Livre Blanc de Catalogne Nord : 55 propositions et 55 municipalités pour la catalanité


Les principaux axes du « Livre Blanc de Catalogne Nord » sont la normalisation de la présence du catalan dans l'espace public; l'enseignement en catalan; l'organisation de fêtes populaires et traditionnelles; les liens avec le reste des Pays Catalans; etc...   Le « Livre Blanc de Catalogne Nord » a été élaboré par les Angelets de la Terra avec l'aide de professeurs de l'Université de Perpignan, spécialisés dans la toponymie, l'histoire et l'enseignement du catalan, mais aussi plusieurs acteurs de la vie culturelle, associative et économique de notre département (voir la liste ci-dessous).   Le « Livre Blanc de Catalogne Nord » développe 55 propositions concrètes pour la catalanité qui ont été soumises à toutes les municipalités nord-catalanes.   55 municipalités participent au « Livre Blanc de Catalogne Nord » en y présentant leurs actions et les projets en lien avec la catalanité. De nombreuses autres communes souhaitent aussi participer à ce projet. C'est pourquoi une deuxième édition est déjà prévue, afin de donner une place à toutes les communes de Catalogne Nord et de faire un premier bilan.   L'association culturelle, autogérée et indépendante des Angelets de la Terra était à l'origine un groupe de supporters de l'USAP et des Dragons Catalans, de 2001 à 2009. Elle coordonne depuis 2010 un collectif autogéré et autofinancé de centaines de musiciens. En 2018, elle a organisé 4 festivals « Concerts per la Llibertat » pour la liberté et la démocratie avec la participation de 40 groupes. En 2019, une cinquantaine de communes ont accueilli leur exposition collective de photojournalisme « Visca per la Llibertat ». En 2020, 23 listes aux municipales ont porté le « Label Cultural » des Angelets de la Terra dont elles ont signé la charte et 14 d'entre elles ont gagné ces élections. Aujourd'hui, le « Livre Blanc de Catalogne Nord » reprend et développe les trois points de la charte de ce « Label Cultural »: langue, culture, pays.   Des exemplaires du « Livre Blanc de la Catalogne Nord » seront offerts à toutes les municipalités, participantes ou pas de cette première édition, à partir de la mi-mai 2021. Ainsi, il sera possible pour tous les élus et les habitants de se procurer ce livre dans les mairies.   Ont participé à la réalisation du « Livre Blanc de Catalogne Nord »: Berenguera Sunyer (psychologue), Christian Troadec (maire de Carhaix), Coleta Planas (conseillère pédagogique de catalan retraitée et poétesse), Daniela Grau (professeur de catalan retraitée), Geneviève Labat (chef d'entreprise), Gildas Girodeau (écrivain), Jaume Gubianas (dessinateur), Joan Peytaví Deixona (professeur d'université spécialiste en toponymie), Joan Planes (co-fondateur des Angelets de la Terra), Michel Leiberich (professeur d'université retraité), Nicolas Marty (professeur d'université spécialiste d'histoire économique et sociale), Olivier Poisson (président de L'ASPHAR), Pierre Lissot (directeur de l'Office Public de la Langue Catalane), Priscilla Beauclair (graphiste et journaliste au Travailleur Catalan), Ramon Faura-Llavari (chef d'entreprise), Rémy Farré (président de l'Associació Catalana d'Estudiants), Richard Bantegny (caméraman, photographe), Rita Peix (docteure en Etudes catalanes et transfrontalières, formatrice pour l'enseignement bilingue)...
La mairie de Saint-Cyprien participe au Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Sant Cebrià - Saint-Cyprien (13-06-2021)
Thierry DEL POSO, Maire de Saint-Cyprien, Président de la communauté de communes Sud Roussillon et Conseiller Départemental en lien avec les associations catalanes (Els Amics Cebrianencs, Foment Ballem Tots, Terra i Mar et Xarxa Cebrianenca) est avec l’ensemble de son équipe attaché à la culture catalane.   L’enseignement du catalan : A Saint-Cyprien l’APLEC intervient dans les 2 écoles élémentaires de la commune pour les classes du CP au CE2, la Maison des Jeunes participe à l’ensemble des fêtes traditionnelles (Sant Jordi, Sant-Joan, Festa Major,…). Une réflexion est actuellement en cours sur le territoire sud Roussillon pour accueillir une Bressola (de la maternelle au bac). L’association Xarxa Cebrianenca, représentée par Mithé PULL et subventionnée par la mairie, propose des cours de catalan pour adultes. En ce qui concerne l’apprentissage du catalan pour le personnel municipal, une étude est actuellement en cours pour le personnel de l’Office de Tourisme.   