Ultim communicat
Les Angelets de la Terra sont sur les routes depuis septembre 2018 avec leur exposition itinérante de photojournalisme "Visca per la Llibertat" sur le processus d'indépendance en Catalogne. Leur action en faveur de la démocratie et de la liberté a reçu le soutien de nombreuses personnalités du monde culturel, sportif, médiatique ou politique: Jordi Cuixart (président d'Omnium Cultural emprisonné), Elisenta Paluzie (président de l'ANC), Sergi Lopez (César du meilleur acteur en 2001), Bernard Goutta (ancien capitaine emblématique de l'USAP, entraîneur de l'ASM Clermont Auvergne), Carles Puigdemont (président de la Catalogne, en exil en Belgique), Montse Puigdemont (soeur du président Puigdemont, membre de l'Associació Catalana pels Drets Civils), Xavier Sànchez (frère de l'ex-president de l'ANC Jordi Sanchez, membre de l'Associació Catalana pels Drets Civils), Clara Ponsatí (ministre de l'enseignement, en exil en Ecosse), Toni Comín (ministre de la santé, en exil en Belgique), Lluís Puig (ministre de la culture, en exil en Belgique), Meritxell Serret (ministre de l’agriculture, en exil en Belgique), Ferran Civit (député du parlement de Catalogne, membre de l'Associació Catalana pels Drets Civils), Artur Mas (ex-président de la Catalogne), Quim Torra (actuel président de la Catalogne), Lluís Llach (ex-député du parlement de Catalogne, auteur de l'Estaca, compositeur et interprète), Josep Puigbert (directeur de la Casa de la Generalitat a Perpinyà),... Les maires présents lors des vernissages de Visca per la Llibertat: Claude Ferrer (maire de Prats-de-Mollo), Elies Nova (maire Llivia), Xavier Barranco (maire Port-Bou), Jean-Michel Soler (maire de Banyuls-sur-Mer), Marc Cassou (mairie Cerbère), Guy Esclopé (vice-président Conseil Régional), Nicolas Garcia (vice-président Conseil Départemental), Jean-Pierre Romero (maire de Port-Vendres), Patrick Sarda (mairie d'Opoul-Perillos), Jean-André Magdalou (maire d'Alenya), Maurice Guisset (mairie Vernet-les-Bains), Jean-Claude Rivayrol (mairie Estavar), Armelle Fourcada (maire du Soler), Jean-Paul Billés (maire de Pézilla-la-Rivière), François Rallo (maire Saleilles), Robert Garrabé (maire Saint-Jean-Pla-de-Corts), Eric Nivet-Rustullet (maire Jujols), Jean-Luc Moliner (maire Saint-Pierre-dels-Forcats), Huguette Teulière (maire Villefranche-de-Conflent)
Visca per la Llibertat à Banyuls-sur-Mer
à - Banyuls de la Marenda (Banyuls-sur-Mer)
Le vendredi  1er février 2019 a eu lieu à Banyuls-sur-mer, le gala de clôture de l’exposition « Visca per la Llibertat » organisée par les Angelets de la Terra, en collaboration avec la municipalité. C’est au sein de la salle du conseil municipal que M. SOLE, maire de Banyuls a accueilli une cinquantaine de personnes présentes pour l’occasion. Les participants  ont pu apprécier la projection de 2 documentaires visant à retracer la tenue du referendum du 1er octobre 2017 d’une part et les actions solidaires des Angelets de la Terra d’autre part. S’est ensuite engagée une passionnante discussion entre la salle la tribune composée de M. Olivier CAPELL (Adjoint au maire de Banyuls), Ramon FAURA (Président des Angelets de la Terra), Xavier BARRANCO (Adjoint au maire de Portbou), Xavier SANCHEZ (Frère de Jordi SANCHEZ, ex-président de l’ANC) et Berenguera SUNYER (Modératrice). Durant plus d’une heure, de nombreux sujets ont été partagés comme l’organisation et le vécu du referendum, l’évolution du sentiment indépendantiste, le contexte politico-judiciaire espagnol, le rôle de l’Europe et ses possibles évolutions  ou encore le traitement médiatique français et la difficulté à accéder à une information neutre et exhaustive. Les participants ont ensuite été invités à partager un apéritif offert par la mairie de Banyuls et les Angelets de la Terra, accompagné par la musique de Joan ORTIZ. Les « retardataires » ont pu en profiter pour visiter, in extremis avant démontage, l’exposition des 42 photographes participant à Visca per la Llibertat. Le prochain rendez-vous de cette exposition itinérante est donné le 15 février 2019 pour le vernissage à Villeneuve-de-la-Raho.
