Livre Blanc de Catalogne Nord : 55 propositions et 55 municipalités pour la catalanité


Les principaux axes du « Livre Blanc de Catalogne Nord » sont la normalisation de la présence du catalan dans l'espace public; l'enseignement en catalan; l'organisation de fêtes populaires et traditionnelles; les liens avec le reste des Pays Catalans; etc...   Le « Livre Blanc de Catalogne Nord » a été élaboré par les Angelets de la Terra avec l'aide de professeurs de l'Université de Perpignan, spécialisés dans la toponymie, l'histoire et l'enseignement du catalan, mais aussi plusieurs acteurs de la vie culturelle, associative et économique de notre département (voir la liste ci-dessous).   Le « Livre Blanc de Catalogne Nord » développe 55 propositions concrètes pour la catalanité qui ont été soumises à toutes les municipalités nord-catalanes.   55 municipalités participent au « Livre Blanc de Catalogne Nord » en y présentant leurs actions et les projets en lien avec la catalanité. De nombreuses autres communes souhaitent aussi participer à ce projet. C'est pourquoi une deuxième édition est déjà prévue, afin de donner une place à toutes les communes de Catalogne Nord et de faire un premier bilan.   L'association culturelle, autogérée et indépendante des Angelets de la Terra était à l'origine un groupe de supporters de l'USAP et des Dragons Catalans, de 2001 à 2009. Elle coordonne depuis 2010 un collectif autogéré et autofinancé de centaines de musiciens. En 2018, elle a organisé 4 festivals « Concerts per la Llibertat » pour la liberté et la démocratie avec la participation de 40 groupes. En 2019, une cinquantaine de communes ont accueilli leur exposition collective de photojournalisme « Visca per la Llibertat ». En 2020, 23 listes aux municipales ont porté le « Label Cultural » des Angelets de la Terra dont elles ont signé la charte et 14 d'entre elles ont gagné ces élections. Aujourd'hui, le « Livre Blanc de Catalogne Nord » reprend et développe les trois points de la charte de ce « Label Cultural »: langue, culture, pays.   Des exemplaires du « Livre Blanc de la Catalogne Nord » seront offerts à toutes les municipalités, participantes ou pas de cette première édition, à partir de la mi-mai 2021. Ainsi, il sera possible pour tous les élus et les habitants de se procurer ce livre dans les mairies.   Ont participé à la réalisation du « Livre Blanc de Catalogne Nord »: Berenguera Sunyer (psychologue), Christian Troadec (maire de Carhaix), Coleta Planas (conseillère pédagogique de catalan retraitée et poétesse), Daniela Grau (professeur de catalan retraitée), Geneviève Labat (chef d'entreprise), Gildas Girodeau (écrivain), Jaume Gubianas (dessinateur), Joan Peytaví Deixona (professeur d'université spécialiste en toponymie), Joan Planes (co-fondateur des Angelets de la Terra), Michel Leiberich (professeur d'université retraité), Nicolas Marty (professeur d'université spécialiste d'histoire économique et sociale), Olivier Poisson (président de L'ASPHAR), Pierre Lissot (directeur de l'Office Public de la Langue Catalane), Priscilla Beauclair (graphiste et journaliste au Travailleur Catalan), Ramon Faura-Llavari (chef d'entreprise), Rémy Farré (président de l'Associació Catalana d'Estudiants), Richard Bantegny (caméraman, photographe), Rita Peix (docteure en Etudes catalanes et transfrontalières, formatrice pour l'enseignement bilingue)...

