Dernier communiqué

35 personnalités qui soutiennent l'action solidaire des Angelets de la Terra

Les Angelets de la Terra sont sur les routes depuis septembre 2018 avec leur exposition itinérante de photojournalisme "Visca per la Llibertat" sur le processus d'indépendance en Catalogne. Leur action en faveur de la démocratie et de la liberté a reçu le soutien de nombreuses personnalités du monde culturel, sportif, médiatique ou politique: Jordi Cuixart (président d'Omnium Cultural emprisonné), Elisenta Paluzie (président de l'ANC), Sergi Lopez (César du meilleur acteur en 2001), Bernard Goutta (ancien capitaine emblématique de l'USAP, entraîneur de l'ASM Clermont Auvergne), Carles Puigdemont (président de la Catalogne, en exil en Belgique), Montse Puigdemont (soeur du président Puigdemont, membre de l'Associació Catalana pels Drets Civils), Xavier Sànchez (frère de l'ex-president de l'ANC Jordi Sanchez, membre de l'Associació Catalana pels Drets Civils), Clara Ponsatí (ministre de l'enseignement, en exil en Ecosse), Toni Comín (ministre de la santé, en exil en Belgique), Lluís Puig (ministre de la culture, en exil en Belgique), Meritxell Serret (ministre de l’agriculture, en exil en Belgique), Ferran Civit (député du parlement de Catalogne, membre de l'Associació Catalana pels Drets Civils), Artur Mas (ex-président de la Catalogne), Quim Torra (actuel président de la Catalogne), Lluís Llach (ex-député du parlement de Catalogne, auteur de l'Estaca, compositeur et interprète), Josep Puigbert (directeur de la Casa de la Generalitat a Perpinyà),... Les maires présents lors des vernissages de Visca per la Llibertat: Claude Ferrer (maire de Prats-de-Mollo), Elies Nova (maire Llivia), Xavier Barranco (maire Port-Bou), Jean-Michel Soler (maire de Banyuls-sur-Mer), Marc Cassou (mairie Cerbère), Guy Esclopé (vice-président Conseil Régional), Nicolas Garcia (vice-président Conseil Départemental), Jean-Pierre Romero (maire de Port-Vendres), Patrick Sarda (mairie d'Opoul-Perillos), Jean-André Magdalou (maire d'Alenya), Maurice Guisset (mairie Vernet-les-Bains), Jean-Claude Rivayrol (mairie Estavar), Armelle Fourcada (maire du Soler), Jean-Paul Billés (maire de Pézilla-la-Rivière), François Rallo (maire Saleilles), Robert Garrabé (maire Saint-Jean-Pla-de-Corts), Eric Nivet-Rustullet (maire Jujols), Jean-Luc Moliner (maire Saint-Pierre-dels-Forcats), Huguette Teulière (maire Villefranche-de-Conflent)
Discours du maire de Pesillà de la Ribera lors du 4ème Concert per la Llibertat
à - Pesillà de la Ribera Pézilla-la-Rivière
Les musiciens de Catalogne Nord qui forment le Col·lectiu Angelets de la Terra se sont mobilisés depuis le début de l’année 2018 pour organiser quatre concerts/festivals de soutien aux prisonniers et exilés politiques catalans. Pour ce quatrième Concert pour la Liberté, les Angelets de la Terra ont invité les Pézillanais et tous les Catalans du Nord à affirmer leur soutien à leurs frères du Sud qui souffrent de la répression de l’état espagnol. L’argent récolté a été reversé aux caisses de solidarité aux prisonniers et exilés et s'est additionner aux 8000 euros obtenus lords des trois premiers concerts. Le référendum du 1er Octobre 2017, organisé par le gouvernement catalan avec l’aide de la population civile, a permis de montrer au monde entier le désir de changement du peuple catalan et mettre en évidence le comportement violent et anti-démocratique de l’Espagne. Le mouvement catalan reste pacifiste malgré les provocations, les persécutions judiciaires contre des maires, des enseignants,… la condamnation de musiciens à des peines de prison ferme pour avoir critiqué la royauté, etc. Les Angelets de la Terra considèrent cette situation intolérable et dangereuse pour la démocratie en Europe, c’est pourquoi ils ont organisé les Concerts per la Llibertat. Le concert solidaire à la salle des fêtes de Pézilla-de-la-Rivière, dont l’entrée était libre, a débuté par des chants traditionnels valenciens avec