115 municipalités participent à la 2ème édition du Livre Blanc de Catalogne Nord


Le « Llibre Blanc de Catalunya Nord » est un outil à destination des municipalités de tous bords politiques, de toutes tailles et de toutes les zones géographiques souhaitant promouvoir une « catalanité » facteur de cohésion sociale. En une année, 115 municipalités ont intégré le projet du livre blanc. Elles étaient 55 à participer à la première édition en juin 2021, déjà réalisée par les Angelets de la Terra.   Ce livre blanc commence par deux éditoriaux de deux personnalités : le député Paul Molac pour sa loi en faveur des langues de France et l'ancien président de la Generalitat de Catalunya Jordi Pujol pour ses projets transfrontaliers. Vous y trouverez aussi 55 propositions concrètes destinées aux élus de Catalogne Nord qui s’engagent à normaliser l’usage du catalan et son apprentissage, tout en valorisant les traditions populaires, ainsi que le développement des liens avec tous les Pays Catalans. Ces propositions aident les municipalités à développer une véritable politique linguistique et culturelle et s’accompagnent d’exemples concrets déjà mis en œuvre dans le département, mais également ailleurs en France. Vous pourrez également y consulter les résultats d'une enquête auprès des mairies, présentant leurs positions vis à vis des 55 propositions des Angelets de la Terra, mais aussi des sujets d'actualité tel que le changement du nom du département et le développement de l'OPLC. De plus, les Angelets y ont intégré les écrits des 115 municipalités participantes, dans lesquels elles précident leurs actions et projets. L'intégralité de ces écrits est consultable, en catalan et en français, sur le site Internet des Angelets (www.angeletsdelaterra.com), où chaque commune a une pagé dédiée. Enfin, de nombreuses informations ressources à destination des élus sont détaillées dans le livre blanc : contacts utiles, liste de groupes chantant en catalan, liste de conférenciers, etc.   Le contenu de cette deuxième édition s'est amplifié car le nombre de municipalités a plus que doublé, mais aussi parce que celles qui participaient déjà ont pu faire un premier bilan après une année. De plus, les Angelets de la Terra ont approfondi leurs 55 propositions grace à l'expérience acquise en collaborant avec les mairies. A l'heure actuelle, 60% des municipalités nord-catalanes affirment dans le Livre Blanc de Catalogne Nord leur engagement en faveur de la « catalanité » dans leurs communes et intercommunalités. Ce projet a dors et déjà généré de nombreux débats et normalisé la question catalane au sein des conseils municipaux, même lorsqu’ils ne participent pas encore au livre blanc. Cela a permis d'approfondir la réflexion sur les moyens à mettre en œuvre pour agir en faveur du catalan et de ses traditions, mais aussi d'affirmer que la préservation et la promotion de la « catalanité » est une problématique transversale qui concerne tous les habitants de Catalogne Nord, catalans d'origine ou d' adoption, parlant le catalan ou pas. C'est la principale richesse de ce territoire et personne n'en a le monopole.   Le Livre Blanc de Catalogne Nord donne un éventail de la situation sociologique, culturelle et linguistique en Catalogne Nord, en s’appuyant aussi sur l'enquête réalisée auprès des municipalités. Cette enquête s’appuie sur les 55 propositions et établie pour la première fois un état des lieux précis des actions, des projets et des besoins de nos municipalités. Les Angelets de la Terra dévoilent les résultats positifs de cette enquête et invitent les institutions supra-municipales (Europe, Etat, Région, Département et Generalitat de Catalunya) à définir les politiques à mettre en place pour soutenir cette volonté municipale. La participation de la majorité des municipalités nord-catalanes et la multiplication des actions en faveur de la catalanité ces derniers mois illustrent à quel point nos élus de proximité sont bel et bien conscient des bénéfices, notamment économiques et sociaux, inhérents à une catalanité moderne, ouverte et vivante.   