Présentation de Visca per la Llibertat par Ramon Faura à Saint-Féliu-d'Amont
à - Sant Feliu d’Amunt Saint-Féliu-d’Amont (16-04-2021)
Les Angelets de la Terra, association culturelle autogérée et autofinancée des Pyrénées-Orientales, ont réuni les meilleurs clichés d’une cinquantaine de photojournalistes dans l’exposition itinérante Visca per la Llibertat, afin d’aider le public à mieux comprendre le processus d’autodétermination de la Catalogne. Cette exposition de 250 photos, retraçant les faits les plus marquants depuis la première consultation populaire à Arenys de Munt en 2009, est exposée en collaboration avec une cinquantaine de communes françaises en 2019. Les Angelets de la Terra présentent « Visca per la Llibertat », en collaboration avec des maires solidaires en Catalogne Nord, Alsace, Béarn, Savoie, Bretagne, Corse, Pays Basque de janvier à décembre 2019.Pendant chaque vernissages, cette exposition collective de photojournalisme, est complétée par la diffusion du documentaire « Catalunya : 1-0 », réalisé par Médiapro et sous-titré en français, qui montre l’organisation de plusieurs lieux de vote le jour du référendum du 1er octobre 2017, afin de mieux comprendre les motivations du peuple catalan. « Visca per la Llibertat » a été inaugurée par le président catalan Quim Torra à la Casa de la Generalitat à Perpinyà. L’exposition a été présentée en septembre 2018 dans 26 commerces et galeries de Perpignan, en parallèle du festival de photojournalisme « Visa pour l’Image » qui a refusé et refuse toujours de traiter du processus catalan. L’objectif des Angelets de la Terra est d’éclairer le plus large public possible sur ce processus pacifique, démocratique et civique. Créée en 2001, l’association loi 1901 « Angelets de la Terra » était à l’origine une penya de supporters de l’USAP et des Dragons Catalans. Depuis, elle soutient activement les projets visant à renforcer les liens entre les catalans du Nord et du Sud, ainsi que le développement de la création artistique en langue catalane, particulièrement au travers de son collectif de musiciens. Depuis mars 2018, les Angelets organisent aussi les « Concerts per la Llibertat », en solidarité avec les prisonniers et les exilés politiques catalans. Une centaine de musiciens professionnels d’Occitanie, de Catalogne Nord et Sud y ont participé bénévolement. En décembre 2018, les Angelets ont fait un concert devant la prison de Figueres où était enfermée l’ancienne ministre du travail, Dolors Bassa.Ils ont aussi convoqué plusieurs « Cassolades per la Llibertat » unitaires afin de dénoncer la répression judiciaire contre les Catalans du Sud et pour demander la liberté des prisonniers et exilés politiques catalans. En septembre 2019, commence un nouveau cycle de « Visca per la Llibertat » qui s’exposera dans les plus grandes communes de Catalogne Nord, mais aussi dans les communes d’autres peuples solidaires. Cela met d’avantage en évidence que le conflit entre la Catalogne et l’Espagne n’est pas une affaire interne et que cela concerne tous les républicains et démocrates. Il s’agit de défendre les droits fondamentaux comme la liberté d’expression, le droit de vote et de manifestation, mais aussi le droit pour un peuple de décider démocratiquement et pacifiquement de son futur. L’ensemble de ces actions, parrainées par l’ancien joueur de l’USAP Bernard Goutta et l’acteur Sergi Lopez, bénéficient du soutien de nombreux élus de Catalogne Nord et sud, ainsi que des trois derniers présidents de la Generalitat de Catalogne. Le site web de l’exposition : http://visca-llibertat.cat/des Angelets: https://angeletsdelaterra.com/Plus d’informations : Ramon Faura, président des Angelets de la Terra (06.68.89.82.71) L’exposition itinérante « Visca per la Llibertat » en 2019 c’est :45 municipis a l’estat francès / communes françaises7.000 visitants / visiteurs41 fotografs / photographes245 fotos / photos
Exposition Visca per la Llibertat à Saint-André, en présence du maire
à - Sant Andreu Saint-André (12-03-2020)