Mairie bilingue/signalétique bilingue : Le drapeau catalan pavoise sur l’ensemble des bâtiments municipaux, et Jacques FIGUERAS est maire adjoint délégué à la catalanité. Comme le maire s’y était engagé lors des dernières élections les plaques des rues du centre ancien seront en catalan et il y a une page en catalan dans le bulletin municipal   Valorisation du patrimoine naturel et architectural : L’étude est actuellement menée pour que les agents de l’Office de Tourisme aient une formation au catalan. Dès l’été prochain l’Office de Tourisme disposera de documentation sur les communes de Catalogne du Sud.   Promotion de la culture populaire : Chaque année pour la Sant Jordi des lectures ou spectacles sont faits en catalan. Grâce à nos associations et à la volonté du maire d’afficher les valeurs et la culture catalane, la sardane, les gegants, les correfocs,… permettent de revivre les fêtes traditionnelles notamment lors de la Festa Major.   Développer les liens avec le reste des Pays Catalans : La ville est jumelée avec Sant Cebrià de Vallalta, la commune de Catalogne du Sud est représentée lors des fêtes traditionnelles organisées par Saint-Cyprien. Les membres de l’association Els Amics de Sant-Cebrià apportent la flamme du Canigó tous les 23 juin.   Thierry DEL POSO, Maire
La mairie de Saleilles participe au Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Salelles (13-06-2021)
La commune de Saleilles partage la culture, la langue et les traditions catalanes avec tous les habitants.   Pour les plus petits, nous finançons l'intervenant de l'APLEC pour qu'il donne des cours de catalan en maternelle et primaire.   Nous soutenons aussi le Foment de la Sardana et la fête de la Sant Joan.   Nous avons la volonté de mettre en place un jumelage avec une commune de Baixa Cerdanya, en Catalogne Sud.   François RALLO, Maire
La mairie de Reynés participe au Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Reiners - Reynès (13-06-2021)
Située au cœur du Vallespir, Reynès offre une biodiversité extraordinaire entre plaine, rivière et montagne. Frontalière avec l’Empordà et jumelée avec Maçanet de Cabrenys, la commune offre d’innombrables possibilités de randonnées à l’image du projet « Les Pyrénées l’Alta Garrotxa – Salines-Vallespir » qui a été travaillé en coopération entre quatre entités supra-communales de l’Espace Catalan Transfrontalier. Témoin de nombreux épisodes de grande importance historique et culturelle entre le Roc de Frausa évoluant à 1450 mètres et le parcours ancestral « de Château à Château » et qui devint transfrontalier à partir de la signature du Traité des Pyrénées en 1659.   C’est donc tout naturellement que Reynès reste attachée à la culture catalane avec l’organisation de manifestations et d’actions de part l’implication très actives des associations locales comme: le comité de jumelage Reiners-Maçanet de Cabrenys, Reynès Patrimoine Culturel, Cistelles y Banastes…, les cours de catalan dispensés par le Centre Cultural Català del Vallespir… et bien d’autres projets qui seront mis en place durant ces 5 prochaines années.   Guy GATOUNES, Maire
La mairie de Ria-Sirach participe au Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Rià i Cirac (13-06-2021)
Bressol de Catalunya / Berceau de la Catalogne. C’est à Ria qu’est né, en 842, le fameux Guifred d’Arria surnommé Guifred « El Pelut », fondateur de la dynastie catalane. Le village de Ria mérite d’être connu pour avoir été le lieu de résidence d'une famille qui a été à l'origine des anciens Comtes de Barcelone et d’Aragon. Cette maison a donné des rois à la Castille, à la Navarre, à la Sicile, à l’Ile de Majorque, mais également des Souverains à la Provence et à une partie du Languedoc, et des reines à la France, à la Castille, au Portugal et au Royaume de Naples. C’est un point d’histoire, dont la Province du Roussillon doit se glorifier. Le 7 novembre 1659, le traité des Pyrénées formalise une paix entre la couronne d’Espagne et la France. Le Château de Ria fut le refuge des « Miquelets », catalans qui refusaient la nationalité française. Le 3 avril 1672 sur ordre de Louis XIV, ce château, qui représentait l’identité catalane, fut détruit et rasé par Vauban. C’est le 03 mars 1822, sur ordonnance royale que les communes préexistantes de Ria et de Sirach fusionnent pour n’en faire qu’une. Depuis, le village de Ria-Sirach, gardera toujours cet esprit de catalanité.   Pour le Conseil Municipal, il est souhaitable de s’occuper de l’avenir mais il est important, aussi, de connaître ses racines. Entouré et épaulé par ses associations dynamiques qui ne cessent de mettre en valeur, tout au long de l’année, la culture et les traditions Catalanes par l’organisation de fêtes traditionnelles comme: les Goigs del Ous, la Flamma del Canigó, la Sant Joan, les Corrofocs, l’Aplec de Llùgols, l’Aplec de Sardane, la castanyada.   