115 municipalités participent à la 2ème édition du Livre Blanc de Catalogne Nord


Le « Llibre Blanc de Catalunya Nord » est un outil à destination des municipalités de tous bords politiques, de toutes tailles et de toutes les zones géographiques souhaitant promouvoir une « catalanité » facteur de cohésion sociale. En une année, 115 municipalités ont intégré le projet du livre blanc. Elles étaient 55 à participer à la première édition en juin 2021, déjà réalisée par les Angelets de la Terra.   Ce livre blanc commence par deux éditoriaux de deux personnalités : le député Paul Molac pour sa loi en faveur des langues de France et l'ancien président de la Generalitat de Catalunya Jordi Pujol pour ses projets transfrontaliers. Vous y trouverez aussi 55 propositions concrètes destinées aux élus de Catalogne Nord qui s’engagent à normaliser l’usage du catalan et son apprentissage, tout en valorisant les traditions populaires, ainsi que le développement des liens avec tous les Pays Catalans. Ces propositions aident les municipalités à développer une véritable politique linguistique et culturelle et s’accompagnent d’exemples concrets déjà mis en œuvre dans le département, mais également ailleurs en France. Vous pourrez également y consulter les résultats d'une enquête auprès des mairies, présentant leurs positions vis à vis des 55 propositions des Angelets de la Terra, mais aussi des sujets d'actualité tel que le changement du nom du département et le développement de l'OPLC. De plus, les Angelets y ont intégré les écrits des 115 municipalités participantes, dans lesquels elles précident leurs actions et projets. L'intégralité de ces écrits est consultable, en catalan et en français, sur le site Internet des Angelets (www.angeletsdelaterra.com), où chaque commune a une pagé dédiée. Enfin, de nombreuses informations ressources à destination des élus sont détaillées dans le livre blanc : contacts utiles, liste de groupes chantant en catalan, liste de conférenciers, etc.   Le contenu de cette deuxième édition s'est amplifié car le nombre de municipalités a plus que doublé, mais aussi parce que celles qui participaient déjà ont pu faire un premier bilan après une année. De plus, les Angelets de la Terra ont approfondi leurs 55 propositions grace à l'expérience acquise en collaborant avec les mairies. A l'heure actuelle, 60% des municipalités nord-catalanes affirment dans le Livre Blanc de Catalogne Nord leur engagement en faveur de la « catalanité » dans leurs communes et intercommunalités. Ce projet a dors et déjà généré de nombreux débats et normalisé la question catalane au sein des conseils municipaux, même lorsqu’ils ne participent pas encore au livre blanc. Cela a permis d'approfondir la réflexion sur les moyens à mettre en œuvre pour agir en faveur du catalan et de ses traditions, mais aussi d'affirmer que la préservation et la promotion de la « catalanité » est une problématique transversale qui concerne tous les habitants de Catalogne Nord, catalans d'origine ou d' adoption, parlant le catalan ou pas. C'est la principale richesse de ce territoire et personne n'en a le monopole.   Le Livre Blanc de Catalogne Nord donne un éventail de la situation sociologique, culturelle et linguistique en Catalogne Nord, en s’appuyant aussi sur l'enquête réalisée auprès des municipalités. Cette enquête s’appuie sur les 55 propositions et établie pour la première fois un état des lieux précis des actions, des projets et des besoins de nos municipalités. Les Angelets de la Terra dévoilent les résultats positifs de cette enquête et invitent les institutions supra-municipales (Europe, Etat, Région, Département et Generalitat de Catalunya) à définir les politiques à mettre en place pour soutenir cette volonté municipale. La participation de la majorité des municipalités nord-catalanes et la multiplication des actions en faveur de la catalanité ces derniers mois illustrent à quel point nos élus de proximité sont bel et bien conscient des bénéfices, notamment économiques et sociaux, inhérents à une catalanité moderne, ouverte et vivante.   