2ème Rencontre Sans Frontières: les projets des municipalités catalanes


Les élus présentent leurs projets lors de la 2ème Rencontre Sans Frontières à Bàscara: Enregistrement avec un son de meilleure qualité: - Nathalie Regond Planas, maire de Sant Genís de Fontanes, et les membres de l'association porteuse du projet présentent Camí de Mar, un projet qui relie Argelers à Malgrat. - Christian Grau, maire de Cervera de la Marenda, participe au Camí de Mar et explique un projet avec Portbou. - Jordi Castellà, conseiller municipal de Canet de Mar, souhaite participer au Camí de Mar et propose de faire la route carolingienne. - Yves Escape, conseiller municipal de Pesillà de la Ribera: projet de centre d'interprétation des caves des villages catalans. - Ramon Padrós, maire de Sant Martí d'Albars: route du bétail de la Haute Cerdagne à Vilanova de la Geltrú. - Joan Llauró, conseiller municipal de Darnius: créer un outil pour rassembler et promouvoir tous les projets. - Jordi Rotllant, maire de Sant Hilari Sacalm: regrouper tout le réseau routier. - Josep Maria Tegido, conseiller municipal d'Espolla: agenda culturel Nord-Sud, promotion des musiciens de la Catalogne Nord. - Josep Agustí Faiges, conseiller municipal de La Guingueta d'Ix présente deux projets avec Baixa Cerdanya. Quarante communes du nord et du sud de la Catalogne se sont réunies à Bàscara, le 18 mai 2024. Le but est « d’effacer la frontière mentale et de travailler sur des projets communs » pour établir une relation fluide. Maires et conseillers d'une quarantaine de communes catalanes des deux côtés des Pyrénées se sont réunis à Bàscara (Alt Empordà) pour la deuxième rencontre des communes sans frontières. Organisé par l'association culturelle Angelets de la Terra, il vise à tisser des liens entre le nord et le sud de la Catalogne et à maintenir sur le long terme la relation, "renforcée par le processus indépendantiste". Le président des Angelets de la Terra, Ramon Faura, a expliqué : « Il y a un problème d'ignorance entre le nord et le sud ». Et il a ajouté que ces réunions visent à remédier à cette situation. "Nous devons effacer la frontière mentale et travailler sur des projets communs", a-t-il déclaré. L'événement a débuté avec l'inauguration de l'exposition photographique itinérante sur le processus d'autodétermination de la Catalogne. En même temps, les représentants de chaque mairie ont signé la lettre commune des municipalités catalanes, dans laquelle dix points sont convenus en faveur de l'augmentation des relations des deux côtés des Pyrénées, en plus de promouvoir la langue et la culture catalanes. "Nous avons un problème d'ignorance entre le nord et le sud et entre le sud et le nord", a déclaré Faura. "Malgré trente ans de subventions européennes pour développer les relations transfrontalières, peu de choses ont été faites", a-t-il critiqué. "Les rencontres doivent être catalanes-catalanes et non franco-espagnoles et les frontières mentales, physiques et linguistiques imposées par les Etats doivent être effacées." "L'objectif est de créer un espace commun et nous pensons qu'il faut commencer par les communes, qui sont les plus proches des gens", a-t-il ajouté. A cet effet, dans les réunions de communes sans frontières, des rencontres rapides sont organisées entre maires ou conseillers de communes ayant des aspects communs, que ce soit par volume de population ou par objectifs similaires, afin qu'ils apprennent à se connaître. "Il est important de commencer à créer une amitié, puis de penser à des projets contractuels", a expliqué Faura. « Nous avons tous beaucoup à gagner ; du nord, nous apportons des choses positives au sud et vice versa.