Il y a 248 actualités sur Angelets de la Terra

Exposition Visca per la Llibertat à Opoul-Périllos
à - Òpol i Perellós (15-03-2019)
Opoul-Périllos fait partie des communes arborant le "Label Culturel Angelets de la Terra". Opoul-Périllos, le village le plus au Nord des Pays Catalans recelant de nombreux trésors et histoires, a accueilli l’exposition Visca per la Llibertat dans son Presbytère. Lorsque les Angelets de la Terra sont venus tracter avec leur livret explicatif dans toutes les boîtes aux lettres du village, ils ont été surpris de voir une vingtaine de maison arborant des "estelades". La surprise ne s’est pas arrêtée là. Lors de l’inauguration, la salle était bondée avec une centaine de personnes, principalement des habitants de la commune. Nous avons donc fait une clôture et il y aait autant de monde présent. Les Angelets de la Terra remercient Patrick et Jérémy Sarda, l'association Terre de Pierre, la municipalité et les habitants d’Òpol i Perellós pour leur engagement et leur chaleureux accueil.    
Exposition Visca per la Llibertat à Arles-sur-Tech
à - Arles - Arles-sur-Tech (08-03-2019)
"Retour aux origines" des Angelets de la Terra, vendredi 8 mars, pour une projection et un débat sur le processus d’indépendance avec les habitants du Vallespir. C’est à la médiathèque d’Arles-sur-Tech qu’a eu lieu le cinquième débat du cycle « Visca per la Llibertat » dont l’objectif est de rencontrer tous les élus solidaires et la population de Catalogne Nord afin de compenser le manque d’informations concernant les graves événements en Catalogne du Sud. Étaient notamment présents dans la salle un écossais, une belge candidate avec une étiquette catalaniste il y a une dizaine d’années en Vallespir, un CRS et ancien de la BAC à la retraite tatoué d’une « estelada » sur l’avant-bras, un agent immobilier ami de Bernard Goutta (parrain de l’exposition), une professionnelle de santé d’Amélie-les-Bains qui a assisté à d’autres actions des Angelets, un parisien très attaché à la Commune de Paris et aux peuples qui luttent pour la liberté, … Loin d’être anecdotique, cette diversité a largement participé à la richesse des échanges entre la salle et les Angelets de la Terra. Plusieurs adjoints de la mairie nous ont accueilli chaleureusement à la médiathèque ou se trouve la majorité des photos de l’exposition, l’autre partie est visible dans la mairie du village.
Cassolada per la Llibertat à Collioure
à - Cotlliure - Collioure (24-02-2019)
Cassolada per la Llibertat convoquée par les Angelets de la Terra à Cotlliure pour la venue du chef de l'état espagnol, Pedro Sanchez. Images de la Cassolada réalisées par Pais Catala et photos d'Enrique Campaner.   Reportage complet de France 3 sur la Cassolada per la Llibertat dans son 19/20 Languedoc-Roussillon du dimanche 24 février, interview de Ramon Faura, président Angelets de la Terra.   Cassolada per la Llibertat unitaire convoquée par les Angelets de la Terra à Collioure pour protester contre le gouvernement espagnol lors de la venue du chef de l'état Pedro Sanchez. Les Angelets de la Terra ont convoqué une « Cassolada per la Llibertat » à Cotlliure pour accueillir comme il se doit le chef de l’état espagnol, après avoir demandé aux élus de boycotter la venue de celui qui a soutenu l’application de l’article 155 pour retirer son autonomie à la Catalogne, comme sous la dictature franquiste. Dépôt de gerbe sur la tombe de Machado à Cotlliure, aux alentours de 14h, puis discours au cimetière des espagnols à Argelers de la Marenda. Voici le parcours du chef de l'état espagnol, Pedro Sanchez, lorsqu'il est venu en Catalogne Nord, le dimanche 24 février. Fils et petits-fils de la Retirada qui voient à nouveau l'état espagnol emprisonner des femmes et des hommes pour leurs idées ont profité de cette occasion pour se joindre à la « cassolada » et montrer leur désaccord avec d’autres républicains et démocrates.  
Exposition "Visca per la Llibertat" à Villeneuve-de-la-Raho