Durant les trois années à venir, les Angelets de la Terra feront un suivi des actions municipales et de leur évolution. En 2025, en fin de mandats, ils éditeront un troisième Livre Blanc de Catalogne Nord, pour valoriser les actions portées à terme pendant ce mandat par toutes les municipalités nord-catalanes, y compris celle qui n'auront pas souhaité adhérer à ce projet. Le Livre Blanc de Catalogne Nord a pour ambition de participer à l'entrée de la Catalogne Nord, Pays Catalan ou même Pyrénées Catalanes dans le XXIème siècle. - L’association culturelle des Angelets de la Terra : Elle est créée à Perpignan en 2001, est autogérée et autofinancée. Elle fonctionne donc sans subventions, avec des bénévoles passionnés et des mécènes engagés. De 2001 à 2009, les Angelets de la Terra étaient à l'origine un groupe de supporters de l'USAP, puis des Dragons Catalans. Depuis 2010, ils coordonnent un collectif de centaines de musiciens qui chantent à minima un titre en catalan. En 2018, ils organisent quatre festivals, les « Concerts per la Llibertat », pour la liberté et la démocratie, avec la participation de 40 groupes du collectif. - Le Livre Blanc de Catalogne Nord : Il a été élaboré par les Angelets de la Terra avec l'aide de professeurs de l'Université de Perpignan, spécialisés dans la toponymie, l'histoire et l'enseignement du catalan, mais aussi plusieurs acteurs de la vie culturelle, associative et économique de notre département (voir la liste ci-dessous). - L'origine du Livre Blanc de Catalogne Nord : En 2019, une cinquantaine de communes ont accueilli leur exposition collective de photojournalisme « Visca per la Llibertat ». En 2020, 23 listes aux élections municipales ont porté le « Label Cultural » des Angelets de la Terra dont elles ont signé la charte et 14 d'entre elles ont gagné ces élections. C'est de la réflexion autour des trois axes principaux de cette charte du « Label Cultural des Angelets de la Terra » qu'est né le Livre Blanc de Catalogne Nord : langue, culture et pays. - Pourquoi avons-nous choisi le français pour rédiger le Livre blanc ? Ce livre est écrit majoritairement en français car nous voulons toucher le plus de monde possible en Catalogne Nord où de nombreux élus ne comprennent pas bien le catalan. La Catalogne Nord est un territoire où l’intérêt pour le catalan et son enseignement n’ont jamais été aussi élevés, malgré un usage en baisse constante. Cette situation est le résultat de décennies d’étouffement économique et de discriminations qui ont généré une honte de soi, dans cette zone sinistrée. En 2011, 59% des résidents n’étaient pas nés en Catalogne Nord, selon une étude du Département 66, de la Generalitat de Catalunya et de l’Université de Perpignan. L’enjeu est donc d’intégrer ces «nouveaux catalans», de donner la possibilité à la jeunesse de rester vivre ici et de donner un sens à l’engagement de tous en faveur du catalan. Il faut renforcer la cohésion sociale avec la «catalanité» comme outil. - Qui a participé à la réalisation de la deuxième édition du Livre Blanc de Catalogne Nord ? DANAT Delphine, DOMENECH DE CELLÈS Hug, DONAIRE BARBERA Judith, FARRÉ SALVATELLA Rémy, Richard BANTEGNY, FAURA i LABAT Ramon, GUILLEM Sabrina, LABAT Geneviève, LEIBERICH Michel, MARTY Nicolas, PEYTAVÍ i DEIXONA Joan, PINÈDA Thierry, PLANES Joan, POISSON Olivier, RICORD Thierry, ROUS François, SANCHEZ Alain, SUNYER Bérengère, TARRIUS Thierry i elegits de 115 ajuntaments. Mécènes : BRUNSO Francis, CARBONELL Lluís, FAURA i LABAT Ramon, FONT i CASES Ramon, HAVART FALGUERAS Jean-Claude & Maguy, JUNQUÉ Vanessa, MAINSON Marie-ange, MILHAU-BLAY Juan, MULERO David, PARES José, PIQUER i JORDANA Jaume, PUJOL i FERRUSOLA Oriol, PUJOL Ramon, ROSSINYOL Daniel, ROUS-BOIX François, SUNYER Joan Pere, VANDAMME Frederic, XANCHO Maryline, GRAU Daniela.   Mise-en-page / graphisme / illustrations : COMÈS Sabine (Comes Design) et GUBIANAS Jaume (www.auques.cat).