Nos enfants ne sont pas oubliés, nous avons mis en place, dans l’école communale avec l’APLEC (Association pour l’Enseignement du Catalan), depuis de nombreuses années, des cours de catalan.   Les plaques de rues du vieux village « La Llisse » sont en en catalan et en français.   Dernièrement, nous avons apporté notre soutien à la Confédération Sardaniste de Catalogne pour l’inscription de la Patrimoine Culturel Immatériel de l'Humanité de l’UNESCO.   Pour terminer, comme je le dis souvent aux nouveaux arrivants: « Vous avez choisi notre beau village pour y vivre, vous êtes les bienvenus, vous faites partie intégrante de notre village, et si cela peut vous faire plaisir, vous êtes désormais Catalans. »   Jean MAURY, Maire
La mairie de Ponteilla-Nyls participe au Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Pontellà (12-05-2021)
La Catalanité ce n’est ni dans les textes ni dans les paroles mais dans l’action au quotidien.   Notre commune se revendique de part son identité comme un acteur de la catalanité avec :   - L’école la Bressola - L’atelier Cantarrana Sardanista - La Sant Joan - La Sant Jordi - Els Goigs dels Ous - Le jumelage avec Breda - Des noms de rues de personnalités catalanes comme Jordi BARRE... - Une section de livres en catalan à la médiathèque - Des cours de catalan à l’école élémentaire - La participation à des tournois de bitlles catalanes - Des projets avec l’espace de vie sociale (cours de cuisine catalane, …) - Réalisation de plus de 9000 bunyetes par an - Une action culturelle tournée vers la catalanité (contes, théâtre, cobla…)   Franck DADIÈS, Batlle/Maire  
La mairie de Port-Vendres participe au Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Portvendres (12-05-2021)
Llibre Blanc de Catalunya Nord   La langue, la culture, la fibre catalane n’ont jamais été absentes de la vie port-vendraise. Bien au contraire, durant des décennies voire des siècles, la vie locale aura été bercée jusqu’aux années 50/60 au seul rythme du parler catalan. Dans les années 90, l’Association La Vigatana prend son envol et s’impose comme la gardienne des traditions. À porter à son actif, au-delà de l’apprentissage de la sardane, des actions et des participations folkloriques, l’enseignement du catalan pour les adultes (jusqu’à 60 élèves sur 3 niveaux d’enseignement). C’est aussi la pose en façade de la Mairie de la plaque « Ajuntament » offerte par la Casa de la Generalitat, la consécration de la Senyera en l’église de Mare de Déu de la Bonanova (Notre Dame de Bonne Nouvelle), les festivals de chant choral en cette même église. Ce sont les voyages dans le Sud naturellement. Mais sans doute le plus marquant aura été pour les participants, un voyage de 8 jours à l’Alguer en Sardaigne. 85 Port-vendrais et amis de Port-Vendres à la rencontre des descendants des Catalans du XIVe siècle qui dominaient la Méditerranée. Tout cela grâce à la Vigatana.   L’absence d’une structure volontariste, reconnue, mobilisatrice des énergies et donc des actions à entreprendre aura été une des raisons de la stagnation ces dernières années d’une culture catalane limitée au seul folklore. Insuffisant ! Bien avant les élections de Mars 2020, j’avais pensé devoir créer une fois élu une Commission extra municipale chargée de la catalanité (CEMCAT). C’est désormais chose faite. La CEMCAT se met en place. Elle catalysera toutes les idées, les actions, les projets en faveur de la culture catalane et de la langue. Ainsi pas de dispersion, pas d’interférences, pas d’ingérence, la CEMCAT dont je suis en tant que Maire de Port-Vendres le Président, sera une force de propositions auprès des élus de Port-Vendres et ses membres participeront si c’est nécessaire au travail de réflexion et de réalisation des élus sur les projets qu’elle leur soumettra. Les interactions avec tous les départements de la Municipalité sont fortement souhaitées et seront favorisées.   En matière d’enseignement du catalan à l’école, je rappelle que ce sont 7 classes du primaire qui en bénéficient avec une intervention de l’APLEC. Des cours de catalan viennent d’être mis en place en grande section de maternelle. Nous nous en réjouissons, conscients que tout commence à l’école.   Parmi les actions en cours, la rubrique « UN DIA UN MOT » visible au quotidien sur la page Facebook de la Ville connaît un succès qui ne se dément pas depuis sa mise en place en février dernier. Autres projets : reprise, car totalement abandonné, du bilinguisme des noms des rues et des sites remarquables. Aide également au double étiquetage de leurs produits et productions pour les commerçants locaux qui le souhaiteront. Proposition de créations d’un espace dédié à la culture catalane à la Médiathèque non encore officiellement inaugurée. Nous ferons le nécessaire pour que la Maison de Santé prenne le nom de « Cal Metge ». Enfin d’autres projets mûrissent telle la relance du jumelage avec Port Sollers à Mallorca.   Grégory MARTY, Maire