Susanna, originaire d’Alcoi. Puis, il y a eu de la rumba catalana sur la scène principale avec le groupe de Figueres, Els Delai, qui a participé à l’hommage à Joan Pau Giné en 2013 et à l’inauguration de Visca per la Llibertat (www.visca-llibertat.cat) le mois dernier, deux activités organisées par les Angelets de la Terra. Il y a eu aussi un récital de Pere Figueres, puis de Gerard Jacquet, porteurs de la chanson catalane en Roussillon depuis les années 70 et leur participation aux collectifs Guillem de Cabestany puis Angelets de la Terra. Muriel Perpigna Falzon, valeur montante, présente sur de nombreux galas officiels de la Generalitat en Catalogne Nord, a interprété les plus grands classiques de la chanson catalane avec une touche jazzy. Le groupe de rock festif La Reskape et Llamp te Frigui, premier groupe à avoir adhéré au Col·lectiu Angelets de la Terra, ont aussi ambiancé la soirée.
VISCA PER LA LLIBERTAT: Débat avec Claude Ferrer, maire de Molló et débat
à - Prats de Molló Prats-de-Mollo
Les Angelets de la Terra, association culturelle autogérée et autofinancée de Catalogne Nord, ont réuni les meilleurs clichés d’une cinquantaine de photojournalistes dans l’exposition itinérante Visca per la Llibertat, afin d’aider le public à mieux comprendre le processus d’autodétermination de la Catalogne. Cette exposition de 250 photos, retraçant les faits les plus marquants depuis la première consultation populaire à Arenys de Munt en 2009, est exposée en collaboration avec une cinquantaine de communes françaises en 2019. Les Angelets de la Terra présentent « Visca per la Llibertat », en collaboration avec des maires solidaires en Catalogne Nord, Alsace, Béarn, Savoie, Bretagne, Corse, Pays Basque de janvier à décembre 2019. Pendant chaque vernissages, cette exposition collective de photojournalisme, est complétée par la diffusion du documentaire « Catalunya : 1-0 », réalisé par Médiapro et sous-titré en français, qui montre l’organisation de plusieurs lieux de vote le jour du référendum du 1er octobre 2017, afin de mieux comprendre les motivations du peuple catalan. « Visca per la Llibertat » a été inaugurée par le président catalan Quim Torra à la Casa de la Generalitat à Perpinyà. L’exposition a été présentée en septembre 2018 dans 26 commerces et galeries de Perpignan, en parallèle du festival de photojournalisme « Visa pour l’Image » qui a refusé et refuse toujours de traiter du processus catalan. L’objectif des Angelets de la Terra est d’éclairer le plus large public possible sur ce processus pacifique, démocratique et civique. Créée en 2001, l’association loi 1901 « Angelets de la Terra » était à l’origine une penya de supporters de l’USAP et des Dragons Catalans. Depuis, elle soutient activement les projets visant à renforcer les liens entre les catalans du Nord et du Sud, ainsi que le développement de la création artistique en langue catalane, particulièrement au travers de son collectif de musiciens. Depuis mars 2018, les Angelets organisent aussi les « Concerts per la Llibertat », en solidarité avec les prisonniers et les exilés politiques catalans. Une centaine de musiciens professionnels d’Occitanie, de Catalogne Nord et Sud y ont participé bénévolement. En décembre 2018, les Angelets ont fait un concert devant la prison de Figueres où était enfermée l’ancienne ministre du travail, Dolors Bassa.Ils ont aussi convoqué plusieurs « Cassolades per la Llibertat » unitaires afin de dénoncer la répression judiciaire contre les Catalans du Sud et pour demander la liberté des prisonniers et exilés politiques catalans. En septembre 2019, commence un nouveau cycle de « Visca per la Llibertat » qui s’exposera dans les plus grandes communes de Catalogne Nord, mais aussi dans les communes d’autres peuples solidaires. Cela met d’avantage en évidence que le conflit entre la Catalogne et l’Espagne n’est pas une affaire interne et que cela concerne tous les républicains et démocrates. Il s’agit de défendre les droits