Il y a 464 actualités sur Angelets de la Terra

Histoire: Le Roussillon est-il sous domination aragonaise? 
(11-11-2021)
Jeu du VRAI ou FAUX par Joan Villanove Quand on évoque l’Histoire du Roussillon, on entend et on lit beaucoup d’approximations et d’erreurs, soit par pure ignorance, soit par intention nuisible. Alors, quelle était la place du Roussillon, du Conflent, de la Cerdagne, du Capcir et du Vallespir dans l’Histoire de la Catalogne ? Jouons, si j’ose dire, au jeu du VRAI ou FAUX.   Le Roussillon est sous domination aragonaise? FAUX Combien de fois à longueur d’année, peut-on lire une telle erreur dans la plupart des journaux, hebdomadaires et mensuels ! En 1137, le comte de Barcelone Ramon Berenguer épouse Peronelle, héritière du royaume d’Aragon. Désormais, les descendants du couple porteront ce titre : Comte de Barcelone et Roi d’Aragon. Chacun des deux « pays » garde ses lois, sa langue, sa monnaie… c’est le principe du système politique de la « Confédération » qui sera appliqué jusqu’en 1659 en Roussillon, date où Louis XIV instaure le centralisme français et que son petit-fils Philippe V imite en Espagne. Le couronnement du souverain était organisé en premier à Barcelone, puis à Saragosse, pour le royaume d’Aragon. Plus tard à València. La Generalitat est fondée en Catalogne en 1359. La même organisation est instaurée en Aragon en 1412 et à València en 1418. Pendant les siècles qui suivirent, les reines voudront accoucher en Catalogne (à Perpignan deux fois ; ce seront les futurs souverains Martí et Joan) et non en Aragon. Tous les souverains, comtes de Barcelone et rois d’Aragon reposent en Catalogne : soit au monastère de Poblet, soit au monastère de Santes-Creus (pour deux souverains Pierre II le Grand et Jacques II). Tombe de Pere II el Gran à Santes-Creus (mort en 1285). Un seul, Pierre I° le Catholique, mort à Muret en 1213, repose dans le monastère de Sixena en Aragon, proche de la frontière Catalane. Alphonse le Magnanime qui avait fait la conquête du royaume de Naples était mort en 1458. Il avait été enterré dans la sacristie du couvent Sant Domènec à Naples. Madrid va s’opposer au retour du corps d’Alfons. Finalement, ses dépouilles seront ramenées à Poblet en août 1671. Il repose à côté des autres membres de sa famille. On peut lire sur sa tombe « et sit humilitatis exemplum » (que ce soit un exemple d'humilité). Jacques III, le troisième roi de Majorque, qui perdit la vie en 1349 sur l’île, avait été enterré à València ; son corps fut ramené dans la cathédrale de Palma de Mallorca à côté de son grand-père… en 1905 lors d’une émouvante cérémonie.   Joan Villanove, conférencier et auteur de "Raconte-moi les Catalans" et "Raconte-moi les rois de Mallorca" (et de bien d'autres ouvrages)
La mairie de Villemolaque participe au Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Vilamulaca (ROSSELLÓ) (19-08-2022)
Bonjour, Bon dia Monsieur,   La Mairie de Villemolaque est heureuse de participer au Livre Blanc de Catalogne Nord. Nous avons effectivement à cœur de maintenir les traditions catalanes et nous aimerions que ces traditions soient perpétuées et suivies par le plus grand nombre de nos villageois. Nous sommes persuadés que votre Association Les Angelets de la Terra pourra aider nos associations à continuer les actions entreprises pour notre culture catalane. Nos associations (Foyer Rural de Villemolaque et le Comité des Fêtes) ont à cœur chaque année de promouvoir la Catalanité en organisant des manifestations telles la Sant Jordi (organisée par le Foyer Rural) avec soit des groupes musicaux soit des conférenciers, la Sant Joan et la Festa Major qui voit chaque année une cobla animer un après-midi de ballada de sardanes. Pour toutes ces manifestations, la mairie de Villemolaque encourage et apporte son soutien logistique à leur organisation. Nous allons essayer de faire encore mieux si cela nous est possible. Nous espérons que notre lettre vous aura convaincu de notre attachement à la Culture Catalane. Nous vous remercions chaleureusement de votre proposition.   Fins Aviat. Annie LELAURAIN, maire de Villemolaque