Interviews: le maire d'Alenya soutient les prisonniers et exilés politiques catalans
à - Alenyà (Alénya)
Jean-André MAGDALOU né le 18/07/1973 est maire d'Alenya depuis 2014. Il est technicien scientifique à la Réserve Naturelle Nationale de la Forêt de la Massane.
Visca per la Llibertat à Saleilles
à - Salelles (Saleilles)
Débat pour l'inauguration de Visca per la Llibertat à Saleilles, village de Catalunya Nord solidaire avec les prisonniers politiques, après la projection du documentaire "Catalunya: 1-O", en présence du maire de la commune, François Rallo et du directeur de la Casa de la Generalitat, Josep Puigvert.    
Cassolada per la Llibertat à Collioure
à - Cotlliure (Collioure)
Cassolada per la Llibertat convoquée par les Angelets de la Terra à Cotlliure pour la venue du chef de l'état espagnol, Pedro Sanchez. Images de la Cassolada réalisées par Pais Catala et photos d'Enrique Campaner.    
Visca per la Llibertat à Arles-sur-Tech
à - Arles de Tec (Arles-sur-Tech)
"Retour aux origines" des Angelets de la Terra, vendredi 8 mars, pour une projection et un débat sur le processus d’indépendance avec les habitants du Vallespir. C’est à la médiathèque d’Arles-sur-Tech qu’a eu lieu le cinquième débat du cycle « Visca per la Llibertat » dont l’objectif est de rencontrer tous les élus solidaires et la population de Catalogne Nord afin de compenser le manque d’informations concernant les graves événements en Catalogne du Sud. Étaient notamment présents dans la salle un écossais, une belge candidate avec une étiquette catalaniste il y a une dizaine d’années en Vallespir, un CRS et ancien de la BAC à la retraite tatoué d’une « estelada » sur l’avant-bras, un agent immobilier ami de Bernard Goutta (parrain de l’exposition), une professionnelle de santé d’Amélie-les-Bains qui a assisté à d’autres actions des Angelets, un parisien très attaché à la Commune de Paris et aux peuples qui luttent pour la liberté, … Loin d’être anecdotique, cette diversité a largement participé à la richesse des échanges entre la salle et les Angelets de la Terra. Plusieurs adjoints de la mairie nous ont accueilli chaleureusement à la médiathèque ou se trouve la majorité des photos de l’exposition, l’autre partie est visible dans la mairie du village.
Les Angelets de la Terra aux 39èmes Rencontres du Court-métrage à Cabestany
à - Cabestany (Cabestany)
En 2019, plus de 1200 réalisations ont été proposées, provenant de 100 pays différents. Le jury a sélectionné 10 réalisations pour le « Concours de Courts Catalan » projetées dans la salle comble du Centre Culturel de Cabestany. Parmi ces courts-métrages, le jury a choisi de présenter "Visca" réalisé par Isabelle Ravetllat sur le traitement médiatique du conflit entre la Catalogne et l'Espagne, au travers des actions des Angelets de la Terra. Ces Rencontres permettent aussi de découvrir des expositions artistiques et photographiques. Là encore Isabelle Ravetllat met en avant le processus d'indépendance de la Catalogne avec, entre autre, des photos des actions des Angelets de la Terra.
Visca per la Llibertat à Opoul-Périllos
à - Òpol i Perellós (Opoul-Périllos)