Durant les trois années à venir, les Angelets de la Terra feront un suivi des actions municipales et de leur évolution. En 2025, en fin de mandats, ils éditeront un troisième Livre Blanc de Catalogne Nord, pour valoriser les actions portées à terme pendant ce mandat par toutes les municipalités nord-catalanes, y compris celle qui n'auront pas souhaité adhérer à ce projet. Le Livre Blanc de Catalogne Nord a pour ambition de participer à l'entrée de la Catalogne Nord, Pays Catalan ou même Pyrénées Catalanes dans le XXIème siècle. - L’association culturelle des Angelets de la Terra : Elle est créée à Perpignan en 2001, est autogérée et autofinancée. Elle fonctionne donc sans subventions, avec des bénévoles passionnés et des mécènes engagés. De 2001 à 2009, les Angelets de la Terra étaient à l'origine un groupe de supporters de l'USAP, puis des Dragons Catalans. Depuis 2010, ils coordonnent un collectif de centaines de musiciens qui chantent à minima un titre en catalan. En 2018, ils organisent quatre festivals, les « Concerts per la Llibertat », pour la liberté et la démocratie, avec la participation de 40 groupes du collectif. - Le Livre Blanc de Catalogne Nord : Il a été élaboré par les Angelets de la Terra avec l'aide de professeurs de l'Université de Perpignan, spécialisés dans la toponymie, l'histoire et l'enseignement du catalan, mais aussi plusieurs acteurs de la vie culturelle, associative et économique de notre département (voir la liste ci-dessous). - L'origine du Livre Blanc de Catalogne Nord : En 2019, une cinquantaine de communes ont accueilli leur exposition collective de photojournalisme « Visca per la Llibertat ». En 2020, 23 listes aux élections municipales ont porté le « Label Cultural » des Angelets de la Terra dont elles ont signé la charte et 14 d'entre elles ont gagné ces élections. C'est de la réflexion autour des trois axes principaux de cette charte du « Label Cultural des Angelets de la Terra » qu'est né le Livre Blanc de Catalogne Nord : langue, culture et pays. - Pourquoi avons-nous choisi le français pour rédiger le Livre blanc ? Ce livre est écrit majoritairement en français car nous voulons toucher le plus de monde possible en Catalogne Nord où de nombreux élus ne comprennent pas bien le catalan. La Catalogne Nord est un territoire où l’intérêt pour le catalan et son enseignement n’ont jamais été aussi élevés, malgré un usage en baisse constante. Cette situation est le résultat de décennies d’étouffement économique et de discriminations qui ont généré une honte de soi, dans cette zone sinistrée. En 2011, 59% des résidents n’étaient pas nés en Catalogne Nord, selon une étude du Département 66, de la Generalitat de Catalunya et de l’Université de Perpignan. L’enjeu est donc d’intégrer ces «nouveaux catalans», de donner la possibilité à la jeunesse de rester vivre ici et de donner un sens à l’engagement de tous en faveur du catalan. Il faut renforcer la cohésion sociale avec la «catalanité» comme outil. - Qui a participé à la réalisation de la deuxième édition du Livre Blanc de Catalogne Nord ? DANAT Delphine, DOMENECH DE CELLÈS Hug, DONAIRE BARBERA Judith, FARRÉ SALVATELLA Rémy, Richard BANTEGNY, FAURA i LABAT Ramon, GUILLEM Sabrina, LABAT Geneviève, LEIBERICH Michel, MARTY Nicolas, PEYTAVÍ i DEIXONA Joan, PINÈDA Thierry, PLANES Joan, POISSON Olivier, RICORD Thierry, ROUS François, SANCHEZ Alain, SUNYER Bérengère, TARRIUS Thierry i elegits de 115 ajuntaments. Mécènes : BRUNSO Francis, CARBONELL Lluís, FAURA i LABAT Ramon, FONT i CASES Ramon, HAVART FALGUERAS Jean-Claude & Maguy, JUNQUÉ Vanessa, MAINSON Marie-ange, MILHAU-BLAY Juan, MULERO David, PARES José, PIQUER i JORDANA Jaume, PUJOL i FERRUSOLA Oriol, PUJOL Ramon, ROSSINYOL Daniel, ROUS-BOIX François, SUNYER Joan Pere, VANDAMME Frederic, XANCHO Maryline, GRAU Daniela.   Mise-en-page / graphisme / illustrations : COMÈS Sabine (Comes Design) et GUBIANAS Jaume (www.auques.cat).