Brouilla participe à la deuxième édition du Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Brouilla - Brullà (ROSSELLÓ) (09-11-2021)
1 -Traditions : feux de Sant Joan Tous les ans, depuis plus de 40 ans, un groupe de marcheurs/coureurs/cyclistes/VTTistes se rend au Canigou, la veille de la Sant Joan, pour aller chercher la flamme du Canigou et la ramène sous forme de course de relais en plaine. Elle est déposée dans plusieurs communes traversées par les coureurs, avant d’embraser le foyer de Brouilla où tous les enfants vêtus de blanc et la population attendent pour participer à un moment convivial autour du feu de la Saint Jean allumé à la tombée de la nuit. Les participants savourent grillade de saucisse catalane, aïoli et fougasse offerts par la Mairie. Certains dansent la sardane, d’autres s’essayent au « porró », un moment de tradition et de partage entre les anciens et les nouveaux Brullaneencs.    2- Animations Au mois d’avril, le Comité d’Animation organise la « festa de la Gallina » où l’on peut trouver un marché de produits du terroir ainsi que des oiseaux et autres gallinacés autrefois présents dans toutes les basses cours. 3- Culture La bibliothèque comporte un rayonnage avec des livres en catalan, mais aussi des œuvres et des sculptures de l’artiste et écrivain Ludovic Massé. La commune a aussi baptisé le cœur commerçant du village du nom de ce personnage catalan. Les panneaux d'entrée de ville sont en français et en catalan et nous avons les panneaux PAYS CATALAN. Sur le fronton de la mairie il y a les drapeaux catalan, français et européen. Par ces manifestations, la commune entend perpétuer « les valeurs catalanes ».   Pierre Taurinya, maire de Brouilla
Communauté de communes Pyrénées Catalanes: présentation du Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Font-rabiosa (CAPCIR) (29-10-2021)
Pierre Bataille, président de la Communauté de Communes Pyrénées Catalanes et maire de Fontrabiouse-Espousouille (Capcir), Alexandre Anger, Directeur Général des Services et Ramon Faura, président des Angelets de la Terra se sont réunis pour échanger sur les actions de la communauté de communes en faveur de la langue catalane, des traditions et des liens transfrontaliers.   Lors de cette réunion à la Llagone, siège de la communauté de communes, l'importance de généraliser le bilinguisme français-catalan en Cerdagne et Capcir est apparu comme une évidence en raison de l'identité de ce territoire, de la situation frontalière et de la présence de sud-catalans tout au long de l'année.   La Communauté de Communes Pyrénées Catalanes permet déjà aux enfants de bénéficier d'un enseignement en catalan dans la pratique du sport à l'école. La communication en ce qui concerne le traitement des déchets est entièrement bilingue. Une partie du personnel de l'intercommunalité parle catalan afin que l'accueil puisse aussi être fait dans cette langue. Il est prévu de proposer au public une section de livres en catalan dans la médiathèque qui sera bientôt mise en place sur deux communes. Les Angelets de la Terra proposent que la signalétique de cette médiathèque soit en catalan et en français.
Présentation du Livre Blanc de Catalunya Nord à la mairie d'Égat
à - Èguet (ALTA CERDANYA) (28-10-2021)
Avec le maire et les adjoints d'Éguet / Égat (Cerdagne) après une réunion conviviale autour de leur participation au Livre Blanc de Catalogne Nord. Nous avons parlé de leur souhait de développer des cours de sardanne et de catalan pour adultes dans la commune.
Présentation du Livre Blanc de Catalunya Nord à la mairie de Bolquère
à - Bolquera (ALTA CERDANYA) (28-10-2021)
