engagée dans ces chantiers.   C'est donc avec plaisir que nous participons à ce livre blanc.   Marie COSTA, Batlessa/Maire
La mairie d'Espira-de-l'Agly participe au Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Espirà de l'Aglí ROSSELLÓ (07-05-2021)
Llibre Blanc de Catalunya Nord   La commune est soucieuse de perpétuer les fêtes traditionnelles catalanes.   On célèbre tous les ans la fête de Sant Joan avec le discours de la Flamme du Canigó lu en catalan et en français.   En octobre, c'est « Castanyes i vi nou » avec des sardanes et les correfocs.   Nous avons aussi « L’info d’@quí », un journal qui paraît tous les mois avec un dicton en catalan à la fin.   On aimerait aussi pouvoir promouvoir notre langue catalane auprès des plus jeunes, en partenariat avec les écoles.   Philippe FOURCADE, Batlle / Maire   Frédéric JONCA, Tinent / Adjoint
La mairie de Corbère-les-Cabanes participe au Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Corbera de les Cabanes (ROSSELLÓ) (07-05-2021)
Llibre Blanc de Catalunya Nord   A Corbère Les Cabanes, la catalanité n’est pas un vain mot. Elle concerne notre culture, notre langue et nos traditions. Il est vrai que pour certains d’entre-nous le catalan est notre langue maternelle, celle que parlaient nos grands-parents, nos parents au quotidien, celle qui a bercé notre enfance et qui ne doit absolument pas disparaître en Catalogne Nord.   La preuve en est que de nombreuses rues portent un nom en catalan, autant dans le centre du village que dans le nouveau lotissement (veïnat).   L’école de Corbère Les Cabanes bénéficie d’un enseignement en catalan, mais sous forme ludique dans les classes maternelles et dans un CP.   Nous continuons aussi de perpétuer cette belle fête de la « Sant Joan ».   Enfin, quel plaisir de glisser quelques mots ou quelques phrases en catalan dans les journaux d’information de la commune!   Gérard SOLER, Batlle/Maire   Monique SURJUS, Tinenta/Adjointe à la catalanité
La mairie de Codalet participe au Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Codalet CONFLENT (07-05-2021)
Llibre Blanc de Catalunya Nord   Pour marquer notre jumelage avec L'Estany (Province de Barcelone), nous envisageons, d'un commun accord, la pose de panneaux de signalisation aux entrées du village le jour de la Sant Joan. Ceci scellera notre « Pacte de l'amistat ».   Michel LLANAS, Batlle/Maire
Resultat de la recherche : {{ itemarecherchesauvegarde }}

Actualités :

Aucun resultat
{{resultatactualita.titre}}


Musiciens :

Aucun resultat
{{music.titre}} - {{music.nom}}


Photographes :

Aucun resultat
{{fotoperiodiste.titre}}


Poêtes :

Aucun resultat
{{poetes.titre}}


Villes :

Aucun resultat
{{ajuntamen.titre}} - {{ajuntamen.ville}}


Agenda :

Aucun resultat
{{agenda.titre}}