Dernier communiqué

35 personnalités qui soutiennent l'action solidaire des Angelets de la Terra

Les Angelets de la Terra sont sur les routes depuis septembre 2018 avec leur exposition itinérante de photojournalisme "Visca per la Llibertat" sur le processus d'indépendance en Catalogne. Leur action en faveur de la démocratie et de la liberté a reçu le soutien de nombreuses personnalités du monde culturel, sportif, médiatique ou politique: Jordi Cuixart (président d'Omnium Cultural emprisonné), Elisenta Paluzie (président de l'ANC), Sergi Lopez (César du meilleur acteur en 2001), Bernard Goutta (ancien capitaine emblématique de l'USAP, entraîneur de l'ASM Clermont Auvergne), Carles Puigdemont (président de la Catalogne, en exil en Belgique), Montse Puigdemont (soeur du président Puigdemont, membre de l'Associació Catalana pels Drets Civils), Xavier Sànchez (frère de l'ex-president de l'ANC Jordi Sanchez, membre de l'Associació Catalana pels Drets Civils), Clara Ponsatí (ministre de l'enseignement, en exil en Ecosse), Toni Comín (ministre de la santé, en exil en Belgique), Lluís Puig (ministre de la culture, en exil en Belgique), Meritxell Serret (ministre de l’agriculture, en exil en Belgique), Ferran Civit (député du parlement de Catalogne, membre de l'Associació Catalana pels Drets Civils), Artur Mas (ex-président de la Catalogne), Quim Torra (actuel président de la Catalogne), Lluís Llach (ex-député du parlement de Catalogne, auteur de l'Estaca, compositeur et interprète), Josep Puigbert (directeur de la Casa de la Generalitat a Perpinyà),... Les maires présents lors des vernissages de Visca per la Llibertat: Claude Ferrer (maire de Prats-de-Mollo), Elies Nova (maire Llivia), Xavier Barranco (maire Port-Bou), Jean-Michel Soler (maire de Banyuls-sur-Mer), Marc Cassou (mairie Cerbère), Guy Esclopé (vice-président Conseil Régional), Nicolas Garcia (vice-président Conseil Départemental), Jean-Pierre Romero (maire de Port-Vendres), Patrick Sarda (mairie d'Opoul-Perillos), Jean-André Magdalou (maire d'Alenya), Maurice Guisset (mairie Vernet-les-Bains), Jean-Claude Rivayrol (mairie Estavar), Armelle Fourcada (maire du Soler), Jean-Paul Billés (maire de Pézilla-la-Rivière), François Rallo (maire Saleilles), Robert Garrabé (maire Saint-Jean-Pla-de-Corts), Eric Nivet-Rustullet (maire Jujols), Jean-Luc Moliner (maire Saint-Pierre-dels-Forcats), Huguette Teulière (maire Villefranche-de-Conflent)
Théâtre avec la Cie Font Freda, salle Gavroche d'Elne: 5ème Setmana per la Llengua 2011
à - Elne Elna
Théâtre avec la Cie Font Freda, salle Gavroche d'Elne: 5ème Setmana per la Llengua 2011. Des soirées de poésie, de théâtre, de cinéma et de concerts pour démontrer la résistance de la langue catalane en Catalogne Nord. La Setmana per la Llengua (semaine pour la langue catalane) est une manifestation culturelle qui vise à développer la création artistique d'expression catalane à travers la poésie, le théâtre, le cinéma et la musique. La 5ème édition de cette semaine culturelle a eu lieu entre le 12 et le 19 février 2011. Il y a eu une soirée de poésie avec la participation de Renada-Laura Portet et Coleta Planas, entre autres (à Perpignan); théâtre avec la compagnie chevronnée Font Freda (à Elna); cinéma avec la projection de Pa Negre, film catalan en version originale avec Sergi López (au Castellet dans la salle était pleine à craquer), et s'est terminé par deux jours de concerts les 18 et 19 février (2 jours après le décès de Jordi Barre) avec Bea, Blues de Picolat, Llamp te Frigui, etc. pour un total de 14 groupes répartis entre les deux jours (à Ille-sur-Têt). La Setmana per la Llengua, créée en 2007 par les Angelets de la Terra et les associations d'étudiants africains de l'Université de Perpignan autour de Ramon Faura, vise à renforcer les liens entre les lieux de spectacle, les associations et les artistes de Catalogne Nord. Selon ses promoteurs, la langue catalane est l'axe principal de cohésion. Cependant, des représentants d'autres cultures et langues présentes dans le pays font partie du projet qui vise à représenter le métissage et l'ouverture de la société nord-catalane. Dans le cadre de la Setmana per la Llengua, le collectif Angelets de la Terra / Joan Pau Giné, qui a réuni une trentaine de groupes du nord de la Catalogne (il y en a aujourd'hui une centaine qui ont participé à ce projet), propose de renouveler la proposition de musique locale autour de la langue catalane avec des artistes nord-catalans de cultures diverses telles que haïtien, napolitain, cabila, écossais, breton, occitan, gitan ...
5ème Setmana per la Llengua: Nit de Poesia au théâtre Primavera de Perpignan (février 2011)
à - Perpinyà Perpignan