Présentation du Llibre Blanc de Catalunya Nord à l'équipe municipale de Bolquera: le maire Jackie Coll la 3 ème adjointe au tourisme Françoise Martin, le 4eme adjoint au patrimoine Jean Louis Brunet et Françoise Delcasso-Dejoux conseillère municipale vice présidente commission tourisme économie, animation communication et transfrontalier.
La mairie d'Égat participe au Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Èguet (ALTA CERDANYA) (19-08-2022)
Egat s'inscrit dans la lignée des communes soucieuses de transmettre la culture catalane. Elle est fière d'arborer le drapeau sang et or depuis sa tour de guet et d'annoncer ainsi son identité. Prochainement certaines rues du village seront signalées par des plaques rédigées en catalan. Chaque année le 23 juin, lorsque le contexte sanitaire le permet, la "nit de la Sant Joan" rassemble petits et grands dans la convivialité, autour du feu. Le "porro de muscat" et la fougasse sont à l'honneur en cette occasion. Le désir de la municipalité serait d'offrir aux Egatois et à leurs voisins, l'opportunité de découvrir et de pratiquer la Sardane afin de célébrer par la danse et par la musique sa catalanité.
Communiqué des Angelets en soutien au collège-lycée de la Bressola à Perpignan
à - Perpinyà (ROSSELLÓ) (19-08-2022)
La Bressola travaille depuis des années pour ouvrir un second collège et un premier lycée afin de proposer, pour la première fois en Catalogne Nord, un enseignement immersif en catalan de la maternelle à l’université. Il faut souligner que les occitans, les basques et les bretons ont depuis des années des lycées immersifs dans leurs langues.   Les Angelets de la Terra ont soutenu autant qu'ils l'ont pu se projet qui leur semble vital pour le sauvetage de la langue catalane. Dans un premier temps, ils ont obtenu le soutien de la municipalité de Saint-Pierre-dels-Forcats en Haut-Conflent qui était disposée à mettre à disposition les bâtiments d'une ancienne colonie de vacances. Ce lieu ne convenant pas aux attentes de la Bressola, les Angelets ont obtenu l'engagement filmé de l'ancien maire de Perpignan à céder l'ancien GRETA du Vernet à la Bressola pour y créer le collège-lycée.   Suite à la victoire du maire actuel de Perpignan, face au maire sortant, les Angelets de la Terra ont demandé au nouvel édile, par courrier du 1er août 2020, s'il comptait honorer les engagements pris par son prédécesseur concernant la Bressola. Le 27 août 2020, le maire de Perpignan a répondu : « Sachez que ce projet, je le découvre avec mon équipe municipale et je peux vous affirmer qu'il sera étudié très prochainement avec les élus concernés. Je ne manquerai pas, dès l'avancée de cette étude, de prendre contact avec vous afin de vous apporter tous les éléments. »   Face à cette réponse politicienne évasive, les Angelets ont continué à prospecter auprès de leur réseau de maires. Le maire de Saint-Cyprien s'est engagé par écrit dans le Livre Blanc de Catalogne Nord, édité par les Angelets en mai 2021. D'autres maires, comme celui de Saleilles, ont aussi montré leur intérêt par un tel projet.   Les Angelets de la Terra n'avaient plus de nouvelles de la mairie de Perpignan, jusqu'à la découverte dans la presse du mois d'octobre 2021 du blocage du projet de collège-lycée de la Bressola par la municipalité. Cette dernière a préempté le Monastère de Sainte-Claire dans le quartier du Vernet, alors que la Bressola était sur le point de l'acquérir. « L'édifice est le lieu idéal pour la continuité et le développement du projet éducatif que La Bressola réalise depuis 45 ans. La Communauté des Sœurs Clarisses, propriétaire des lieux, a compris et soutient ce projet. », selon le communiqué de l'association La Bressola. Au-delà de l’opposition à la revitalisation du catalan, c'est à l'équilibre économique et social de la ville que la municipalité porte un coup bas. Faciliter l'installation d'un collège-lycée immersif, dans l’un des 30 quartiers les plus pauvres de France, montrerait que la municipalité cherche des solutions au-delà du discours tout sécuritaire.   