Il y a 1097 actualités sur Angelets de la Terra

Entretien sur la Catalogne Nord avec Gerard Jacquet : "On ne m'a pas donné la langue catalane, je l'ai volée"
à - Millars ROSSELLÓ (14-07-2024)
Jacquet est musicien, poète, acteur conteur et locuteur de radio. Les Angelets de la Terra l'ont interviewé en 2010, dans son jardin de Millars, dans le cadre de la quatrième Semaine des Langues qu'ils organisaient dans le nord de la Catalogne. "Nous sommes dans une situation étrange. D'un côté et de l'autre des Pyrénées nous avons plus ou moins la même langue, mais nous n'avons plus la même culture, car nous sommes sous influence d'un côté et de l'autre", Gérard Jacquet. Jacquet nous parle des conflits entre le Nord et le Sud de la Catalogne et des liens qui s'améliorent. Il parle du «pacte signé dans le sang» avec la France, lors de la Première Guerre mondiale. Il explique également les raisons pour lesquelles il a décidé de s'exprimer et de créer en catalan et la situation de la langue catalane en Catalogne Nord.
Documentaire des Angelets de la Terra sur la création artistique en catalan en Catalogne Nord
(14-07-2024)
Le documentaire “Benvinguts a Catalunya Nord” (Bienvenue en Catalogne Nord) a été réalisé lors de la quatrième Setmana per la Llens(Semaine pour la langue catalane) organisée en Catalogne Nord par les Angelets de la Terra. Vous pourrez écouter les entretiens avec Sergi Lopez (acteur), Joan-Daniel Bezsonoff (écrivain), Joan Pere Le Bihan (chanteur et activiste pour l'enseignement du catalan), Miquel Mayol (activiste et avocat), Gerard Jacquet (poète et musicien), Ramon Faura (peintre et chef d'entreprise). Ce documentaire sur la création artistique en catalan a été réalisé en mai 2010 et les Angelets de la Terra ont créé leur collectif de musiciens pour la langue catalane l'été 2010. Le documentaire “Benvinguts a Catalunya Nord” (1h10, réalisé par Alex Gaultier, sous-titré en français et catalan) vous fera découvrir l'univers des Angelets de la Terra avec les spectacles proposés lors de la 4ème édition de leur festival "Setmana per la Llengua". Vous trouverez également des entretiens avec Gérard Jacquet (poète, conteur et musicien), Sergi López (acteur catalan qui a reçu le César du meilleur acteur en 2001), Joan Daniel Bezsonoff (écrivain roussillonnais d'expression catalane), Joan Pere Le Bihan (ex directeur général de Bressola et auteur-compositeur-interprète), Miquel Mayol (ancien député européen et activiste culturel), etc. La "Setmana per la Llengua" est un événement culturel, populaire et festif organisé depuis 2007 par l'association des Anges de la Terre. Il met en valeur la création artistique d'expression catalane à travers le théâtre, la poésie, le cinéma et la musique. Il vise à introduire une culture catalane ouverte et actuelle aux Catalans d'adoption ou d'origine et à ceux qui ne parlent pas la langue catalane. En 2010, elle s'est déroulée à Elne, Perpignan, Ribesaltes et Salses, du 1er au 8 mai. Il a permis la rencontre entre différents musiciens du nord de la Catalogne d'origine catalane, sicilienne, kabyle et anglaise qui ont décidé de créer le « collectif Joan-Pau Giné » (collectif Angelets de la Terra), afin de promouvoir la chanson en catalan. Ce collectif valorise la diversité culturelle, musicale et linguistique du nord de la Catalogne, qui constitue l'une de ses principales richesses."Chaque langue est un trésor d'humanité et la chance est de pouvoir entendre le kabyle, l'arabe, le catalan, le napolitain,...", comme le souligne Sergi Lopez dans le documentaire "Bienvenue en Catalogne du Nord". Le collectif souligne que les « nouveaux Catalans » permettent à notre culture d'évoluer et de se renouveler, grâce au métissage qu'ils génèrent, comme cela a été le cas pendant mille ans d'histoire catalane."Aujourd'hui, plus de la moitié des habitants des Pyrénées Orientales sont nés ailleurs. Beaucoup de ces nouveaux arrivants s’intéressent à la langue, à la culture et à l’histoire de ce pays. Il faut