fondamentaux comme la liberté d’expression, le droit de vote et de manifestation, mais aussi le droit pour un peuple de décider démocratiquement et pacifiquement de son futur. L’ensemble de ces actions, parrainées par l’ancien joueur de l’USAP Bernard Goutta et l’acteur Sergi Lopez, bénéficient du soutien de nombreux élus de Catalogne Nord et sud, ainsi que des trois derniers présidents de la Generalitat de Catalogne. L’exposition itinérante « Visca per la Llibertat » en 2019 c’est :45 municipis a l’estat francès / communes françaises7.000 visitants / visiteurs41 fotografs / photographes245 fotos / photos
Visca per la Llibertat: Discours du maire de Prats de Molló en faveur des prisonniers politiques catalans
à - Prats de Molló Prats-de-Mollo
Visca per la Llibertat à Cerbère avec Josep Puigbert, directeurde la Casa de la Generalitat à Perpignan
à - Cervera de la Marenda Cerbère
Les Angelets de la Terra, association culturelle autogérée et autofinancée de Catalogne Nord, ont réuni les meilleurs clichés d’une cinquantaine de photojournalistes dans l’exposition itinérante Visca per la Llibertat, afin d’aider le public à mieux comprendre le processus d’autodétermination de la Catalogne. Cette exposition de 250 photos, retraçant les faits les plus marquants depuis la première consultation populaire à Arenys de Munt en 2009, est exposée en collaboration avec une cinquantaine de communes françaises en 2019. Les Angelets de la Terra présentent « Visca per la Llibertat », en collaboration avec des maires solidaires en Catalogne Nord, Alsace, Béarn, Savoie, Bretagne, Corse, Pays Basque de janvier à décembre 2019. Pendant chaque vernissages, cette exposition collective de photojournalisme, est complétée par la diffusion du documentaire « Catalunya : 1-0 », réalisé par Médiapro et sous-titré en français, qui montre l’organisation de plusieurs lieux de vote le jour du référendum du 1er octobre 2017, afin de mieux comprendre les motivations du peuple catalan. « Visca per la Llibertat » a été inaugurée par le président catalan Quim Torra à la Casa de la Generalitat à Perpinyà. L’exposition a été présentée en septembre 2018 dans 26 commerces et galeries de Perpignan, en parallèle du festival de photojournalisme « Visa pour l’Image » qui a refusé et refuse toujours de traiter du processus catalan. L’objectif des Angelets de la Terra est d’éclairer le plus large public possible sur ce processus pacifique, démocratique et civique. Créée en 2001, l’association loi 1901 « Angelets de la Terra » était à l’origine une penya de supporters de l’USAP et des Dragons Catalans. Depuis, elle soutient activement les projets visant à renforcer les liens entre les catalans du Nord et du Sud, ainsi que le développement de la création artistique en langue catalane, particulièrement au travers de son collectif de musiciens. Depuis mars 2018, les Angelets organisent aussi les « Concerts per la Llibertat », en solidarité avec les prisonniers et les exilés politiques catalans. Une centaine de musiciens professionnels d’Occitanie, de Catalogne Nord et Sud y ont participé bénévolement. En décembre 2018, les Angelets ont fait un concert devant la prison de Figueres où était enfermée l’ancienne ministre du travail, Dolors Bassa.Ils ont aussi convoqué plusieurs « Cassolades per la Llibertat » unitaires afin de dénoncer la répression judiciaire contre les Catalans du Sud et pour demander la liberté des prisonniers et exilés politiques catalans. En septembre 2019, commence un nouveau cycle de « Visca per la Llibertat » qui s’exposera dans les plus grandes communes de Catalogne Nord, mais aussi dans les communes d’autres peuples solidaires. Cela met d’avantage en évidence que le conflit entre la Catalogne et l’Espagne n’est pas une affaire interne et que cela concerne tous les républicains et démocrates. Il s’agit de défendre les droits fondamentaux comme la liberté d’expression, le droit de vote et de manifestation, mais aussi le droit pour un peuple de décider démocratiquement et pacifiquement de son futur. L’ensemble de ces actions, parrainées par l’ancien joueur de l’USAP Bernard Goutta et l’acteur Sergi Lopez, bénéficient du soutien de nombreux élus de Catalogne Nord et sud, ainsi que des trois derniers présidents de la Generalitat de Catalogne. L’exposition itinérante « Visca per la Llibertat » en 2019 c’est :45 municipis a l’estat francès / communes françaises7.000 visitants / visiteurs41 fotografs / photographes245 fotos / photos