Opoul-Périllos, le village le plus au Nord des Pays Catalans recelant de nombreux trésors et histoires, a accueilli l’exposition Visca per la Llibertat dans son Presbytère. Lorsque les Angelets de la Terra sont venus tracter avec leur livret explicatif dans toutes les boîtes aux lettres du village, ils ont été surpris de voir une vingtaine de maison arborant des "estelades". La surprise ne s’est pas arrêtée là. Lors de l’inauguration, la salle était bondée avec une centaine de personnes, principalement des habitants de la commune. Nous avons donc fait une clôture et il y aait autant de monde présent. Les Angelets de la Terra remercient Patrick et Jérémy Sarda, l'association Terre de Pierre, la municipalité et les habitants d’Òpol i Perellós pour leur engagement et leur chaleureux accueil.    
Visca per la Llibertat à Pézilla-la-Rivière
à - Pesillà de la Ribera (Pézilla-la-Rivière)
Des représentants du collectif des maires solidaires, de la région Occitanie et du département des Pyrénées-Orientales sont intervenus à Pesillà de la Ribera, lors de l’inauguration de l’exposition itinérante sur le processus d’indépendance. L’inauguration de « Visca per la Llibertat » a débuté par des discours de Jean-Paul Billés, maire de Pesillà de la Ribera, Armelle Fourcade, mairesse du Soler, Guy Esclopé, vice-président du Conseil Régional et Nicolas Garcia, vice-président du Conseil Départemental. Les deux maires ont parlé du manifeste signé par plus de 100 maires du département pour « le respect des libertés et des droits fondamentaux en Catalogne », de leur souhait d’intégrer des maires de toute la France et de se rendre bientôt à Waterloo, avec un maximum de maires, pour rencontrer le président catalan en exil. Nicolas Garcia et Guy Esclopé ont rappelé que le Conseil Départemental et le Conseil Régional ont voté deux motions pour demander la libération des prisonniers politiques. Nicolas Garcia a fait mention de sa collaboration avec Marie-Pierre Vieu, député européenne communiste, qui soutient les prisonniers politiques avec José Bové, député européen écologiste et d’autres députés européens. Armelle Fourcada a souligné l’importance du manifeste de soutien signé par 41 sénateurs français et porté, entre autre, par le sénateur François Calvet, ancien maire du Soler. La mobilisation des élus nord-catalans en faveur des libertés et des droits fondamentaux en Catalogne dépasse les clivages politiques et tous les élus présent à Pesillà de la Ribera s’en sont félicités.
Visca per la Llibertat à Port-Vendres
à - Portvendres (Port-Vendres)
Monsieur le maire de Port-Vendres et une partie de son conseil municipal ont assisté à la projection du documentaire « Le peuple interdit » au cinéma Le Vauban. Puis, ils ont débattu avec les habitants autour d’un verre de l’amitié dans la salle où sont exposées les photos des 45 photojournalistes qui ont suivi le processus démocratique et pacifique du peuple catalan. En janvier, l’exposition itinérante Visca per la Llibertat était à Portbou, Cervera et Banyuls de la Marenda. La Côte Vermeille est l’un des territoires de Catalogne Nord où l’intérêt pour les évènements en Catalogne du Sud est le plus fort. Probablement en raison de sa situation géographique.
Visca per la Llibertat à Estavar
à - Estavar (Estavar)
Visca per la Llibertat en Cerdagne: les maires d'Estavar et de Llivia présentent l'exposition de photojournalisme sur le processus d'autodétermination en Catalogne réalisée par l'association culturelle des Angelets de la Terra en collaboration avec 45 photographes.
Resultat de la recherche : {{ itemarecherchesauvegarde }}

Actualité :

Aucun resultat
{{resultatactualita.titre}}
{{resultatactualita.contenu.text}}




Musiciens :

Aucun resultat
{{music.titre}} - {{music.nom}}
{{music.description}}
- {{music.userdescription}}




Photopériodistes :

Aucun resultat
{{fotoperiodiste.titre}}
{{fotoperiodiste.contenu.text}}




Poêtes :

Aucun resultat
{{poetes.titre.text}}
{{poetes.contenu.text}}




Villes :

Aucun resultat
{{ajuntamen.titre}} - {{ajuntamen.ville}}
{{ajuntamen.contenu.text}}




Agenda :

Aucun resultat
{{agenda.titre}}
{{agenda.description.text}}