à - Vilanova de Raó - Villeneuve-de-la-Raho (15-02-2019)
Les Angelets de la Terra, association culturelle autogérée et autofinancée des Pyrénées-Orientales, ont réuni les meilleurs clichés d’une cinquantaine de photojournalistes dans l’exposition itinérante Visca per la Llibertat, afin d’aider le public à mieux comprendre le processus d’autodétermination de la Catalogne. Cette exposition de 250 photos, retraçant les faits les plus marquants depuis la première consultation populaire à Arenys de Munt en 2009, est exposée en collaboration avec une cinquantaine de communes françaises en 2019. Les Angelets de la Terra présentent « Visca per la Llibertat », en collaboration avec des maires solidaires en Catalogne Nord, Alsace, Béarn, Savoie, Bretagne, Corse, Pays Basque de janvier à décembre 2019.Pendant chaque vernissages, cette exposition collective de photojournalisme, est complétée par la diffusion du documentaire « Catalunya : 1-0 », réalisé par Médiapro et sous-titré en français, qui montre l’organisation de plusieurs lieux de vote le jour du référendum du 1er octobre 2017, afin de mieux comprendre les motivations du peuple catalan. « Visca per la Llibertat » a été inaugurée par le président catalan Quim Torra à la Casa de la Generalitat à Perpinyà. L’exposition a été présentée en septembre 2018 dans 26 commerces et galeries de Perpignan, en parallèle du festival de photojournalisme « Visa pour l’Image » qui a refusé et refuse toujours de traiter du processus catalan. L’objectif des Angelets de la Terra est d’éclairer le plus large public possible sur ce processus pacifique, démocratique et civique. Créée en 2001, l’association loi 1901 « Angelets de la Terra » était à l’origine une penya de supporters de l’USAP et des Dragons Catalans. Depuis, elle soutient activement les projets visant à renforcer les liens entre les catalans du Nord et du Sud, ainsi que le développement de la création artistique en langue catalane, particulièrement au travers de son collectif de musiciens. Depuis mars 2018, les Angelets organisent aussi les « Concerts per la Llibertat », en solidarité avec les prisonniers et les exilés politiques catalans. Une centaine de musiciens professionnels d’Occitanie, de Catalogne Nord et Sud y ont participé bénévolement. En décembre 2018, les Angelets ont fait un concert devant la prison de Figueres où était enfermée l’ancienne ministre du travail, Dolors Bassa.Ils ont aussi convoqué plusieurs « Cassolades per la Llibertat » unitaires afin de dénoncer la répression judiciaire contre les Catalans du Sud et pour demander la liberté des prisonniers et exilés politiques catalans. En septembre 2019, commence un nouveau cycle de « Visca per la Llibertat » qui s’exposera dans les plus grandes communes de Catalogne Nord, mais aussi dans les communes d’autres peuples solidaires. Cela met d’avantage en évidence que le conflit entre la Catalogne et l’Espagne n’est pas une affaire interne et que cela concerne tous les républicains et démocrates. Il s’agit de défendre les droits fondamentaux comme la liberté d’expression, le droit de vote et de manifestation, mais aussi le droit pour un peuple de décider démocratiquement et pacifiquement de son futur. L’ensemble de ces actions, parrainées par l’ancien joueur de l’USAP Bernard Goutta et l’acteur Sergi Lopez, bénéficient du soutien de nombreux élus de Catalogne Nord et sud, ainsi que des trois derniers présidents de la Generalitat de Catalogne. Le site web de l’exposition : http://visca-llibertat.cat/des Angelets: https://angeletsdelaterra.com/Plus d’informations : Ramon Faura, président des Angelets de la Terra (06.68.89.82.71) L’exposition itinérante « Visca per la Llibertat » en 2019 c’est :45 municipis a l’estat francès / communes françaises7.000 visitants / visiteurs41 fotografs / photographes245 fotos / photos
Discours du maire de Banyuls-sur-Mer, Jean-Michel Solé
à - Banyuls de la Marenda - Banyuls-sur-Mer (01-02-2019)