Il y a 437 actualités sur Angelets de la Terra

Reynès participe à la deuxième édition du Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Reiners (VALLESPIR) (25-05-2022)
Reynès offre une biodiversité extraordinaire entre plaine, rivière et montagne. Frontalière avec l’Empordà et jumelée avec Maçanet de Cabrenys, la commune offre d’innombrables possibilités de randonnées à l’image du projet « Les Pyrénées l’Alta Garrotxa – Salines-Vallespir » qui a été travaillé en coopération entre quatre entités supra-communales de l’Espace Catalan Transfrontalier.  C’est donc tout naturellement que Reynès reste attachée à la culture catalane avec l’organisation de manifestations et d’actions grâce à l’implication très active des associations locales comme : le comité de jumelage Reiners-Maçanet de Cabrenys, Reynès Patrimoine Culturel,  Cistelles y Banastes…,  les cours de catalan dispensés par le Centre Cultural Català del Vallespir…    Nos actions: - Célébration de mariages en catalan. Si demandé. - Drapeau catalan et une plaque « Casa de la Vila » sur la façade de la mairie.  - Le nom de la commune est en bilingue sur les panneaux d'entrées.  - Nous organisons des sardanes tout au long de l'année et des fêtes traditionnelles: Festa Major, Sant Joan, Castanyada. - Cours de catalan pour les adultes.    Nos projets : - Mettre le catalan à l'honneur dans le bulletin municipal et sur la page Facebook.  - Répondeur téléphonique mairie en bilingue. - Papier à en-tête de la mairie, cartons d'invitation et cartes de vœux en bilingue.   Nous sommes favorables au nom « Pays Catalan » et à un vote par Internet.   Guy GATOUNES, alcalde/batlle (maire)
Pézilla-la-Rivière participe à la deuxième édition du Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Pesillà de la Ribera (ROSSELLÓ) (25-05-2022)
Voici les actions que nous avons mises en place :  - Développement d'une Bressola et convention intercommunale pour les enfants qui vont au collège de la Bressola. - Cours de catalan à l'école maternelle avec l'APLEC et nous œuvrons dans l'intérêt d'une filière bilingue publique. - Activités périscolaires autour de la langue, de la culture et des traditions catalanes. - Cours de catalan pour adultes par l'Association Pézilla-Ailleurs - Panneau « Pays Catalan » et nom de la commune en catalan aux entrées. - Nous souhaitons demander la correction orthographique du nom de la commune..  - Nous avons fait corriger l'orthographe des toponymes dans le cadastre. - Plaque « Casa de la Vila » et drapeau catalan sur la façade de la mairie. - Développement d'une signalétique en catalan et d'un affichage bilingue. - Panneaux en catalan pour expliquer le patrimoine communal. - Cartons d'invitations et cartes de vœux en bilingue. - Célébration des mariages en catalan. - Utilisation de la langue catalane pour certains discours et prises de parole. Il y a des cours de catalan pour les élus volontaires. - Le conseil municipal comprend un élu délégué à la catalanité et nous envisageons de créer une commission catalanité. - Site de la commune bilingue, présence régulière du catalan sur notre page Facebook et nous envisageons de faire de même sur le bulletin municipal. - Le nom des bâtiments publics choisi parmi des noms de Catalans universels: Médiathèque bilingue nommée Ramon Lull, avec un fonds de documents en catalan. - Cycle de conférences autour de la Catalogne et de la catalanité (Histoire, culture, traditions, etc.). - Participation au projet du Liceu de Barcelona "Opera a la fresca". - Village associé au FEMAP (Festival de Musique Ancienne des Pyrénées) dont le siège est à la Seu d'Urgell (subventionné par l'Eurorégion). - Participation à Identi'CAT (spectacles et Castells au village). - Réception de personnalités de Catalogne Sud comme Carme Forcadell (Présidente du parlement catalan) et le Président Carles Puigdemont. - Jumelage très actif avec la ville de la Granadella en Catalogne Sud. - Organisation de voyages