Les Angelets de la Terra ont invité des poètes de Catalogne Nord et du reste des Pays Catalans à participer à cette 6ème Nit de Poesia: Marie rose Torner, Renada Laura Portet, Catalina Girona, Andry Antonovskiy, Francesc Gelonch, Coleta Planas, Pere Manzanares, Andreu Galant, Nanou Planes, Abdou Belfquih, ... La scène des Nits de Poesia est ouverte à tous les poètes et à toutes les langues (arabe, kabyle, français, ukrainien, catalan, …). On y découvre la beauté de ces langues qui nous entourent car même si souvent nous ne les connaissons pas, l’émotion que nous transmettent les poètes et la sonorité des mots nous permettent d’en deviner le sens profond. Depuis 2007, les Angelets de la Terra organisent des soirées poétiques dans différents endroits de Catalogne Nord, nous voulons faire connaître les poètes de tous les Pays Catalans, favoriser la rencontre avec les poètes de Catalogne Nord et avec le public nord-catalan dans sa diversité. Ces Nits de Poesia génèrent la rencontre entre les langues et les cultures présentes sur le territoire catalan, pour vous offrir des moments magiques qui vous ferons apprécier la beauté des mots et la diversité.   "La Setmana per la Llengua (semaine pour la langue) met en lumière une catalanité ouverte et tournée vers l'universel" La Setmana per la Llengua valorise la création artistique d'expression catalane à travers la poésie, le théâtre, le cinéma et la musique. Son objectif est également de promouvoir les artistes, fidéliser le public et apporter la "touche catalane" à tous les espaces culturels de Catalogne Nord (pas uniquement les Casals et autres lieux réservés). Ce festival a été créé en 2007 pour les Anges de la Terra et les associations africaines de l'Université de Perpignan. -Comment s'est passé cette cinquième édition de la Setmana per la Llengua?Une année de plus, nous avons vu notre public grandir, se mélanger et se diversifier, tant au niveau de l'âge et que des origines. L'extension du cercle de nos collaborateurs nous permettra de travailler avec de nouveaux lieux comme le Théâtre Primavera du Haut-Vernet ou La Fabrica d'Ille-sur-Têt. Nous sommes particulièrement fiers d'avoir présenté des poètes du monde entier, promu le plus ancien groupe de théâtre en catalan de Catalogne Nord, rempli une salle de cinéma avec un film en catalan (sans sous-titres) et créé un collectif de musicien d'ici pour revitaliser la chanson en catalan. Ce succès, obtenu sans aucune aide institutionnelle, a interpelé tous les médias, comme TV3 et France 3, qui ont diffusé des reportages. -Pourquoi organiser une soirée de poésie?Il s'agit de la sixième "Nit de Poesia". Le public est réceptif aux voyages à travers les langues, les cultures et les générations, à travers les interventions de poètes et de conteurs. Cette année, le public a découvert l'Ukraine, la Pologne, l'Afghanistan, le monde arabe et berbère, et la variante roussillonaise du catalan qui n'est plus présente dans la rue. Les interventions, souvent accompagnées de musiciens, deviennent de vrais chants à la gloire de l'humanité et de la diversité. - Le théâtre catalan a-t-il un débouché en Catalogne Nord?Le théâtre comique en catalan était très présent dans nos villages du siècle dernier. Aujourd'hui, la proposition artistique doit être adaptée à un public non habitué au catalan. C'est ce que fait la compagnie Font Freda. - Comment faire une salle de cinéma avec un film illimité en catalan?Depuis quatre ans de "Cine´Cat" au Cinéma Castillet, nous savons attirer le public. En novembre, nous avions présenté un documentaire réalisé par les Angelets de la Terra en catalan, avec des sous-titres en français, sur la création artistique en catalan en Catalogne Nord et nous avions déjà rempli la salle.  Dans le cadre de la Setmana per la Llengua, un film sud-catalan avec Sergi Lopez a été présenté. Nous avons rempli la salle et nous avons dû rajouter des sièges dans la plus grande salle du cinéma. -Qu'est-ce que le "Collectif Joan Pau Giné"?Le Collectif Joan Pau Giné est composé pour l'instant de 28 groupes de Catalogne Nord qui le chantent en catalan. Ils prennent à leur manière le relais de Jordi Barre. Sa diversité musicale, de l'opéra au punk, montre qu'on peut chanter en catalan dans tous les styles, ce qui n'est pas encore clair pour tout le monde ici.Cette édition de la Setmana per la Llengua a permis de présenter 14 groupes du collectif qui ont montrer leur travail sur la création en catalan et on reçu un très bon accueil du public. Pour le moment, il s'agit d'un ambryon, un laboratoire de musique pour les groupes qui développent lentement leur répertoire en catalan depuis la création du collectif il y a 6 mois, l'été 2010. Il est impératif que les politiques culturelles de s'inspirent de ce projet et soutiennent la création musicale en catalan, facilitant les échanges entre les musiciens de tous les Pays catalans.
Resultat de la recherche : {{ itemarecherchesauvegarde }}

Actualité :

Aucun resultat
{{resultatactualita.titre}}
{{resultatactualita.contenu.text}}




Musiciens :

Aucun resultat
{{music.titre}} - {{music.nom}}
{{music.description}}
- {{music.userdescription}}




Photopériodistes :

Aucun resultat
{{fotoperiodiste.titre}}
{{fotoperiodiste.contenu.text}}




Poêtes :

Aucun resultat
{{poetes.titre.text}}
{{poetes.contenu.text}}




Villes :

Aucun resultat
{{ajuntamen.titre}} - {{ajuntamen.ville}}
{{ajuntamen.contenu.text}}




Agenda :

Aucun resultat
{{agenda.titre}}
{{agenda.description.text}}