Les Angelets de la Terra ont présenté l'exposition Visca per la Llibertat, sur le processus d'autodétermination de la Catalogne, à Banyuls de la Marenda en présence de:- Jean-Michel Solé, maire de la commune;- Olivier Capell, adjoint de la commune;- Xavier Baranco qui a été élu depuis maire de Portbou;- Xavier Sanchez, frère de Jordi Sanchez, l'un prisonnier politique catalan;- Roger Rull, ex-maire de la commune;- Serge Pages, président de la penya du FC Barcelona de Banyuls; etc.
Exposition Visca per la Llibertat à Banyuls-sur-Mer, en présence du maire
à - Banyuls de la Marenda - Banyuls-sur-Mer (01-02-2019)
Le vendredi  1er février 2019 a eu lieu à Banyuls-sur-mer, le gala de clôture de l’exposition « Visca per la Llibertat » organisée par les Angelets de la Terra, en collaboration avec la municipalité. C’est au sein de la salle du conseil municipal que M. SOLE, maire de Banyuls a accueilli une cinquantaine de personnes présentes pour l’occasion. Les participants  ont pu apprécier la projection de 2 documentaires visant à retracer la tenue du referendum du 1er octobre 2017 d’une part et les actions solidaires des Angelets de la Terra d’autre part. S’est ensuite engagée une passionnante discussion entre la salle la tribune composée de M. Olivier CAPELL (Adjoint au maire de Banyuls), Ramon FAURA (Président des Angelets de la Terra), Xavier BARRANCO (Adjoint au maire de Portbou), Xavier SANCHEZ (Frère de Jordi SANCHEZ, ex-président de l’ANC) et Berenguera SUNYER (Modératrice). Durant plus d’une heure, de nombreux sujets ont été partagés comme l’organisation et le vécu du referendum, l’évolution du sentiment indépendantiste, le contexte politico-judiciaire espagnol, le rôle de l’Europe et ses possibles évolutions  ou encore le traitement médiatique français et la difficulté à accéder à une information neutre et exhaustive. Les participants ont ensuite été invités à partager un apéritif offert par la mairie de Banyuls et les Angelets de la Terra, accompagné par la musique de Joan ORTIZ. Les « retardataires » ont pu en profiter pour visiter, in extremis avant démontage, l’exposition des 42 photographes participant à Visca per la Llibertat. Le prochain rendez-vous de cette exposition itinérante est donné le 15 février 2019 pour le vernissage à Villeneuve-de-la-Raho.
Exposition Visca per la Llibertat à Port-Bou avec le maire Xavier Barranco
à - Portbou (24-01-2019)
Les Angelets de la Terra, association culturelle autogérée et autofinancée des Pyrénées-Orientales, ont réuni les meilleurs clichés d’une cinquantaine de photojournalistes dans l’exposition itinérante Visca per la Llibertat, afin d’aider le public à mieux comprendre le processus d’autodétermination de la Catalogne. Cette exposition de 250 photos, retraçant les faits les plus marquants depuis la première consultation populaire à Arenys de Munt en 2009, est exposée en collaboration avec une cinquantaine de communes françaises en 2019. Les Angelets de la Terra présentent « Visca per la Llibertat », en collaboration avec des maires solidaires en Catalogne Nord, Alsace, Béarn, Savoie, Bretagne, Corse, Pays Basque de janvier à décembre 2019.Pendant chaque vernissages, cette exposition collective de photojournalisme, est complétée par la diffusion du documentaire « Catalunya : 1-0 », réalisé par Médiapro et sous-titré en français, qui montre l’organisation de plusieurs lieux de vote le jour du référendum du 1er octobre 2017, afin de mieux comprendre les motivations du peuple catalan. « Visca per la Llibertat » a été inaugurée par le président catalan Quim Torra à la Casa de la Generalitat à Perpinyà. L’exposition a été présentée en septembre 2018 dans 26 commerces et galeries de Perpignan, en parallèle du festival de photojournalisme « Visa pour l’Image » qui a refusé et refuse toujours de traiter du processus catalan. L’objectif des Angelets de la Terra est d’éclairer le plus large public possible sur ce processus pacifique, démocratique et civique. Créée en 2001, l’association loi 1901 « Angelets de la Terra » était