de découverte des Pays Catalans. - Journées de la catalanité. - Publication d'ouvrages en catalan épuisés comme "La mare Terra" du pesillanenc Pau Berga. - Conversations en Catalan à la médiathèque. - Journées du Patrimoine et du Salon des Associations avec présence du catalan  - Soutien aux associations de culture catalane (Association Pau Berga...) et incitation du réseau associatif à communiquer en catalan. - Programmation : Festa Major, Sant Joan, Sant Jordi, pessebre, Balls et aplecs de sardanes, Tió de Nadal, Castanyada, etc. Nous aimerions faire les Goigs dels Ous et Els Reis Mags.    Nous sommes favorables au changement de nom du département par « Catalogne Nord »  et nous souhaiterions une consultation populaire avec des urnes.   Jean-Paul BILLÈS, alcalde/batlle (maire), Président du Syndicat Mixte SCOT plaine du Roussillon Yves ESCAPE, regidor de cultura (conseiller)
Millas participe à la deuxième édition du Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Millars (ROSSELLÓ) (25-05-2022)
Les actions de la municipalité en faveur de la catalanité : - Mise en place d’ un conseiller municipal délégué à la catalanité. - Installation des panneaux « Pays Catalan » aux entrées de ville. - Apprentissage du catalan dans les écoles maternelle et primaire avec l'APLEC. - Cours de catalan pour les adultes. - Animations culturelles (castellers, sardanes …) lors du « Marché Gourmand Catalan », tous les premiers dimanches, à partir du mois de Juillet. - Expositions éphémères « Remp’arts », avec des artistes de Catalogne Nord et Sud. - Rencontres gastronomiques « Cuisine Catalane ». - « Diada des Lacs », entre mai et juin.  - Rondalla à la chapelle de Força Réal, nuits de contes en catalan avec Gérard Jacquet (juillet). - Dans le cadre de la Feria (août) : fira cultural catalana avec sardanes, trobades castellera et gegantera, correfocs, folklore catalan et messe en catalan. - Nous organisons aussi la Festa Major, la Sant Joan et le “pessebre vivent”. - Le nom de la commune est aussi en catalan sur les panneaux d'entrées. - Lors des Journées du Patrimoine et lors du Salon des Associations le catalan est mis à l'honneur. - Fonds documentaire en catalan à la médiathèque. - Le Point Information Jeunesse, la médiathèque et le Centre socio-culturel organisent des activités en catalan.   Actions envisagées : - Calçotada, Sant Jordi, els Goigs dels Ous, els Reis Mags, « ballades » de sardanes toute l'année, Tió de Nadal, castanyada. - Communiquer en catalan le nom de toutes les fêtes traditionnelles. - Créer une Commission catalanité. - Bilinguisme pour : actes courants, répondeur téléphonique, site Internet, papier à en-tête, slogan de la commune, cartons d'invitations, cartes de vœux, panneaux d'affichage électronique et avis à la population. - Proposer de célébrer des mariages en catalan.  - Drapeau catalan et plaque « Ajuntament » sur la façade de la mairie. - Panneaux bilingues sur les façades des bâtiments municipaux. - Plaques de rues et autres panneaux de signalisation routière bilingues. - Faire corriger l'orthographe des toponymes dans le cadastre. - Accueillir une crèche et un lieu d'accueil de la petite enfance immersif ou bilingue. - Œuvrer pour la création d'une filière bilingue publique et accueillir une Bressola.  - Proposer des activités périscolaires autour de la langue, de la culture et des traditions catalanes. - Proposer aux employés municipaux un apprentissage du catalan.   Nous sommes favorables au changement de nom du département par « Pays Catalan »  et à une consultation populaire avec des urnes.    Jacques GARSAU, alcalde/batlle (maire) Conseiller départemental
Opoul-Périllos participe à la deuxième édition du Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Òpol i Perellós (ROSSELLÓ) (25-05-2022)