leur serrer la main pour monter dans le train. Il y a beaucoup de monde prêt. Ce n'est pas le moment de les exclure en revendiquant l'exclusivité et avec une attitude autoritaire", explique Gérard Jacquet dans le documentaire "Bienvenue en Catalogne du Nord". C’est cette transmission que les Earth Angels souhaitent amplifier avec l’aide d’artistes."Bienvenue en Catalogne du Nord" permet à ceux qui n'ont pas assisté aux éditions de la Semaine des Langues de saisir le sens profond de cet événement. Ramon Faura, qui a imaginé son projet, espère que cette activité aura lieu à nouveau à Rosselló, Vallespir, Conflent, Cerdanya et dans toute la Catalogne avec des artistes du Nord et du Sud.
Centre Culturel dels Angelets de la Terra: une oasis de catalanité et de fraternité
(12-07-2024)
Qui sont les Angelets de la Terra? Si tu veux connaître l'histoire des Angelets de la Terra, héros oubliés de la Catalogne Nord, tu peux trouver des articles sur notre site ou en faisant une recherche sur Internet. Aujourd'hui, tous ceux qui défendent l'identité, la culture, la langue catalanes en Vallespir, Roussillon, Conflent et Capcir peuvent se revendiquer Angelets de la Terra. L'association loi 1901, pronne une catalanité ouverte à toutes les bonnes volontées, Catalans d'origine ou nouveaux Catalans. Peu importe si vous ne parlez pas catalan, si vous le parlez bien ou mal, vous serez les biens venus pour participer à nos actions culturelles. Peu importe pour qui vous votez, peu importe votre religion, vous trouverez toujours votre place parmi nous car la fraternité est notre marque de fabrique.   Une oasis de catalanité Pour nous, la catalanité est un outil, un vecteur de cohésion sociale, qui sert à créer des liens enntre les individus et avec nos voisins de Catalogne du Sud et d'Occitanie. Nos champs d'actions sont culturels, toujours en liens avec la catalanité. Nous avons créé des collectifs d'artistes dans la musique, la poésie et la photo. Nous avons édité 300 chansons en catalan et organisé des dizaine de festivals, manifestations, expositions, concerts ou soirées multi-culturelles et multi-artistiques. Depuis 2021, nous avons dévellopé un collectif d'élus municipaux de Catalogne Nord et Sud, afin de dévelloper avec eux des politiques d'échanges culturels autour de la langue commune: le catalan.   Une oasis de fraternité Les Angelets de la Terra sont sur le point d'acquérir un lieu à proximité de Perpinyà qui sera ouvert à tous les individus et associations dont le point commun sera la catalanité et la fraternité. Il y aura une salle de spectacle, conférence et projections, une salle d'expositions permanentes et temporaires, une salle pour les associations culturelles, une grande cours pour organiser des spectacles et autres activités pour petits et grands, un grand parking pour accueillir un maximum de monde tout au long de l'année. Ce projet est ambitieux et coûteux. Les Angelets de la Terra restent une association autogérée et autofinancée qui fonctionne avec le soutien d'individus et d'entités disposés à donner de leur temps et de leur argent pour faire vivre la catalanité en Catalogne Nord. Ce projet est en construction et nous sommes ouvert à toutes les propositions. Nous invitons les personnes et associations qui souhaitent y participer à nous contacter à info@angeletsdelaterra.com afin de construire ce projet ensemble.   Visca Catalunya i visca el català!
Sergi Lopez parle en catalan lorsqu'il reçoit le César du meilleur acteur 
(05-07-2024)