à l’origine une penya de supporters de l’USAP et des Dragons Catalans. Depuis, elle soutient activement les projets visant à renforcer les liens entre les catalans du Nord et du Sud, ainsi que le développement de la création artistique en langue catalane, particulièrement au travers de son collectif de musiciens. Depuis mars 2018, les Angelets organisent aussi les « Concerts per la Llibertat », en solidarité avec les prisonniers et les exilés politiques catalans. Une centaine de musiciens professionnels d’Occitanie, de Catalogne Nord et Sud y ont participé bénévolement. En décembre 2018, les Angelets ont fait un concert devant la prison de Figueres où était enfermée l’ancienne ministre du travail, Dolors Bassa.Ils ont aussi convoqué plusieurs « Cassolades per la Llibertat » unitaires afin de dénoncer la répression judiciaire contre les Catalans du Sud et pour demander la liberté des prisonniers et exilés politiques catalans. En septembre 2019, commence un nouveau cycle de « Visca per la Llibertat » qui s’exposera dans les plus grandes communes de Catalogne Nord, mais aussi dans les communes d’autres peuples solidaires. Cela met d’avantage en évidence que le conflit entre la Catalogne et l’Espagne n’est pas une affaire interne et que cela concerne tous les républicains et démocrates. Il s’agit de défendre les droits fondamentaux comme la liberté d’expression, le droit de vote et de manifestation, mais aussi le droit pour un peuple de décider démocratiquement et pacifiquement de son futur. L’ensemble de ces actions, parrainées par l’ancien joueur de l’USAP Bernard Goutta et l’acteur Sergi Lopez, bénéficient du soutien de nombreux élus de Catalogne Nord et sud, ainsi que des trois derniers présidents de la Generalitat de Catalogne. Le site web de l’exposition : http://visca-llibertat.cat/des Angelets: https://angeletsdelaterra.com/Plus d’informations : Ramon Faura, président des Angelets de la Terra (06.68.89.82.71) L’exposition itinérante « Visca per la Llibertat » en 2019 c’est :45 municipis a l’estat francès / communes françaises7.000 visitants / visiteurs41 fotografs / photographes245 fotos / photos
Visca per la Llibertat à Cerbère avec Josep Puigbert, directeurde la Casa de la Generalitat à Perpignan
à - Cervera de la Marenda - Cerbère (18-01-2019)
Les Angelets de la Terra, association culturelle autogérée et autofinancée de Catalogne Nord, ont réuni les meilleurs clichés d’une cinquantaine de photojournalistes dans l’exposition itinérante Visca per la Llibertat, afin d’aider le public à mieux comprendre le processus d’autodétermination de la Catalogne. Cette exposition de 250 photos, retraçant les faits les plus marquants depuis la première consultation populaire à Arenys de Munt en 2009, est exposée en collaboration avec une cinquantaine de communes françaises en 2019. Les Angelets de la Terra présentent « Visca per la Llibertat », en collaboration avec des maires solidaires en Catalogne Nord, Alsace, Béarn, Savoie, Bretagne, Corse, Pays Basque de janvier à décembre 2019. Pendant chaque vernissages, cette exposition collective de photojournalisme, est complétée par la diffusion du documentaire « Catalunya : 1-0 », réalisé par Médiapro et sous-titré en français, qui montre l’organisation de plusieurs lieux de vote le jour du référendum du 1er octobre 2017, afin de mieux comprendre les motivations du peuple catalan. « Visca per la Llibertat » a été inaugurée par le président catalan Quim Torra à la Casa de la Generalitat à Perpinyà. L’exposition a été présentée en septembre 2018 dans 26 commerces et galeries de Perpignan, en parallèle du festival de photojournalisme « Visa pour l’Image » qui a refusé et refuse toujours de traiter du processus catalan. L’objectif des Angelets de la Terra est d’éclairer le plus large public possible sur ce processus pacifique, démocratique et civique. Créée en 2001, l’association loi 1901 « Angelets de la Terra » était à l’origine une penya de supporters de l’USAP et des Dragons