Contrairement aux idées reçues, notre commune est la plus septentrionale des Pays Catalans. Le Catalan fait partie de notre histoire, de notre patrimoine. Il nous incombe de le sauvegarder et de le valoriser. Cela faisait partie de notre programme et notre équipe municipale met tout en œuvre, durant ce premier mandat, pour y parvenir : - Cours de catalan pour les adultes (Òmnium Cultural) et pour les enfants (APLEC et l'OPLC).  - Chants en catalan de la chorale du village et des enfants de l'école pour l'inauguration de la Place del Porró, avec sardanes et concert en catalan de Llamp te Frigui.  - Deux concerts de Julio Léone pour la Sant Joan 2021 et 2022.  - Pour la Festa Major 2021, nous avons programmé la Cobla Rosselló - Mise en place des cours de sardane avec le Foment de sardana. - Installation du Tió de Nadal devant la mairie (2ème année consécutive). - Marché de Noël: distribution aux enfants de l'école de l'histoire du Tió en bilingue. Els Cantaires ont chanté en catalan et nous avons passé des chants de Noël en catalan avec la mégaphonie.  - Sant Jordi avec castanyada et concours de dessin des enfants de l'école exposés dans la mairie.  - Nous avons mis un panneau d'accueil bilingue à l'entrée du village. - Élu délégué à la catalanité et une commission catalanité. - Slogan de la commune en bilingue. - Il y a un drapeau catalan sur la façade de la mairie et une plaque « Ajuntament ».  - Nous disposons d'un fonds documentaire en catalan à la bibliothèque. - Les employés municipaux sont invités à suivre un apprentissage du catalan.   Nous avons plusieurs objectifs : - Projet de jumelage avec la commune la plus au sud des Pays Catalans. - Organiser els Goigs dels Ous  et des « ballades » de sardanes toute l'année.  - Déploiement du bilinguisme dans l’espace public (plaques de signalisation routière,...). - Présence du catalan dans le bulletin municipal et le site Internet. - Introduction du bilinguisme pour les documents administratifs, papier à en-tête, cartons d'invitations et cartes de vœux. - Célébration des mariages en catalan. - Faire corriger l'orthographe des toponymes dans le cadastre. - Panneaux en catalan (et autres langues) pour expliquer le patrimoine communal.   Nous sommes favorables au changement de nom du département par « Catalogne du Nord » et à une consultation populaire avec des urnes. Nous souhaitons l'organisation d'événements spécifiques pour faciliter les rencontres entre les élus de Catalogne du Nord et du Sud. Nous souhaitons que l'OPLC ait plus de moyens.   Patrick SARDA, alcalde/batlle (maire) Jérémy SARDÀ, Agnès LAMBERT-MAGRIN, Mariane VONAU OMS, Rregidor.e.s (conseillers)
Los Masos participe à la deuxième édition du Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Els Masos (CONFLENT) (25-05-2022)
Nous avons connu à Los Masos, dans les années 40 et 50 et même au-delà sûrement, l'école où il était interdit de parler catalan, alors que dans la rue les gens nous interpellaient toujours dans cette langue. A cette époque, l'institutrice utilisait cette langue pour nous aider à assimiler les règles de grammaire et d’orthographe, comme les accents circonflexes ou les « pharaons » ( Què vols, què farem, macaronis ?), sans respecter les interdictions qui lui avaient été faites par I’Education Nationale. Nous souhaitons ardemment que Ie nom de notre village retrouve son orthographe d’origine « Els Masos », comme beaucoup d'autres noms sur Ie territoire. Nous souhaitons aussi mettre Ie nom des rues en catalan, mais pour cela il faut trouver le financement nécessaire. Nous fêtons la Sant Joan et la Festa Major qui clôture l’été. « Pays catalan » est inscrit à chaque entrée du village et nous sommes favorables à ce nom pour le département, comme pour la région « Occitanie-Pays Catalan ». Nous aimerions donner des cours de catalan pour les adultes, comme nous le faisons pour les enfants de l'APLEC avec I’aide financière du SIOCCAT et du Conseil Départemental. Une section bilingue à I'écoIe de Los Masos serait peut-être exagérée, mais selon nous ça serait tout de même nécessaire. Nous avons une collection d'œuvres en catalan dans la bibliothèque municipale. Je ne manque jamais de clôturer mes discours officiels par un mot en catalan. La commune n'ayant pas d’écusson, j'ai souhaité en créer un aux couleurs de la Catalogne et représentant nos deux anciennes cultures principales: la grappe de raisin Cryniana et I’olivier.   Guy CASSOLY, alcalde/batlle (maire) Président du SI du canal de Bohère