En 2001, Sergi Lopez est le premier et unique acteur étranger à recevoir un César du meilleur acteur en France pour son rôle inquiétant dans Harry, un ami qui vous veut du bien. Les autres nominés étaient: Jean-Pierre Bacri pour "Le Goût des autres" Charles Berling pour "Les Destinées sentimentales" Bernard Giraudeau pour "Une affaire de goût" Pascal Greggory pour "La Confusion des genres"   Sergi Lopez, que l’on devine jovial et tendre dans la vie, sait devenir inquiétant et sinistre, terrifiant même. Son jeu, terriblement physique et sensuel, fait de lui l’un des meilleurs acteurs du moment et l’un de ceux qui possèdent la filmographie la plus dense. Cet engagement total lui vaut d’illuminer la pellicule, de la charger de chair et de naturel. Cette absence de compromission est aussi un marqueur de sa vie citoyenne. Résolument engagé pour l’indépendance de la Catalogne, une Catalogne ouverte, multiculturelle, à mille lieues d’une option ethnique, Sergi ne manque pas une occasion de militer, d’expliquer. Et de prouver. (extrait d'un article de capcatalogne.com)
Succès du site des Angelets de la Terra: 331 visiteurs uniques par jour en juin 2024
(02-07-2024)
Les “visiteurs uniques” sont le nombre de nouveaux visiteurs qui consultent le site internet chaque jour (si un même visiteur se rend 15 fois sur le site, il sera considéré comme un visiteur unique).
Les Angelets de la Terra à Barcelona avec l'acteur catalan Sergi Lopez
à - Barcelona - CATALUNYA SUD - Barcelonès (30-06-2024)
27 Angelets de la Terra ont assisté à la représentation finale de "Non Solum" au Théâtre Poliorama de Barcelone, le 30 juin 2024. Avec son spectacle, Sergi Lopez nous a beaucoup fait rire, tout en nous faisant réfléchir sur l'existence et nos pensées parfois étranges... ou est-ce l'existence qui est étrange ? Sergi nous répétait sur scène "Nous sommes tous pareils ! Nous sommes tous pareils !..." et en même temps il nous disait que nous avons aussi des différences (mais pas tellement) avec ces personnages qui aiment les hommes, l'allioli, etc. Parmi les Angelets de la Terra présents, nous aimons aussi l'allioli (avec ou sans ail... comme le dit le brillant acteur catalan), mais nous avons des différences, certains sont de la ville, d'autres des villages, d'autres sont avocats, poètes,... il y avait aussi un écrivain, des traducteurs, des ingénieurs, une enseignante, une secrétaire, un coiffeur, une cheffe d'entreprise, un homme politique, un musicien, chauffeur, éducatrice,... A la fin du spectacle, certains Angelets de la Terra ont demandé à Ramon Faura s'il avait délibérément invité autant d'amis, tous collaborateurs des Angelets de la Terra à des époques différentes, mais tous si différents et surtout sans jamais s'être rencontré avant ce jour exceptionnel. Non Solum les a fait réfléchir comme beaucoup de personnes émerveillées après avoir vu cette œuvre immense et essentielle. Ramon leur a répondu qu'il avait toujours aimé créer des liens entre ses amis qui sont toujours très différents, mais toujours les mêmes...
La Sant Joan, une fête catalane sur les affiches des mairies de Catalogne Nord
(24-06-2024)
Certains disent qu'il ne s'agit pas d'une fête catalane, qu'elle est universelle et que pour atteindre cette universalité, il faut  le dire en français: la Saint Jean. Pourtant, en 2024, les Angelets de la Terra ont collecté en Catalogne Nord une soixantaine d'affiches sur lesquelles les mairies écrivent en catalan le nom de la fête des Pays Catalans: la Sant Joan. Cela semble une évidence pour les sud-catalans et probablement pour les visiteurs venus du monde entier, mais lorsqu'on connaît le processus qui a eu pour objectif de faire disparaître la langue catalane, on comprend qu'il s'agit d'une grande avancée. Certaines mairies comme Vilafranca de Conflent, Cotlliure et Argelers sont allées jusqu'à éditer des affiches entièrement en catalan! Il paraît que ces communes sont parmi celles qui ont attiré le plus de monde pour cette célébration de la catalanité et du lien entre tous les Pays Catalans avec la Flama del Canigó. Les Angelets proposent aux mairies de faire un pas de plus en mettant le nom de leur commune en catalan sur leurs affiches pour la Sant Joan 2025.
Revue de presse de la deuxième Trobada sense fronteres à Bàscara
(21-05-2024)