Catalans. Depuis, elle soutient activement les projets visant à renforcer les liens entre les catalans du Nord et du Sud, ainsi que le développement de la création artistique en langue catalane, particulièrement au travers de son collectif de musiciens. Depuis mars 2018, les Angelets organisent aussi les « Concerts per la Llibertat », en solidarité avec les prisonniers et les exilés politiques catalans. Une centaine de musiciens professionnels d’Occitanie, de Catalogne Nord et Sud y ont participé bénévolement. En décembre 2018, les Angelets ont fait un concert devant la prison de Figueres où était enfermée l’ancienne ministre du travail, Dolors Bassa.Ils ont aussi convoqué plusieurs « Cassolades per la Llibertat » unitaires afin de dénoncer la répression judiciaire contre les Catalans du Sud et pour demander la liberté des prisonniers et exilés politiques catalans. En septembre 2019, commence un nouveau cycle de « Visca per la Llibertat » qui s’exposera dans les plus grandes communes de Catalogne Nord, mais aussi dans les communes d’autres peuples solidaires. Cela met d’avantage en évidence que le conflit entre la Catalogne et l’Espagne n’est pas une affaire interne et que cela concerne tous les républicains et démocrates. Il s’agit de défendre les droits fondamentaux comme la liberté d’expression, le droit de vote et de manifestation, mais aussi le droit pour un peuple de décider démocratiquement et pacifiquement de son futur. L’ensemble de ces actions, parrainées par l’ancien joueur de l’USAP Bernard Goutta et l’acteur Sergi Lopez, bénéficient du soutien de nombreux élus de Catalogne Nord et sud, ainsi que des trois derniers présidents de la Generalitat de Catalogne. L’exposition itinérante « Visca per la Llibertat » en 2019 c’est :45 municipis a l’estat francès / communes françaises7.000 visitants / visiteurs41 fotografs / photographes245 fotos / photos
Troisième Concert per la Llibertat au Soler
à - El Soler (22-11-2018)
Armelle Revel Fourcade, maire del Soler Jean-Paul Billés, maire de Pesillà de la Ribera Intervention du président Carles Puigdemont depuis l'exil en Belgique Chris The Cat Rémy Farré & Llorenç TrichotCorrandes son Corrandes Annabelle Scholly LotzRomain Lucas Verd Cel (Pais Valencià) Marta Rius Strombers  Rumba Coumo Ghetto Studio (Julio Leone) La défense de la démocratie, la libération des prisonniers politiques et le retour des exilés Catalans est le fil conducteur de l’action des Angelets de la Terra, depuis le début de l’année. Samedi 22 septembre, au lac du Soler, le collectif de musiciens nord-catalans a organisé le 3ème Concert pour la Liberté. Deux scènes étaient aménagées pour l'occasion. Les fonds récoltés sont destinés aux caisses de solidarité. La neuvième compilation des Angelets réalisée pour l’occasion a été offerte aux participants. Après le franc succès de la manifestation « Cassolada per la Llibertat » devant le Consulat d’Espagne à Perpignan (mars 2018), des « Concert per la Llibertat » à Alenya (avril 2018) et à Villefranche de Conflent (mai 2018) qui ont fait salle comble, puis de l’exposition de photojournalisme « Visca per la Llibertat » sur le processus d’autodétermination soutenue par le président de Catalogne, le rugbyman Bernard Goutta et l’acteur Sergi Lopez, les Angelets se sont rendus au lac du Soler. A cette occasion, ils ont dévoilé leur 9ème compilation qui regroupe, entre autre, les groupes qui participent aux concerts solidaires. La pochette du disque avec un ruban jaune symbolise la solidarité des artistes de Catalogne Nord avec les exilés et prisonniers politiques, ainsi qu’avec les milliers de catalans tabassés par la police espagnole lors du référendum ou victimes d’une persécution judiciaire pour leurs idées. Au Soler, il y avait deux scènes avec 10 formations de tous styles musicaux (rumba catalane, reggae, ska, musique traditionnelle, jazz, blues, élecro,…), venues de tous les Pays Catalans. Corrandes son Corrandes, VerdCel, Marta Rius et Strombers sont des groupes du Sud de l’Albère qui ont été invités à ce troisième concert car ils ont participé à l’hommage au chanteur nord-catalan Joan Pau Giné, coordonné par les Angelets en 2013. Les groupes de Catalogne Nord programmés sont Rumba Coumo, Ghetto Studio, Romain Lucas, Chris the Cat, WhyNoteJazz et Farré & Trichot.  