Llauro participe à la deuxième édition du Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Llauró (ROSSELLÓ) (24-05-2022)
La particularité de nos plaques de rues est que leurs noms en catalan ne correspondent en rien aux noms de rue en français. Il a fallu attendre la fin des années 70 pour qu’enfin, des noms officiels soient donnés aux rues d’un village vieux de plus de mille ans ! Malheureusement, ce sont des noms d’arbres qui ont été choisis. Il faudra attendre 2001 pour qu’un travail mémoriel commence auprès des plus anciens Llauronencs afin de retrouver les appellations catalanes. Après deux années de recherche et d’entretiens, les rues du village se sont dotées de plaques de céramique avec le blason de Llauró et leurs noms en catalan, permettant de retracer l’histoire mémorielle du village. Avec la disparition de l'industrie du bouchon et le départ inévitable des anciens, certaines traditions ont périclité. Il faut attendre le début des années 2000 pour voir pour la première fois la célébration de la Sant Jordi avec des écrivains invités, l’organisation du Tio de Nadal et l'initiation au catalan à l'école avec l’APLEC. De plus, des colles « castelleres » ont été programmées.  Du temps des « tapers », la journée du 11 novembre, fête du village et fête nationale était « célébrée avec l’éclat nécessaire par la municipalité ». Ce n’est qu’en 2015, après plus de vingt ans d’absence, qu’une cobla est venue faire danser les Llauronencs sur la place du platane. Une tentative de cours de sardane s’en est suivie mais sans succès. La municipalité offre une grillade à l'occasion des Focs de Sant Joan. La traditionnelle confection et distribution du bouquet de la Sant Joan subsiste.  En 2016, la municipalité a installé à l’entrée de la commune le panneau « Pays Catalans ». Le drapeau sang et or flotte sur la façade de la mairie, à côté de la plaque « Ajuntament » offerte par le SIOCCAT.    Alain BÉZIAN, alcalde/batlle (maire) Sylvie MARTIN, regidora (conseillère municipale)
Ille-sur-Têt participe à la deuxième édition du Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Illa (ROSSELLÓ) (24-05-2022)
Les actions mises en place: - Dès 2001, un conseiller municipal délégué avait été désigné et les premiers mariages et baptêmes civils en catalan réalisés. Aujourd'hui, c'est l'adjoint à la culture qui a délégation pleine sur la catalanité et il y a une « commission catalanité ».  - Certains élus portent les couleurs du drapeau catalan en complément de leurs écharpes tricolores.  - Le répondeur téléphonique de la mairie est bilingue. - Il est à l'étude de proposer le bilinguisme pour les actes courants (certificats de résidence ou de mariage, actes de naissance ou de décès, etc.) et le Livret de famille. - Soutien et promotion de la littérature catalane (Diades Ponsianes, Illa dels poetes, Troballibres, Teatrecat... ). - Adhésion à « Espais Escrits », l'association qui regroupe les institutions qui supervisent et promeuvent la lecture et les études des écrivains de la littérature catalane. - Visites de l'Hospici et du centre-ville en catalan avec Alain Sanchez. - Plans d'aide en catalan pour la visite de l'Hospici et du site des Orgues. - Mise en place de circuits littéraires avec des MP3 en catalan. - Organisation de la Festa Major, Sant Joan, Sant Jordi, Goigs dels Ous, pessebre, « ballades » de sardanes, Tió de Nadal, castanyada et les fêtes de quartiers. Les noms de ces fêtes sont communiqués en catalan. - Ateliers de cuisine traditionnelle catalane, introduite aussi dans notre restauration