Bloquer l'implantation de ce collège-lycée, c'est bloquer l'installation de familles de classe-moyenne dans le quartier du Vernet qui est l'un des moins attractifs de la ville. C'est donc empêcher ce quartier de se désenclaver. C'est aussi bloquer l'investissement de 3 Millions d'euros à Perpignan, réalisé par d'autres institutions (Département, Région et gouvernement autonome de Catalogne). Une somme destinée à l'acquisition et à la rénovation des bâtiments que la ville, déjà très endettée, devra prendre à sa charge et faire peser sur les bourses des perpignanais. Finalement, ce projet bénéficiera à une autre commune (Saleilles et Saint-Cyprien se sont déclarés intéressés) et les perpignanais paieront les positions idéologiques de leur maire. La municipalité est prête à endetter davantage Perpignan pour faire venir une école d'informatique aux Dames de France, mais elle bloque l'implantation qui ne lui coûtera rien d'une école catalane. Il s'agit bien entendu d'une position idéologique contre une logique évidente.   Les Angelets de la Terra espèrent donc que la municipalité de Perpignan et son maire sauront faire le meilleur choix stratégique en apaisant cette situation. Pour cela, il ne s'agit pas de communiquer tous les jours sur des pseudos projets en veux-tu, en voilà, pour ce monastaire, afin de faire croire que la mairie avait un projet et qu'il ne s'agit pas d'un coup bas. Il n'est pas très élégant de tenter d'embrouiller la réalité, au-lieu de proposer une vrai alternative afin de faire retomber la colère des parents des plus de 1000 élèves de la Bressola, mais aussi des supporters de l'USAP, des Dragons Catalans et autres catalans d'origine ou d'adoption qui aiment le catalan. Il faut que le maire trouve une solution et permette à la Bressola de réaliser son projet avant la rentrée prochaine, afin de ne pas pénaliser l'économie de la ville et les enfants qui vont être obligés de partir de la Bressola, faute de place.
Présentation du Livre Blanc de Catalunya Nord à la mairie de Claira
à - Clairà (ROSSELLÓ) (06-10-2021)
Marc Petit, maire de Claira:   « Nous avons la Catalogne dans nos cœurs. L’ensemble de mon équipe est attaché à la culture, aux traditions, au patrimoine et à la langue catalane. Nous souhaitons révéler et protéger ces trésors. »   Sur la page Facebook de la municipalité de Claira:   {Un programme tout en sang et or} Marc Petit a reçu son exemplaire du "Llibre blanc de Catalunya Nord", remis par Ramon Faura-Labat, président de l'association Angelets de la Terra. La ville de Claira symbolise ainsi son engagement pour valoriser et diffuser la catalanité. La commune s'engage à mener des actions en faveur de la langue catalane, de la culture, du patrimoine et des traditions catalanes au travers de projets à la fois festifs, intergénérationnels et pédagogiques. De jolis et agréables rendez-vous à venir et à vivre à Claira.
Les Angelets de la Terra invités au "Diumenge Català" d'Ille-sur-Têt
à - Illa (ROSSELLÓ) (03-10-2021)
A l'occasion de la festa "Diumenge català", les Angelets de la Terra ont remis le Llibre Blanc de Catalunya Nord au maire d'Illa (Ille-sur-Tet), William Burghoffer et à son adjoint à la culture, Jeroni Parrilla.  Pour la première fois, la mairie d'Illa organisait la fête "Diumenge Català" avec des castellers, des balls de bastons (danses de batons), des gegants et de la musique. Les Anges de la Terre onttenu un stand pour présenter l'association.
Resultat de la recherche : {{ itemarecherchesauvegarde }}

Actualités :

Aucun resultat
{{resultatactualita.titre}}


Musiciens :

Aucun resultat
{{music.titre}} - {{music.nom}}


Photographes :

Aucun resultat
{{fotoperiodiste.titre}}


Poêtes :

Aucun resultat
{{poetes.titre}}


Villes :

Aucun resultat
{{ajuntamen.titre}} - {{ajuntamen.ville}}


Agenda :

Aucun resultat
{{agenda.titre}}