LABEL CULTUREL ANGELETS DE LA TERRA: Nathalie Regond-Planas, candidate à Saint-Génis-des-Fontaines
à - Sant Genís de Fontanes Saint-Génis-des-Fontaines
Nathalie Regond-Planas, première adjointe au maire de Saint-Génis-des-Fontaines, en Roussillon (Catalunya Nord) est tête de liste aux municipales de 2020. Elle portera le Label Culturel des Angelets de la Terra pour promouvoir ensemble la langue, les traditions et les liens avec la Catalogne du Sud. L’association culturelle des Angelets de la Terra s’engage à soutenir et mettre en valeur les actions que souhaite mener Nathalie Regond-Planas avec son équipe en faveur de la "catalanité".
LABEL CULTUREL ANGELETS DE LA TERRA : Jean-Marc Pujol s'engage à créer un collège et un lycée de la BRESSOLA
à - Perpinyà Perpignan
Jean-Marc Pujol, maire de Perpinyà en Roussillon (Catalunya Nord) est candidat aux municipales de 2020. Il portera le Label Culturel des Angelets de la Terra pour promouvoir ensemble la langue, les traditions et les liens avec la Catalogne du Sud. L’association culturelle des Angelets de la Terra s’engage à soutenir et mettre en valeur les actions que souhaite mener Jean-Marc Pujol avec la municipalité en faveur de la "catalanité".
Visca per la Llibertat à Thuir: débat avec le maire René Olive
à - Tuïr Thuir
Les Angelets de la Terra, association culturelle autogérée et autofinancée de Catalogne Nord, ont réuni les meilleurs clichés d’une cinquantaine de photojournalistes dans l’exposition itinérante Visca per la Llibertat, afin d’aider le public à mieux comprendre le processus d’autodétermination de la Catalogne. Cette exposition de 250 photos, retraçant les faits les plus marquants depuis la première consultation populaire à Arenys de Munt en 2009, est exposée en collaboration avec une cinquantaine de communes françaises en 2019. Les Angelets de la Terra présentent « Visca per la Llibertat », en collaboration avec des maires solidaires en Catalogne Nord, Alsace, Béarn, Savoie, Bretagne, Corse, Pays Basque de janvier à décembre 2019. Pendant chaque vernissages, cette exposition collective de photojournalisme, est complétée par la diffusion du documentaire « Catalunya : 1-0 », réalisé par Médiapro et sous-titré en français, qui montre l’organisation de plusieurs lieux de vote le jour du référendum du 1er octobre 2017, afin de mieux comprendre les motivations du peuple catalan. « Visca per la Llibertat » a été inaugurée par le président catalan Quim Torra à la Casa de la Generalitat à Perpinyà. L’exposition a été présentée en septembre 2018 dans 26 commerces et galeries de Perpignan, en parallèle du festival de photojournalisme « Visa pour l’Image » qui a refusé et refuse toujours de traiter du processus catalan. L’objectif des Angelets de la Terra est d’éclairer le plus large public possible sur ce processus pacifique, démocratique et civique. Créée en 2001, l’association loi 1901 « Angelets de la Terra » était à l’origine une penya de supporters de l’USAP et des Dragons Catalans. Depuis, elle soutient activement les projets visant à renforcer les liens entre les catalans du Nord et du Sud, ainsi que le développement de la création artistique en langue catalane, particulièrement au travers de son collectif de musiciens. Depuis mars 2018, les Angelets organisent aussi les « Concerts per la Llibertat », en solidarité avec les prisonniers et les exilés politiques catalans. Une centaine de musiciens professionnels d’Occitanie, de Catalogne Nord et Sud y ont participé