Les Angelets de la Terra, association culturelle autogérée et autofinancée de Catalogne Nord, ont réuni les meilleurs clichés d’une cinquantaine de photojournalistes dans l’exposition itinérante Visca per la Llibertat, afin d’aider le public à mieux comprendre le processus d’autodétermination de la Catalogne. Cette exposition de 250 photos, retraçant les faits les plus marquants depuis la première consultation populaire à Arenys de Munt en 2009, est exposée en collaboration avec une cinquantaine de communes françaises en 2019. Les Angelets de la Terra présentent « Visca per la Llibertat », en collaboration avec des maires solidaires en Catalogne Nord, Alsace, Béarn, Savoie, Bretagne, Corse, Pays Basque de janvier à décembre 2019.Pendant chaque vernissages, cette exposition collective de photojournalisme, est complétée par la diffusion du documentaire « Catalunya : 1-0 », réalisé par Médiapro et sous-titré en français, qui montre l’organisation de plusieurs lieux de vote le jour du référendum du 1er octobre 2017, afin de mieux comprendre les motivations du peuple catalan. « Visca per la Llibertat » a été inaugurée par le président catalan Quim Torra à la Casa de la Generalitat à Perpinyà. L’exposition a été présentée en septembre 2018 dans 26 commerces et galeries de Perpignan, en parallèle du festival de photojournalisme « Visa pour l’Image » qui a refusé et refuse toujours de traiter du processus catalan. L’objectif des Angelets de la Terra est d’éclairer le plus large public possible sur ce processus pacifique, démocratique et civique. Créée en 2001, l’association loi 1901 « Angelets de la Terra » était à l’origine une penya de supporters de l’USAP et des Dragons Catalans. Depuis, elle soutient activement les projets visant à renforcer les liens entre les catalans du Nord et du Sud, ainsi que le développement de la création artistique en langue catalane, particulièrement au travers de son collectif de musiciens. Depuis mars 2018, les Angelets organisent aussi les « Concerts per la Llibertat », en solidarité avec les prisonniers et les exilés politiques catalans. Une centaine de musiciens professionnels d’Occitanie, de Catalogne Nord et Sud y ont participé bénévolement. En décembre 2018, les Angelets ont fait un concert devant la prison de Figueres où était enfermée l’ancienne ministre du travail, Dolors Bassa.Ils ont aussi convoqué plusieurs « Cassolades per la Llibertat » unitaires afin de dénoncer la répression judiciaire contre les Catalans du Sud et pour demander la liberté des prisonniers et exilés politiques catalans. En septembre 2019, commence un nouveau cycle de « Visca per la Llibertat » qui s’exposera dans les plus grandes communes de Catalogne Nord, mais aussi dans les communes d’autres peuples solidaires. Cela met d’avantage en évidence que le conflit entre la Catalogne et l’Espagne n’est pas une affaire interne et que cela concerne tous les républicains et démocrates. Il s’agit de défendre les droits fondamentaux comme la liberté d’expression, le droit de vote et de manifestation, mais aussi le droit pour un peuple de décider démocratiquement et pacifiquement de son futur. L’ensemble de ces actions, parrainées par l’ancien joueur de l’USAP Bernard Goutta et l’acteur Sergi Lopez, bénéficient du soutien de nombreux élus de Catalogne Nord et sud, ainsi que des trois derniers présidents de la Generalitat de Catalogne. L’exposition itinérante « Visca per la Llibertat » en 2019 c’est :45 municipis a l’estat francès / communes françaises7.000 visitants / visiteurs41 fotografs / photographes245 fotos / photos
LABEL CULTUREL ANGELETS DE LA TERRA: Laurence Gossard, adjointe et tête de liste à Saint-Laurent-de-la-Salanque (municipales 2020)
à - Sant Llorenç de la Salanca Saint-Laurent-de-la-Salanque (16-04-2021)
LABEL CULTUREL ANGELETS DE LA TERRA: Laurence Gossard, adjointe à Saint-Laurent-de-la-Salanque, est tête de liste aux municipales de mars 2020. Elle adhère à la charte du Label Culturel des Angelets de la Terra. L’association culturelle des Angelets de la Terra s’engage à soutenir et mettre en valeur les actions qu'elle souhaite mener avec son équipe pour promouvoir la langue, les traditions et les liens avec la Catalogne du Sud.
MUNICIPALES 2020 : 23 candidats portent le Label Cultural Angelets de la Terra pour la catalanité
à - Sant Esteve del Monestir Saint-Estève (16-04-2021)