TV3 - Televisió de Catalunya: Quaranta pobles de Catalunya i la Catalunya Nord teixeixen vincles a Bàscara en la trobada de municipis sense fronteres El Punt Avui: Èxit de la segona trobada de municipis sense fronteres El Punt Avui: Quaranta pobles participen a la segona trobada de municipis sense fronteres VilaWeb: Quaranta pobles de la Catalunya del nord i la de sud es reuneixen a Bàscara VilaWeb: Segona trobada de municipis de la Catalunya del nord i la del sud, a Bàscara Hora Nova: Bàscara acull la segona trobada de municipis sense fronteres Nació Digital: Quaranta pobles de Catalunya i la Catalunya Nord, junts en la trobada de municipis sense fronteres Público: Quaranta pobles del Principat i la Catalunya Nord teixeixen vincles a Bàscara en la trobada de municipis sense fronteres La República: Quaranta pobles de Catalunya i la Catalunya Nord teixeixen vincles a Bàscara en la trobada de municipis sense fronteres    
100 pour-cent Radio nous raconte l'histoire des Angelets de la Terra
(17-05-2024)
100% Ràdio nous explique en français qui étaient les Angelets de la Terra (un fait historique) et dans la rediffusion ou le podcast qu'ils mettent sur YouTube, ils utilisent le logo des Angelets de la Terra actuels qui organisent désormais les Rencontres sans frontières municipalitéses catalanes: "Les angelets, ou les angelets de la terre - els Angelets de la Terra en catalan -, sont les paysans soulevés de 1667 à 1675 contre les autorités françaises de la province du Roussillon. La cause en est l’instauration de la gabelle, l’impôt sur le sel !" 
En 1970 quasiment tous les nord-catalans voulaient déjà changer le nom du département
(04-04-2024)
En janvier 1970, 85% des lecteurs de L'Indépendant voulaient changer le nom des Pyrénées-Orientales. Pourtant, les divisions internes et les manipulations politiciennes avaient fait capoter ce projet. L'histoire va-t-elle se répéter 55 ans après? A l'époque, c'était Roussillon qui était l'option majoritaire. Cela montrait déjà le souhait d'une affirmation de notre identité catalane. Actuellement, comme de nombreux sondages le montrent, c'est le nom Pays Catalan qui est plébiscité par la majorité des habitants et des élus locaux. Les Angelets de la Terra ont fait un sondage auprès des mairies et 71,4% d'entre elles sont favorables à un nouveau nom qui affirmerait l'identité catalane du département.  Un article de Thierry Bouldoire, dans L'Indépendant en avril 2024, annonce que "la majorité des professionnels du tourisme milite pour rebaptiser les Pyrénées-Orientales en Pyrénées-Méditerranée".  Les sud-catalans ont aussi les Pyrénées et la Méditerranée. Pourtant, ils mettent en avant le nom Catalogne qui est connu au niveau international. Leurs résultats économiques en terme touristique montrent que c'est le bon choix. De plus, le tourisme de proximité sud-catalan est attiré par l'identité catalane de notre département. Changer Orientales par Méditerrannée coûtera cher et n'apportera rien de plus. Pyrénées Catalanes ou Pays Catalan comme nouveau nom et un renforcement des liens entre la Catalogne Nord et Sud serait un vrai changement pour tenter de désenclaver le département. Inspirons-nous du Pays Basque qui a créé une Chambre de Commerce et d'Industrie transfrontalière.  En 2021, lors des dernières élections départementales le groupe majoritaire annonçait dans son programme qu'il souhaitait "organiser une consultation de la population sur un changement de nom du département qui fasse davantage échos à notre identité." Le 3 avril 2024, interrogée au sujet de la stratégie touristique du département, la présidente des Pyrénées-Orientales Hermeline Malherbe a annoncé que le futur nom du département ne serait probablement pas "Pyrénées-Méditerranée", l'appellation choisie pour la promotion touristique.
Resultat de la recherche : {{ itemarecherchesauvegarde }}

Actualités :

Aucun resultat
{{resultatactualita.titre}}


Musiciens :

Aucun resultat
{{music.titre}} - {{music.nom}}


Photographes :

Aucun resultat
{{fotoperiodiste.titre}}


Poêtes :

Aucun resultat
{{poetes.titre}}


Villes :

Aucun resultat
{{ajuntamen.titre}} - {{ajuntamen.ville}}


Agenda :

Aucun resultat
{{agenda.titre}}