collective. - Soutien aux cours de langue catalane pour les adultes, mais aussi dans les écoles et au collège avec des classes bilingues ou d'initiation (APLEC). - Mise en place régulière de plaques de rues en catalan. - Correction de l'orthographe des toponymes dans le cadastre.. - Mise en place d'une signalétique directionnelle bilingue. - Le nom de la ville est bilingue sur les panneaux aux entrées. - Panneaux bilingues sur les façades des bâtiments municipaux. - Panneaux d'affichage électronique, affichage et avis à la population bilingues. - Accueil et communication en catalan sur les sites patrimoniaux. - Inciter les membres du réseau associatif et les commerçants à communiquer en catalan. - Activités périscolaires autour de la langue, de la culture et des traditions catalanes à la médiathèque où nous disposons d'un fonds documentaire en catalan.   William BURGHOFFER, alcalde/batlle (maire) Président de la Communauté de Communes Roussillon-Conflent Jérôme PARRILLA, tinent (adjoint à la culture)
Formiguères participe à la deuxième édition du Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Formiguera (CAPCIR) (24-05-2022)
Notre municipalité est engagée dans plusieurs actions en faveur de la catalanité: - Le catalan est parfois employé lors des conseils municipaux. - Le conseil municipal comprend un élu délégué et une commission catalanité. - Il y a un drapeau catalan sur la façade de la mairie. - Les plaques de rues, places, lieux-dits, etc. sont en catalan. - Nous avons fait corriger l'orthographe des toponymes dans le cadastre. - Inciter les commerçants à donner de la visibilité à la langue catalane. - Fonds documentaire en catalan à la médiathèque. - Initiation à la langue catalane à l'école primaire. - Les employés municipaux sont invités à suivre un apprentissage du catalan. - Nous organisons les Goigs dels Ous, le pessebre vivent, des « ballades » de sardanes, Fête du Jumelage avec Valldemossa (Mallorca). Nous programmons des castellers et des gegants. Nous envisageons d'autres actions: - Organiser la Festa Major, la Sant Joan, la Sant Jordi, une castanyada et une calçotada. - Nous communiquerons les noms de toutes ces fêtes traditionnelles en catalan. - Proposer des cours de catalan pour les adultes. - Mettre à l'honneur le catalan dans le bulletin municipal et sur la page Facebook. - Bilinguisme pour le répondeur téléphonique mairie, le site Internet, le papier à en-tête, le slogan de la commune, les cartons d'invitations et cartes de vœux. - Annoncé par un affichage que l'accueil peut être fait en catalan en mairie et dans les autres sites municipaux. - Bilinguisme pour les actes courants (certificats de résidence ou de mariage, actes de naissance ou de décès, etc.) et le livret de famille bilingue. - Panneaux « Pays Catalan » et nom de la commune en bilingue aux entrées. - Plaque « Ajuntament » sur la façade de la mairie et bilingues sur les bâtiments municipaux. - Panneaux en catalan (et autres langues) pour expliquer le patrimoine communal. - Célébration des mariages en catalan.   Nous sommes favorables au changement de nom du département par « Pays Catalan » ou un nom avec les mots Catalan ou Catalogne et à une consultation populaire sur tout le département avec des urnes dans chaque commune pour décider de ce nom. Nous souhaitons l'organisation d'événements spécifiques pour faciliter les rencontres entre les élus de Catalogne du Nord et du Sud lors du salon des maires. Nous souhaitons que l'OPLC propose un service de traduction gratuit et soutienne l'implantation de panneaux de signalisation routière bilingues.   Philippe PETITQUEUX, alcalde/batlle (maire)  Serge VAILLS, primer tinent (premier adjoint)
Estavar participe à la deuxième édition du Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Estavar (ALTA CERDANYA) (22-05-2022)