MUNICIPALES 2020 : 23 candidats portent le Label Cultural Angelets de la Terra pour la catalanité.  Les Angelets de la Terra estiment que la culture catalane est un vecteur essentiel de la cohésion sociale en Catalogne Nord et que son avenir dépend des communes. C'est pourquoi ils ont créé, début février, le « Label Cultural » pour tous les candidats aux élections municipales qui souhaitent mener une politique culturelle en catalan festive et inclusive, donner plus de visibilité à la langue et aux traditions catalanes, créer des liens avec d'autres communes du Nord et du Sud de la Catalogne. La charte du Label Cultural oriente vers un bilinguisme généralisé catalan-français, conçu comme une richesse locale et transfrontalière. Les Angelets de la Terra, forts de vingt années d'expérience pour promouvoir une culture catalane ouverte, apporteront leur soutient aux municipalités pendant les six prochaines années. La politique en faveur de la catalanité telle qu'elle a été menée jusqu'à présent en Catalogne Nord montre que pour être efficace elle ne peut se limiter à un vague souhait accompagné de quelques mesures symboliques. Pour obtenir des résultats, il faut se donner des outils et des objectifs définit dans la charte du Label Cultural. Les outils sont l'enseignement à l'école et en dehors, la signalétique, les fêtes populaires et traditionnelles, les échanges avec la Catalogne du Sud. 80% des parents sont favorables à l'enseignement du catalan selon une enquête menée en 2018 par le Conseil Départemental, l'Université de Perpignan et la Generalitat de Catalunya. Or, seulement 9% des élèves peuvent suivre ce cursus, faute de moyens pour les accueillir. Comment proposer une offre adaptée à cette forte demande frustrée depuis des décennies? Si l’enseignement ne relève pas en lui-même de la compétence de la commune, celle-ci peut faire beaucoup pour favoriser l’enseignement bilingue paritaire : informer les parents sur l’intérêt de cet enseignement, demander des classes bilingues à l'Éducation nationale, à défaut solliciter l’enseignement associatif comme la Bressola, organiser des regroupements pédagogiques intercommunaux, engager des aides maternelles catalanophones et former ceux qui sont déjà sous contrat, favoriser l’affichage et le matériel bilingue dans l’école et proposer des activités périscolaires, ainsi que des animations culturelles en langue catalane. Il faut que l’environnement de la classe bilingue ou d'immersion soit lui-même bilingue : ceci relève en grande partie de la commune. L’éducation commence avant l’école. Les crèches en langue catalane sont une clé importante du succès. Les communes peuvent jouer un rôle direct dans l’ouverture de crèches en langue catalane et française, en favorisant de telles structures par l’accès à des locaux, en apportant un soutien financier et en accompagnant les parents dans les démarches administratives. Des jeunes et moins jeunes de toutes origines ont envie de s’approprier la langue du territoire où ils ont choisi de s'installer. Il y a là une attente importante à laquelle les communes peuvent répondre en organisant des cours de catalan pour les adultes. Toutes les communes ont des partenariats divers. Sans renoncer aux autres, ceux avec des communes de Catalogne du Sud peuvent être mieux valorisés pour faciliter la pratique de la langue commune. En un mois à peine, 23 listes de candidats aux municipales en Catalogne Nord ont décidé de porter le Label Cultural Angelets de la Terra et d'autres ont annoncé qu'elles le feraient bientôt:- Alenya : Jean-André Magdalou, maire;- Argelés-sur-Mer : Charles Campigna, tête de liste;- Baixas : Gilles Foxonet, maire;- Bompas : Dominique Teixidor avec la tête de liste Monique Morell, adjointes au maire;- Espira-de-l'Agly : Philippe Fourcade, maire;- Eus : José Montessino, maire;- Fontpédrouse : Marc Glories, adjoint au maire et tête de liste;- Fontrabiouse / Espousouille : Pierre Bataille, maire;- La Manère : Agnès Parayre, maire;- Maureillas-Las-Illes : Antoine Coppolani, tête de liste et conseiller municipal;- Passa : Cédric Doutres avec Christine Trébaol, tête de liste;- Perpignan : Jean-Marc Pujol, maire;- Port-Vendres : Roselyne Carreras, adjointe au maire, avec Jean-Pierre Roméro, maire;- Saint-André : Ludovic Lobjois, tête de liste;- Saint-Cyprien : Thierry Del Poso, maire;- Saint-Génis-des-Fontaines : Nathalie Regond-Planas, première adjointe et tête de liste;- Saint-Laurent-de-Cerdans : Françoise Tibau et Pierre Descossy avec Yves Bénassis, tête de liste;- Saint-Laurent-de-la-Salanque : Laurence Delonca-Gossard, tête de liste;- Saleilles : François Rallo, maire;- Tautavel : Pascal Egido, tête de liste;- Thuir : Alix Bourrat et Raymond Perez, conseiller municipaux, avec René Olive, maire;- Toulouges : Nicolas Barthe, tête de liste;- Vernet-les-Bains: Henri Guitard, maire. Contacter Ramon FAURA au 06.68.89.82.71 ou à ramon@angeletsdelaterra.com pour avoir plus d'informations.