La mairie de Pézilla-la-Rivière participe au Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Pesillà de la Ribera (12-05-2021)
Llibre Blanc de Catalunya Nord   Voici les actions que nous avons mises en place:   - Organisation et développement d'une Bressola    - Cours de catalan à l'école maternelle   - Cours de catalan pour adultes par l'Association Pézilla-Ailleurs   - Développement d'une signalétique en catalan    - Utilisation de la langue catalane pour certains discours et prises de parole    - Cours de catalan pour les élus volontaires    - Affichage bilingue    - Le nom des bâtiments publics choisi parmi des noms de Catalans universels: Médiathèque bilingue nommée Ramon LULL   - Cycle de conférences autour de la Catalogne et de la catalanité (Histoire , culture traditions etc...)   - Participation au projet du Liceu de Barcelona "Opera a la fresca"   - Village associé au FEMAP festival de musique ancienne des Pyrénées dont le siège est à la Seu d'Urgell (subventionné par l'Eurorégion)   - Participation à IDENTICAT spectacles et Castell au village    - Réception de personnalités de Catalogne Sud comme Carme Forcadell (Présidente du parlement catalan) et le Président Carles Puigdemont   - Jumelage très actif avec la ville de la Granadella en Catalogne Sud    - Organisation de voyages de découvertes des Pays Catalans    - Journées de la Catalanité   - Publication d'ouvrages en catalan épuisés comme "La mare Terra" de Pau Berga   - Conversations en Catalan à la médiathèque   Jean-Paul BILLÈS, Maire   Yves ESCAPE, conseiller 
La mairie d'Oms participe au Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Oms (12-05-2021)
Llibre Blanc de Catalunya Nord   À partir de ce printemps, un répondeur bilingue sera mis en place à la mairie d’Oms.   Par ailleurs, depuis quelques années, les habitants peuvent participer à une initiation au catalan une fois par semaine. Initiation qui sera également étendue à l'école primaire lorsque la situation sanitaire le permettra.   D'autres projets sont à l'étude comme un jumelage avec une ville de Catalogne Sud ou des Baléares d’une part ou l'inscription «casa de la vila» sur la façade de la mairie d’autre part...   Patrick GÉRICAULT, Maire
La mairie d'Olette-Evol participe au Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Oleta-Èvol (12-05-2021)
Llibre Blanc de Catalunya Nord   Depuis de nombreuses années la commune d’Olette-Evol a renoué avec les traditions catalanes au travers de différentes festivités, à savoir : - Els Goigs dels Ous - Les feux de la Sant-Joan et la Flamme del Canigó   De plus, la signalétique patrimoniale mise en place sur les différents sites est accessible en catalan par des QR codes.   La signalétique « Mairie » est aussi en catalan.   Les plaques de nom des rues et fontaines sont en catalan. Il est prévu de faire progressivement de même à Olette. Notamment en 2019, une rue d’Olette a été rebaptisée « Carrer Simona GAY », en référence à la poétesse en langue catalane.   Jean-Louis JALLAT, Maire
La mairie de Néfiach participe au Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Nefiac (12-05-2021)
Llibre Blanc de Catalunya Nord   En tant que Maire de Néfiach, il est pour moi important de perpétuer les traditions dans le respect de nos valeurs et de nos coutumes.   Les enfants apprennent le catalan une heure par semaine à l'école avec mon ami Ramon GUAL, intervenant catalan.   La fête traditionnelle de la Saint Jean est la fête qui rassemble le plus de Néfiachois chaque année, avec la participation du groupe scolaire : Préparation des bouquets, accueil de la flamme par les élèves de CM2 en tenue traditionnelle.   Nous avons mis en place des panneaux « PAYS CATALAN ».   Patrice VILA, Maire
Resultat de la recherche : {{ itemarecherchesauvegarde }}

Actualités :

Aucun resultat
{{resultatactualita.titre}}


Musiciens :

Aucun resultat
{{music.titre}} - {{music.nom}}


Photographes :

Aucun resultat
{{fotoperiodiste.titre}}


Poêtes :

Aucun resultat
{{poetes.titre}}


Villes :

Aucun resultat
{{ajuntamen.titre}} - {{ajuntamen.ville}}


Agenda :

Aucun resultat
{{agenda.titre}}