La mairie d'Estavar est déjà impliquée de diverses manières dans le maintien ou le renforcement de la catalanité : - Le maire et les autres élus formulent systématiquement quelques mots ou phrases en catalan lors de chaque intervention publique et lors des conseils municipaux. - Lors des actes officiels, des élus portent les couleurs du drapeau catalan en complément de leurs écharpes tricolores. - Le conseil municipal comprend un élu délégué à la catalanité. - Présence régulière de la langue catalane sur la page Facebook et le bulletin municipal .  - Cartons d'invitations et cartes de vœux en bilingue. - Les secrétaires ne parlent pas catalan donc il y a un traducteur électronique à l'accueil. - Célébration des mariages en catalan. - Un panneau « Pays Catalan » est présent aux entrées de la commune et un drapeau catalan sur la façade de la mairie.  - Apposition sur le logo d'Estavar de la mention « Estavar en Pays Catalan », depuis le jour du changement du nom de la Région. - Les plaques de rues, places et lieux-dits sont en catalan et portent parfois le nom de personnalités catalanes. - Correction de l'orthographe des toponymes dans le cadastre. - Panneaux en catalan (et autres langues) pour expliquer le patrimoine communal. - Organisation de la Festa Major, la Sant Joan (passage de la flama del Canigó entre Estavar et Llívia), els Reis Mags, el pessebre vivent, castanyada et du Festival du cinéma transfrontalier entre Estavar et Llívia. Nous communiquons le nom de toutes ces fêtes en catalan.  - Fonds en catalan très important à la bibliothèque municipale. - Initiation à la langue catalane avec l'APLEC pour tous les enfants du RPI Err-Estavar, du CP au CM2. - Nous œuvrons pour la création d'une filière bilingue publique. - Soutien financier à la Bressola. - Activités périscolaires autour de la langue, de la culture et des traditions catalanes.  - Les employés municipaux sont invités à suivre un apprentissage du catalan. Nos projets pour ce mandat: - Plaque « Ajuntament » sur la façade de la mairie. - Cartes de visite des élus, livret de famille, répondeur téléphonique et site Internet bilingues. - Panneaux d'affichage électronique, affiches et avis à la population bilingues - La bibliothèque organise des activités en catalan.  - Cours de catalan pour les adultes.    Nous sommes favorables au changement de nom du département par « Pays Catalan » ou « Catalogne Nord » et à une consultation populaire sur tout le département avec des urnes dans chaque commune.   Laurent LEYGUE, alcalde/batlle (maire) Président du SIVM de la Haute vallée du Sègre
Espira-de-Conflent participe à la deuxième édition du Livre Blanc de Catalogne Nord
à - Espirà de Conflent (CONFLENT) (22-05-2022)
- La mairie soutient l’association “Traditions et patrimoine d’Espira-de-Conflent” dont le but est de promouvoir le patrimoine et de conserver et animer les traditions ancestrales du village ( confection de bunyetes, diverses expositions, projet de marché médiéval lors de la journée du patrimoine,…) - Lors du carnaval les enfants du village, déguisés et masqués font le tour des maisons pour récolter de quoi faire un “picolet”. Petits et grands se réunissent pour savourer de délicieuses omelettes, avec la récolte du “Picolet”. - Castanyada organisée par le comité des fêtes. - Il y a des cours de Catalan pour les adultes - La municipalité soutient le collectif Val’Llech qui fédère producteurs et habitants de la vallée du Llech ( territoires d’Estoher et d’Espira de Conflent), afin d'œuvrer au bien vivre ensemble dans le respect et la valorisation de l’environnement. - Ce collectif organise le marché festif Val’Llech. Roger PAILLES, alcade/batlle (maire)
Resultat de la recherche : {{ itemarecherchesauvegarde }}

Actualités :

Aucun resultat
{{resultatactualita.titre}}


Musiciens :

Aucun resultat
{{music.titre}} - {{music.nom}}


Photographes :

Aucun resultat
{{fotoperiodiste.titre}}


Poêtes :

Aucun resultat
{{poetes.titre}}


Villes :

Aucun resultat
{{ajuntamen.titre}} - {{ajuntamen.ville}}


Agenda :

Aucun resultat
{{agenda.titre}}