LABEL CULTUREL ANGELETS DE LA TERRA: Cédric Doutres avec Christine Trébaol tête de liste à Passa (municipales 2020)
(16-04-2021)
Cédric Doutres avec Christine Trébaol tête de liste à Passa, en Roussillon en Catalogne Nord, sont candidats aux municipales de 2020. Ils adhèrent à la charte du Label Culturel des Angelets de la Terra. L’association culturelle des Angelets de la Terra s’engage à soutenir et mettre en valeur les actions qu'ils souhaitent mener avec leur équipe pour promouvoir la langue, les traditions et les liens avec la Catalogne du Sud.
LABEL CULTUREL ANGELETS DE LA TERRA : Gilles Foxonet, maire de Baixas en Roussillon (municipales 2020)
à - Baixàs Baixas (16-04-2021)
LABEL CULTUREL ANGELETS DE LA TERRA : Gilles Foxonet, maire de Baixas (Roussillon, Catalogne Nord), est candidat aux municipales de mars 2020. Il porte le Label Culturel des Angelets de la Terra. L’association culturelle des Angelets de la Terra s’engage à soutenir et promouvoir les actions qu'il souhaite mener avec son équipe pour promouvoir la langue catalane, les traditions et les liens avec la Catalogne du Sud.  
LABEL CULTUREL ANGELETS DE LA TERRA : Pierre Bataille, maire de Fontrabiouse-Espousouille en Capcir (municipales 2020)
à - Fontrabiouse-Espousouille Font-rabiosa Esposolla (16-04-2021)
LABEL CULTUREL ANGELETS DE LA TERRA : Pierre Bataille, maire de Fontrabiouse-Espousouille (Capcir, Catalogne Nord), est candidat aux municipales de 2020. Il portera le Label Culturel des Angelets de la Terra. L’association culturelle des Angelets de la Terra s’engage à soutenir et promouvoir les actions qu'il souhaite mener avec son équipe pour promouvoir la langue catalane, les traditions et les liens avec la Catalogne du Sud.  
LABEL CULTUREL ANGELETS DE LA TERRA: Jean-André Magdalou, maire d'Alenya (municipales 2020)
à - Alenyà Alénya (16-04-2021)
Jean-André Magdalou, maire et tête de liste à Alenya, en Roussillon et Catalunya Nord, est candidat aux municipales de 2020. Il adhère à la charte du Label Culturel des Angelets de la Terra. L’association culturelle des Angelets de la Terra s’engage à soutenir et mettre en valeur les actions que souhaitent mener Jean-André Magdalou et son équipe pour promouvoir la langue, les traditions et les liens avec la Catalogne du Sud.
LABEL CULTUREL ANGELETS DE LA TERRA: Henri Guitart, maire de Vernet-les-Bains en Conflent (municipales 2020)
à - Vernet Vernet-les-Bains (16-04-2021)
LABEL CULTUREL ANGELETS DE LA TERRA: Henri Guitart, maire et tête de liste de Vernet-les-Bains en Conflent (municipales 2020). Henri Guitart est candidat aux municipales de març del 2020. Il adhère à la charte du Label Culturel des Angelets de la Terra. L’association culturelle des Angelets de la Terra s’engage à soutenir et mettre en valeur les actions que souhaitent mener Henri Guitart et son équipe pour promouvoir la langue, les traditions et les liens avec la Catalogne du Sud.
LABEL CULTUREL ANGELETS DE LA TERRA: José Montessino maire et tête de liste à Eus (municipales 2020)
à - Eus (16-04-2021)
José Montessino, maire et tête de liste à Eus en Conflent (Catalunya Nord) est candidat aux municipales de 2020. Il adhère à la charte du Label Culturel des Angelets de la Terra. L’association culturelle des Angelets de la Terra s’engage à soutenir et mettre en valeur les actions que souhaitent mener José Montessino et son équipe pour promouvoir la langue, les traditions et les liens avec la Catalogne du Sud.
Resultat de la recherche : {{ itemarecherchesauvegarde }}

Actualités :

Aucun resultat
{{resultatactualita.titre}}


Musiciens :

Aucun resultat
{{music.titre}} - {{music.nom}}


Photographes :

Aucun resultat
{{fotoperiodiste.titre}}


Poêtes :

Aucun resultat
{{poetes.titre}}


Villes :

Aucun resultat
{{ajuntamen.titre}} - {{ajuntamen.ville}}


Agenda :

Aucun resultat
{{agenda.titre}}