bénévolement. En décembre 2018, les Angelets ont fait un concert devant la prison de Figueres où était enfermée l’ancienne ministre du travail, Dolors Bassa.Ils ont aussi convoqué plusieurs « Cassolades per la Llibertat » unitaires afin de dénoncer la répression judiciaire contre les Catalans du Sud et pour demander la liberté des prisonniers et exilés politiques catalans. En septembre 2019, commence un nouveau cycle de « Visca per la Llibertat » qui s’exposera dans les plus grandes communes de Catalogne Nord, mais aussi dans les communes d’autres peuples solidaires. Cela met d’avantage en évidence que le conflit entre la Catalogne et l’Espagne n’est pas une affaire interne et que cela concerne tous les républicains et démocrates. Il s’agit de défendre les droits fondamentaux comme la liberté d’expression, le droit de vote et de manifestation, mais aussi le droit pour un peuple de décider démocratiquement et pacifiquement de son futur. L’ensemble de ces actions, parrainées par l’ancien joueur de l’USAP Bernard Goutta et l’acteur Sergi Lopez, bénéficient du soutien de nombreux élus de Catalogne Nord et sud, ainsi que des trois derniers présidents de la Generalitat de Catalogne. Le site web de l’exposition : http://visca-llibertat.cat/ Plus d’informations : Ramon Faura, président des Angelets de la Terra (06.68.89.82.71) L’exposition itinérante « Visca per la Llibertat » en 2019 c’est :45 municipis a l’estat francès / communes françaises7.000 visitants / visiteurs41 fotografs / photographes245 fotos / photos
LABEL CULTUREL ANGELETS DE LA TERRA : Agnès Parayre, maire de La Menera
à - La Menera Lamanère
Agnès Parayre, maire de La Menera en Vallespir (Catalunya Nord), est candidate aux municipales de 2020. Elle portera le Label Culturel des Angelets de la Terra pour promouvoir ensemble la langue, les traditions et les liens avec la Catalogne du Sud. L’association culturelle des Angelets de la Terra s’engage à soutenir et mettre en valeur les actions menées par Agnère Parayre et sa municipalité comme la Trobada del Coll de Malrems organisée avec les municipalités sud-catalanes de Rocabruna, Beget et la Vall de Camprodon.
LABEL CULTUREL ANGELETS DE LA TERRA : Marc Glories, candidat pour être maire de Fontpédrouse
à - Fontpedrosa Fontpédrouse
Marc Glories, adjoint au maire, est candidat aux municipales de 2020 pour être maire de Fontpedrosa, en Conflent. Il portera le Label Culturel des Angelets de la Terra pour promouvoir la catalanité. L’association culturelle des Angelets de la Terra s’engage à soutenir et mettre en valeur les actions en faveur de la langue, de la culture et des échanges avec les municipalités sud-catalanes que souhaite mener Marc Glories avec son équpe.
LABEL CULTUREL ANGELETS DE LA TERRA : Philippe Fourcade, maire d'Espira de l'Agly
à - Espirà de l'Aglí Espira de l'Agly
Philippe Fourcade, maire d'Espirà de l'Aglí en Roussillon (Catalunya Nord), est candidat aux municipales de 2020. Il portera le Label Culturel des Angelets de la Terra pour promouvoir ensemble la langue, les traditions et les liens avec la Catalogne du Sud. L’association culturelle des Angelets de la Terra s’engage à soutenir et mettre en valeur les actions que souhaite mener Philippe Fourcade avec la municipalité dans le cadre de la Sant Joan, de l'initiation à la langue catalane et de jeux traditionnels catalans auprès des jeunes.  
Resultat de la recherche : {{ itemarecherchesauvegarde }}

Actualité :

Aucun resultat
{{resultatactualita.titre}}
{{resultatactualita.contenu.text}}




Musiciens :

Aucun resultat
{{music.titre}} - {{music.nom}}
{{music.description}}
- {{music.userdescription}}




Photopériodistes :

Aucun resultat
{{fotoperiodiste.titre}}
{{fotoperiodiste.contenu.text}}




Poêtes :

Aucun resultat
{{poetes.titre.text}}
{{poetes.contenu.text}}




Villes :

Aucun resultat
{{ajuntamen.titre}} - {{ajuntamen.ville}}
{{ajuntamen.contenu.text}}




Agenda :

Aucun resultat
{{agenda.titre}}
{{agenda.description.text}}