C’est aussi le lien entre le Nord et le Sud de la Catalogne que les Angelets veulent renforcer par leurs actions solidaires. Depuis 1659 et le traité des Pyrénées, la Catalogne est divisée en deux par la France et l’Espagne. La dictature franquiste et la concurrence entre agriculteurs Catalans du Nord et du Sud, en raison d’une fiscalité différent, ont séparé d’avantage un peuple lié par une histoire et une langue commune, depuis le 9ème siècle. Pourtant, il semblerait que le morcèlement de la nation catalane ne soit pas une réussite totale car, aujourd’hui, nous voyons grandir un mouvement de solidarité du Nord vers le Sud avec les mêmes symboles comme le « llaç groc » (ruban jaune) et « l’estelada » (drapeau étoilé indépendantiste). Les Angelets de la Terra, qui ont repris le nom des révoltés catalans du 17ème siècle, participent à faire vivre ce mouvement populaire et à faire connaître au grand public les enjeux du processus d’indépendance. Ils favorisent l’implication des Catalans du Nord en dehors du cercle fermé des militants historiques, peu importe s’ils parlent catalan et peu importe leurs origines. Les Angelets de la Terra, autogérés et autofinancés, s’évertuent à apporter une touche festive, conviviale et revendicative, afin de mobiliser dans la durée ces nord-catalans qui se sont manifestés en nombre contre la Septimanie, contre la THT et contre l’Occitanie mais qu’on n’a pas su impliquer d’avantage, en partie à cause des tentatives de récupérations politiques. Aujourd’hui, les Angelets proposent de se mobiliser pour la démocratie et pour les libertés individuelles, ainsi que pour la fraternité du peuple catalan uni et sans frontières.
Deuxième Cassolada per la Llibertat le 10 novembre 2018 à Perpinyà
à - Perpinyà (10-11-2018)
Deuxième manifestation en solidarité avec les sud-catalans organisée par les Angelets de la Terra face à l'échec des mobilisations de ceux qui se revendiquent les seuls légitimes à organiser des actes catalanistes solidaires à Perpinyà et qui ne sont au mieux qu'une petite centaine lors des manifestations qu'ils convoquent. Les Angelets qui n'avaient jamais convoqué de manifestation jusque là ont mobilisé 300 personnes dés la première "Cassolada per la Llibertat" en mars 2018, 400 lors de la deuxième en novembre, toujours devant le Consulat d'Espagne et plus de 600 personnes à Cotlliure pour la venue de Pedro Sanchez. La "Manifestation pour la liberté et la démocratie", organisée par les Angelets le 19 octobre 2019, a regroupé 2000 personnes, 40 maires et adjoints, les deux sénateur du département, plusieurs Conseillers régionaux et départementaux. Le point culminant de la mobilisation nord-catalane en solidarité avec la Catalogne du Sud. Dés le lendemain, cela m'a valu d'être injurié publiquement par celle qui sera quelques jours plus tard désignée présidente du Consell de la Republica de Catalunya Nord. Depuis, ceux qui se revendiquent les seuls légitimes à organiser des actes catalanistes solidaires ont repris la main. Ils seront les cautions locales d'une manifestation organisée depuis Barcelona le 29 février pour la venue de Puigdemont qui réunira aussi peu de nord-catalans que d'habitude avec une communication 100% en catalan qui montre le sectarisme de ce microcosme.
Resultat de la recherche : {{ itemarecherchesauvegarde }}

Actualités :

Aucun resultat
{{resultatactualita.titre}}


Musiciens :

Aucun resultat
{{music.titre}} - {{music.nom}}


Photographes :

Aucun resultat
{{fotoperiodiste.titre}}


Poêtes :

Aucun resultat
{{poetes.titre}}


Villes :

Aucun resultat
{{ajuntamen.titre}} - {{ajuntamen.ville}}


Agenda :

Aucun resultat
{{agenda.titre}}